Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Quartier Paillet 3, lieu de prédilection des braqueurs
 
A Paillet Search Paillet 3 ce jeudi (Ph KOACI)

© koaci.com – Vendredi 6 novembre 2015 - Situé entre l'université Nangui Abrogoua et l'hôpital militaire (HMA) dans le périmètre du zoo d’Abidjan, le quartier Paillet Search Paillet 3 est en proie à toute sorte de violence. Les braquages de domicile ou encore les home-jacking sont courants et, particulièrement perpétrés en milieu de nuit, comme constaté sur place par KOACI vendredi.

En l'espace d'une semaine le quartier a subi trois attaques de domicile. La plus récente remonte seulement à mercredi. Et si les forces de l'ordre sont fréquemment alertées, c'est toujours après les faits qu’on entend leur moteur vrombir.

Parfaitement construit avec une architecture qui diffère d'une maison à une autre, le quartier Paillet Search Paillet 3 fait partie des quartiers chics de la capitale économique. On y trouve majoritairement des familles aisées, mais hélas ! C'est bien là que rôdent également les bandits de grand chemin, signe du climat d'insécurité qui prévaut.

" Ici tous les soirs quand il est 20heures, chacun s'enferme chez lui à cause des bandits qui se promènent" livre un habitant du quartier. " Pas plus tard que Mercerdi nuit, des hommes armés sont arrivés chez une famille et, ont fait la loi jusqu'au lever du jour avant de repartir" confesse également un voisin.

Cette situation trouble la quiétude des habitants, autant qu’elle modifie les comportements.

" Dans le quartier, on se méfie désormais des inconnus, on ne leur adresse plus la parole, par peur de fournir des renseignements sur des foyers. Parce que très souvent lorsque les malfaiteurs arrivent, ils connaissent déjà le nom de leur victime" nous apprend un autre habitant, se montrant au départ très méfiant.

Selon la description des faits, il s'agit régulièrement d'hommes encagoulés munis d’armes de poing et de kalachnikov. Ils opèrent avec un mélange d’éfficacité et de rapidité et, atterrissent chez leur victime en milieu de nuit, entre 2heures et 3heures du matin. Usant de menace de mort, ils exigent une forte somme d'argent, et repartent uniquement après avoir fait main basse sur tous les objets de valeur.

" On a peur. C'est difficile pour nous quand il fait nuit, surtout lorsqu' un parent n'est pas encore rentré" confit bon nombre d'habitants.

Depuis le début de l’année, on en est à une dizaine d'agression dans le quartier. Ne sachant plus à quel saint se vouer, ces habitants implorent aujourd'hui l'aide des autorités idoines, afin que solution soit trouvée.

Adriel, Abidjan
 
 
12654 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 06/11/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Nuage Gris
 
je constate que la photo de l'article n'est pas une image du quartier paillet 3. Cette image représente un espace qui n'est pas loin de l'église de Guy Vincent au dokui djomi.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login