A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Côte d’Ivoire : Les rats et chats de plus en plus consommés
 
Côte d'Ivoire    Societe
 
 
 
Abidjan, le 30 Mai 2013 © koaci.com –Serait ce l'envers du décors ivoirien?

Effet de la crise ou simple amour du gout, les viandes de chat et de rat, communément appelé "souris" en Côte d'Ivoire même si ces dernières mesures plus de 15 cm hors queue, n'ont jamais été autant consommées des ivoiriens.

Un phénomène qui a de suite ouvert à des activités en croissance, d'une part l’élevage de chat qui bat son plein et la chasse aux "souris", à ne pas confondre avec le traditionnel "rat palmiste", qui n'a de cesse de croitre comme constaté depuis plusieurs mois de Yopougon à Port Bouet par KOACI.COM.

A Yopougon, dans le quartier Sicogi c'est limite si on ne fait pas le rang quand est annoncé la fin de la préparation du chat en sauce du jour dans les maquis de la zone. "C'est vraiment trop bon, nous on se nourrit de ça" livre Mohammed, un jeune rencontré en pleine dégustation dans ce quartier populaire d'Abidjan ce mercredi. La cuisinière aura quant à elle de cesse de vanter cette viande pour l'heure bon marché comme elle nous l'affirmera. "Quand on dit chat dans le quartier, tout le monde se presse" nous livre la femme dont le maquis connait une forte augmentation de son activité depuis qu'elle s'adonne à préparer ce met d'animal de compagnie en occident servi avec accompagnement pour moins de 500 fcfa (0,75 euros).

A Port Bouet, à l'opposé de la capitale, c'est un autre phénomène culinaire qui, au constat de terrain, retiendra notre attention. Ici et pas que, le viande de rat a notablement trouvé son public. Des chasseurs de cette espèce qui prolifère à Abidjan, se sont organisés en véritables entrepreneur et alimentent un réseau de particuliers et de restaurants. "Souris là, ça manque pas, y'en a partout, c'est du manger pour pas cher et une ressource inépuisable" livre Amidou, un chasseur de rat rencontré jeudi soir en pleine action du côté de la zone lagunaire de Vridi où ce dernier relevait des pièges dissimulés aux abords de l'eau avant de remplir ensuite son sac de prise.

"Vous savez c'est aussi de la viande et ça doit etre bon car on m'en demande de plus en plus, j'ai même été obligé de mettre mes frères dedans pour assurer la demande" indiquera celui que nous suivrons le temps d'une chasse aux rats avant, pour des raisons de reportage plus que d'envie, d'y gouter.

Au constat, une viande fine avec beaucoup d'os qui n'était pas sans nous rappeler le célèbre et plus cher, Agouti.

Notons pour l'heure que ces denrées ne sont pas pour l'heure, au regard des autres, encore taxées par l'Etat dans un contexte de vie chère et de débrouille à tout va.

Donatien Kautcha
 
 
 
 
16318
Vue(s)
 
Author : kautcha
 

Chargement...

 
 
 

LICOUL2000
KOACI un vRAI media de TERRAin ici aussi A adjame yEN a qui en VENDE MAL MEME. Ca CARTONNE SURTOut le CHAT... LARGENT NE CIRCULE Plus MAIS les sourIS elles ne FONT QUE ca lol

FMK
ouuppss A Yop' j'ai une cousine qui me disait qu'on volait les chats, le sien, un joli tout gris a été volé y'a peu... il a du finir en sauce...

jordanchoco2020
@Lilcoul.tu as vu les chasseurs encore rattrapage , vraiment qui travail dans ce pays kiakiakiakiakia.cadeau frere khauney. on travail seulement lol.@Licoul , tu connais deh est ce que c'est doux lol ?

Eburnyman
Et oui faudra se faire une raison, No work no Money, la source qui fesait couler a flot les deniers publiques, et qui avreuvait les salonniers et autres pantoufflards a complétement tarie, il faut vous retrousser les manches et travailler; c'est le travail qui paye, ou avez vous vu que c'est le presi qui va mettre l'argent dans vos poches, encore des réfflexion de refondu

Eburnyman
Faut pas appeller les choses par leurs non, pendant 10 ans les ivoiriens ont pris des mauvaises habitudes qui consiste a se mettre a la remorque d'un parent faussoyeur des caisses public et vivre sans effort, tout ça c'est fini, arretons de parler a travaillons, ya plein de chantiers ouvert en vill, le travail ne manque pas, l'argent ne circulera plus pour venir vous trouver sur votre natte, donc Haossey est mieux

jordanchoco2020
Eburnyman, Amidou et Mohammed eux doivent bien manger c'est normal il travaillent donne Rat toto aux fénéant et mange agouti kiakiakia

Me khauney
Si tu manges rats à Abidjan, faut etre sûr que c'est souris des egouts que tu manges. Kiiiiaaaaaakkkiiaaa! Mais comme je parie que les plus faineants c'est les gbagbocons, alors je suis sûr que c'est eux qui mangent ça! Lol

jordanchoco2020
@Khauney tu vois et tu sens le vent du train passer kiakiakiakia.je savais que cet article allait te plaire lol.@kautcha a mis des noms comme a son habitude mais hélas effet inverse.rattrapage dans la chasse au souris d'egouts, celui qui veut la belle vie comme amidou sait ce qu'il lui reste a faire kiakiakiadjossi toujours et encore lol

XIX
Boueerrk! Hyper degoutant, me donne la nausee, une forte envie de vomir. Avec les dozos ou " chasseurs traditionnels" que Dramane a deverses sur le pays, tout devient gibier, tout devient comestible. Ha ces cannibales !!!!

jordanchoco2020
XIX si comme amidou et Mohammed tu veux manger aloko faut djossi sinon ratoto.Lol

 
A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com