Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Koacinaute: Mardi noir pour Eric Laurent et Catherine Graciet
 
Mardi noir pour Eric Laurent et Catherine Graciet


Ce mardi 26 janvier 2016, la Cour d'Appel de Paris a rendu son verdict au sujet de la demande d'annulation des enregistrements impliquant les deux journalistes français, maîtres-chanteurs, Eric Laurent et Catherine Graciet, dans une affaire de chantage à l'endroit du Roi du Maroc.

Ces deux complices ont vu leur demande rejetée par la justice française et restent mis en examen pour chantage et extorsion à l'encontre du Chef d'Etat marocain en contrepartie de l'annulation de la publication d'un ramassis de mensonges sur la Monarchie du Maroc.

Ces deux journalistes, malgré une dernière tentative pour annuler ces enregistrements avec un pourvoi en cassation, devront répondre devant la justice française de leur acte et devraient être condamnés conformément à la loi française en vigueur.

Des journalistes qui, il faut le reconnaître, ont gravement porté atteinte au métier de journaliste et méritent, si la justice française les condamne, de se voir retirer leur carte de journaliste avec interdiction définitive d'exercer ce noble métier.

Farid Mnebhi.



PS : La direction de KOACI rappelle qu'un "koacinaute" n'est pas un journaliste de la rédaction de KOACI mais un contributeur inscrit ayant la possibilité de poster sur le site en vue d'une diffusion et ce dans une dynamique de libre expression plurielle.

 
 
6126 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 26/01/2016
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login