Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
L’Union Nationale victime d’accusations d’usurpation, dénonce l’imposture.
 
::Koaci.com Libreville::

C’est vers une bataille politico juridique que s’achemine l’un des poids lourd de l’opposition gabonaise, dernier né des partis politiques de ce bord, et dont la délivrance du précipice vient à peine d’être acquise. Les premiers jours de sa reconnaissance juridique, sont marqués par une plainte contre ses dirigeants, accusés d’expropriation intellectuelle et d’usurpation de dénomination, par sieur, Bruno Nzagou Mbaky, un illustre inconnu de l’univers politique gabonais, qui déclare avoir saisi les tribunaux à Libreville, aux fins de mettre à nu les dénonciations évoquées plus haut.

Pour bétonner son argumentation, Bruno Nzagou Mbaky, se défend d’avoir crée depuis plus de 5 ans un parti politique dont la dénomination est Union Nationale, parti sous les couleurs duquel il dit avoir postulé à la présidentielle de 2005, avant de voir son dossier être rejetté.

La paternité de la dénomination Union Nationale Search Union Nationale est mienne, a revendiqué avec force au cours d’une conférence de presse organisée à Libreville, Bruno Nzagou Mbaky, qui tente vraisemblablement de se faire une tribune et un nom dans l’opinion.
Dans une réponse du berger à la bergère, avant la décision attendue du tribunal de première instance de Libreville qui a notamment été saisi par l’accusation, le président de l’Union Nationale, Zacharie Myboto Search Zacharie Myboto a dénoncé l’imposture et l’instrumentation à des fins inavouées, en s’appuyant sur les archives de la commission électorale qui avait la charge de l’organisation de la présidentielle de 2005. Des documents qui ne présentent curieusement aucune trace de dossier de candidature d’un certain, Bruno Nzagou Mbaky, même pas au nombre des candidatures recalées.

Le chef d’accusation, d’expropriation intellectuelle et d’usurpation de dénomination, semble bien inapproprié, disons même infondé, puisque le parti dont Bruno Nzagou Mbaky Search Bruno Nzagou Mbaky réclame la paternité n’existe apparemment que virtuellement, mieux encore, est loin de partager en commun, la devise, le logo, les statuts et règlement intérieur, avec la formation politique dirigée par Zacharie Myboto.
Auto flagellation ou véritable agression physique, bref, dans tous les cas, l’entêtement de Bruno Nzagou Mbaky, l’a récemment valu une bastonnade hors du commun, un acte à mettre à l’actif de personnes non identifiées, qui ont roué de coups leur victimes au point de l’avoir totalement défiguré, telle une victime de grave accident de la route. L’un de ses neveu qui s’accompagnait au moment de son agression, n’a pas été épargné par les bourreaux de ‘’tonton’’, après avoir tenté de s’interposé. Assommés par le poids des coups, l’oncle est momentanément tombé dans les pommes, alors que le neveu a totalement perdu conscience, au point d’avoir été admis en réanimation.

Bruno Nzagou Mbaky, encore sous le coup de la défiguration, promet de ne point désarmer, ‘’Je ne laisse pas tomber cette affaire’’, a-t-il notamment déclaré, quelques heures après avoir retrouvé ses esprits, en avouant au passage ‘’vraiment depuis ma naissance, je n’ai jamais été victime de pareille chose’’ fin de citation.
 
 
3770 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 26/04/2010
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login