Logo Koaci
 
 
 
Gabon: Léon Paul Ngoulakia démissionne «pour des raisons personnelles» du parti d'Ali Bongo
 
Léon Paul Ngoulakia et le courrier de la démission (2)

Click to enlarge
Gabon: Léon Paul Ngoulakia démissionne «pour des raisons personnelles» du parti d'Ali Bongo
© Koaci.com- Lundi 19 Octobre 2015- Comme annoncé par KOACI, Léon Paul Ngoulakia, directeur général de la Caistab et ancien patron des renseignements, frère du président de la République, a bel et bien démissionné du Parti démocratique gabonais (Pdg).

Ngoulakia a déposé lundi sa lettre de démission "pour des raisons personnelles" rédigée vendredi, au siège du Parti au pouvoir comme en atteste une copie du document transmis (voir document en photo 2).

 C'est un grand coup pour Ali Bongo Ondimba, actuellement en séjour dans le Haut-Ogooué où il tente d'obtenir le blanc-seing des populations de la région d'origine de sa famille.

Des observateurs avertis pensent que cette démission pourrait ouvrir la porte au départ de nombreux autres cadres de la province. Depuis l'année dernière, Léon Paul Ngoulakia Search Léon Paul Ngoulakia était en rupture de ban avec son cadet Ali Bongo Ondimba à qui il reproche ne pas écouter les forces vives de la nation.

Il est le fils de dame Emma Rose Ngoulakia, la sœur aînée de Joséphine Nkama Dabany, la mère d'Ali Bongo Ondimba. Son départ pourrait entraîner une spirale de démissions notamment dans le Haut-Ogooué, sa province d'origine.

A ce jour, plusieurs personnalités sont dans la salle d'attente du PDG. Elles s'apprêtent à quitter la barque. Mardi, il a été annoncé que les anciens ministres Émile Doumba, Antoine Yalanzele et Égide Boundono Simangoye ont "enlevé leurs corps" sans faire un tapage médiatique.

Choc dans le clan Bongo

La démission provoque un véritable remue-ménage au sein des familles Bongo Ondimba et Dabany.

La nouvelle, tombée tel un couperet, perturbe sérieusement la tournée d'Ali Bongo Ondimba dans le Haut-Ogooué, la province d'origine de ses deux familles. Une réunion de crise entre les deux familles s'y est tenue en début d'après-midi.

Mandat a été donné à Jean-Boniface Assélé, oncle maternel d'Ali Bongo Ondimba, qui fait partie de la délégation présidentielle, de prendre l'avion dans l'immédiat pour regagner Libreville afin de passer au journal télévisé de 20h00 sur Gabon Télévision aux fins de désavouer Léon Paul Ngoulakia.

Quant à Pascaline Bongo Ondimba, elle est tenue de prendre l'avion dès ce soir pour rallier Paris où séjourne Léon Paul Ngoulakia, pour le sommer de rentrer au pays et de revenir sur sa décision de quitter le Parti démocratique gabonais (PDG), au pouvoir. C'est donc la panique générale au sein des familles Bongo Ondimba et Dabany.

La démission de M. Ngoulakia est intervenue après plusieurs tentatives de conciliation au sein des deux familles. Ali Bongo et ses deux familles adoptives craignent que son départ n'entraîne une vague de démissions dans le Haut-Ogooué, présenté, à tort ou à raison, comme la chasse gardée du régime en place.

Par-delà, c'est la perte du pouvoir et des privilèges qui est redoutée par Ali Bongo Ondimba et les siens. Ce cas fragilise beaucoup le président de la République. D'autant plus qu'il s'agit de son propre frère qui se désolidarise de lui, après avoir constaté qu'il est en train de conduire le pays vers l'abîme.

J M
 
 
27164 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 19/10/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions FMK
 
Un de plus ou un (mendiant) de moins lol
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login