A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Côte d'Ivoire: Abidjan, les objets volés se retrouvent dans les fumoirs, vous payez un quota aux patrons pour les récupérer
 
Côte d'Ivoire    Societe
 
 
 
 
 
 
© koaci.com – Samedi 12 Août 2017 – Les cas de vols à domiciles sont récurrents dans les différents quartiers du District d’Abidjan comme constaté par KOACI.COM.

Une situation qui crée des inquiétudes au sein des populations Abidjanaises, quand souvent ces objets volés se retrouvent dans des fumoirs et que des individus vous exigent à payer une somme avant de récupérer vos propres objets.

Un cas régulier dans la capitale économique du pays où il ne passe aucune sans qu’une infraction ne soit commise dans une maison et devenu un business juteux pour les responsables des fumoirs.

Les objets volés se retrouvent dans ces lieux de consommation du quartier et les riverains sont invités à payer le quota exigé par les maîtres des lieux.

Voulant savoir pourquoi ils ne portent plainte à la police la réponse nous attriste. « Quand on va récupérer nos objets, les responsables du fumoir nous déconseillent d’avertir les forces de l’ordre, car selon eux, c’est peine perdue. Ils révèlent que chaque fin du mois, police, gendarmerie et militaires viennent prendre leur part du gâteau. Donc les vols dont nous sommes victimes quotidiennement sont bien organisés. »

En attendant de prouver la complicité de ceux qui sont censés protéger et défendre la population face aux agresseurs, ces vols organisés sont une activité rentable pour les patrons de fumoirs qui poussent comme des champignons à Abidjan. 

Même quand on annonce à coup de déclaration médiatique qu’ils ont été détruits, ils renaissent de leur cendre après le départ des forces de l’ordre.

Donatien Kautcha, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

 
 
 
 
17165
Vue(s)
 
Author : kautcha
 

Chargement...

 
 
 

SRIKA BLAH
Cela a existé toujours depuis ces 15 dernieres années... Des carte d'identés volées sont exposées sur des tables á Adjamé et á Yop et Abobo... si tu veux la recuperer tu dois payer au moins 200 frs

Rozelin
L'existence et les lieux des fumoirs dans Abidjan sont connus de tous. Ces fumoirs sont tenus par les microbes grassement entretenus par ceux qui les ont fabriqués pour agresser, piller et tuer im..pu..ne..ment les innocents. Le problème est que quand ils sont signalés à la police ou à la gendarmerie, ils sont libérés aussitôt. HAMBAK n'a-t-il pas dit que la prison n'est pas le lieu où il faut garder les microbes? Alors une fois sortis, celui qui les a dénoncés reste une proie facile pour eux. ...

kliner
Rien d'étonnant. Kan ceux qui sont charger de reprielr sont ceux là même qui cultive et vende la drogue. Ces frci de watarat. Des illettré déversé dans une armée régulière, une police et une gendarmerie, pour récompense de guerre. Il doivent tout faire pour s'enrichir rapidement et behou parceque le pouvoir de watarat n'est pas éternel. Résultat les ivoiriens, les vrais en paie le prix fort. Mais nous gardons espoir car toute chose que fin.

dramani
Ainsi va le dramanistan ! Hélas pour nous.

jordanchoco2020
Cela a existé toujours depuis ces 15 dernieres années... Des carte d'identés volées sont exposées sur des tables á Adjamé et á Yop et Abobo... si tu veux la recuperer tu dois payer au moins 200 frs ciaoooo

dramani
#jordi-chiot, je pensais que votre rébellion meurtrière avait pour objectifs entre autres, de mettre fin à ces mauvaises pratiques. Quel gâchis! Ciaaao

 
A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com