Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Liberia: Crise électorale, les chefs traditionnels proposent leur arbitrage
 
Des chefs traditionnels du Liberia

© koaci.com– Vendredi 10 Novembre 2017 – Le Conseil national traditionnel des Chefs et des Anciens du Liberia en collaboration avec le Conseil National Chrétien et Musulman ont décidé de s’impliquer dans la résolution de la crise électorale de sorte à assurer une transition pacifique et sans heurts du pouvoir en janvier 2018.

Avec la proposition de médiation qu’offrent les trois entités religieuses, ,Zanzar Karwor, le président du Conseil national traditionnel a déclaré le 08 novembre dernier lors d'une conférence de presse à Monrovia qu'il est temps que les chefs traditionnels se réunissent pour résoudre la crise politique qui est née entre la Commission électorale nationale (NEC) et le parti d’opposition, Liberty Party (LP).

Sur l’initiative prise, le chef Karwor a fait savoir que le Conseil national traditionnel a pris la tête de la médiation parce qu'il a cerné la crise. Il a prétexté que lorsqu'il y a un problème, ce sont les chefs, les anciens et les pauvres qui en souffrent et si ça déborde les riches qui ont des documents de voyage quittent le pays et les pauvres restent ne sachant ou aller.

En levant le voile sur sa perception de la crise électorale qui tend à mettre le pays dans une impasse, le président du Conseil national traditionnel a fait observer que la Présidente du pays a le pouvoir de nommer le président du NEC et de le destituer. De ce fait, Karwor a soutenu que le président de la NEC est nommé par le Présidente de la République et qu’à ce titre personne ne devrait l'interroger. Pour tout, le chef traditionnel a rappelé que les personnes nommées devraient être responsables devant les citoyens.

A la suite de ce chef traditionnel, le président du Conseil chrétien du Libéria, l’Evêque Rudolph Marsh a déclaré qu'ils sont prêts à travailler avec le Conseil national traditionnel afin de résoudre la crise électorale dans le pays. L’Evêque catholique a jugé utile que pour préserver la paix dans le pays, tout le monde doit jouer sa partition et que la Présidente, la Commission Electorale, la Cour suprême, les médias et les partis politiques doivent faire ce qui est salutaire pour faire avancer le Liberia.

Mensah, Lomé
Suivre la présidentielle au Liberia en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
4394 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 10/11/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login