Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Lesotho: Après élections législatives, la Commission Electorale interpelle l'Armée
 
Représentation d’une urne avec les insignes de la CEI

© koaci.com– Dimanche 04 Juin 2017 – La Commission Electorale Search Commission Electorale Indépendante (CEI) du Lesotho demande que l’Armée fournisse des explications sur la présence de soldats autour de nombreux bureaux de vote hier samedi lors du vote pour les élections législatives.

En rapport avec cette requête, la Commission Electorale Search Commission Electorale dit avoir l’impression que certains électeurs ont été intimidés par la présence des soldats autours des bureaux de vote. A propos de ce soupçon de la Commission, il est à souligner que l'Armée a souvent été accusée d'interférer dans les affaires politiques au Lesotho, un pays africain enclavé de deux millions de personnes.

Concernant la demande adressée à l’Armée, Tuoe Hantsi, le porte-parole de la Commission Electorale Search Commission Electorale a déclaré ce dimanche à la presse que la loi a prescrit qui devrait être dans les bureaux de vote et que les soldats ont semé de la confusion.

La requête de la Commission est aussi formulée par les observateurs de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). Sur le processus électoral, le dépouillement est en cours et les résultats sont attendus dans la semaine.

Les législatives qui se sont déroulées hier samedi ont vu la participation de la coalition du Premier ministre Pakalitha Mosisili et de celle du parti le Congrès des Basotho (ABC) de l’ex-chef du gouvernement Thomas Thabane. Ce dernier avait été contraint à l’exil et n’est retourné dans son pays qu’il y a trois mois. Le nouveau Premier et son prédécesseur, tous deux âgés de plus de 70 ans sont les deux favoris de cette élection sont des vétérans de la politique.

L’issue du vote ne pressage pas une majorité pour aucun des partis en lice. Si ce cas se confirme, les acteurs politiques du Lesotho seront donc obligés de recourir à des alliances pour gouverner. Au cas où l’actuelle coalition au pouvoir, singulièrement le Premier ministre Pakalitha Mosisili perdrait le vote, il y a des craintes que l’Armée puisse garder le silence.

Le Lesotho est une monarchie constitutionnelle dirigée par le roi Letsie III, qui n'a pas de pouvoir formel. Le pays a un système parlementaire mixte. Il avait connu une tentative de Coup d'état militaire en 2014 lorsque Thomas Thabane était au pouvoir.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
28089 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 04/06/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login