A
HOME
I
NEWS
        Politique
        Sociéte
        Sport
        Economie
        Culture
        Technologie
        Tribune
        Evenementiel
        Santé
V
VIDEO
M
MUSIC
K
KOACINAUTE
 
 
Côte d'Ivoire
Burkina Faso
Gabon
Congo
Sénégal
Bénin
Afrique du Sud
Angola
Botswana
Burundi
Cameroun
Cap-Vert
Centrafrique
Congo (RDC)
Djibouti
Erythrée
Ethiopie
Gambie
Ghana
Guinée
Guinée Bissau
Guinée Equato
Kenya
Lesotho
Libéria
Madagascar
Malawi
Mali
Mauritanie
Mozambique
Namibie
Niger
Nigeria
Ouganda
Rwanda
Sao Tomé
Sierra Leone
Somalie
Soudan
Swaziland
Tanzanie
Tchad
Togo
Zambie
Zimbabwe
Algérie
Comores
Egypte
Maroc
Tunisie
Libye
Afrique
Soudan du sud
Cedeao
Monde
 
 
Cameroun: Boko Haram égorge 17 personnes à Gnam-Gnam
 
Cameroun    Societe
 
 
 
© koaci.com-Lundi 16 Janvier 2017- 17 corps de personnes égorgées à l’arme blanche, ont été découverts au petit matin du samedi 14 janvier dans la localité camerounaise de Gnam-Gnam, apprend-on d’une source sécuritaire de premier plan ayant fortement requis l’anonymat.

17 personnes dont 5 femmes, des hommes principalement dont des vieillards ont été égorgées en fin de semaine dernière, à Gnam-Gnam, une bourgade située à une douzaine de kilomètres de la ville touristique de Waza, dans le département du Logone-et-Chari, région de l’Extrême-nord.

Leurs corps ont été découverts en décomposition, dans une broussaille, « les têtes tranchées ont été méticuleusement placées sur la poitrine ou à côté de certains corps. Comme si Boko Haram voulait nous lancer un message et un défi», indique notre source militaire.

Les assaillants seraient entrés dans le village en représailles, contre les populations qu’ils soupçonnent de collaborer avec les forces de sécurité qui les traquent, poursuit notre source.

L’on apprend que quelques hommes plus robustes, ont été enlevés pour être enrôlés dans les rangs de la secte.

Quelques jours, avant, ajoute le contact sécuritaire, les membres de la secte avaient donné des consignes qui interdisaient aux populations, de collaborer avec les autorités et les forces de sécurité.

Cette attaque de Boko Haram, intervient au moment où, 33 membres de la secte islamiste nigériane qui a fait allégeance à l’organisation de l’Etat islamique et se fait désormais appeler province de islamique en Afrique de l’ouest, détenus à la prison de Maroua, ont été libérés.

Armand Ougock, Yaoundé

Votre Média panafricain KOACI.COM est à Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de Koaci.com, au + 237 691 15 42 77. Ou, cameroun@koaci.com.
 
 
 
 
9273
Vue(s)
 
Author : Armand Ougock
 

Chargement...

A voir aussi
Voir+
 
 
 
Vous aimez notre contenu?
 
* Stay connected via our newsletter
 
 
KOACI.COM
l’Info au Coeur de l’Afrique
 
koaci.com Média panafricain indépendant gratuit sur le net. Nous sommes dans 11 pays avec plus de 19 journalistes. Koaci.com c'est l’Info au Coeur de l’Afrique
 
KOACI.COM © Copyright 2008 - 2016 DELLF - All rights reserved
 
  
 
 
 
Contacts | +225 08 85 52 93 - contact@koaci.com