Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Guinée: Le gouvernement affirme que l'obtention de la concession portuaire par Bolloré s'est faite en toute légalité
 
Vincent Bolloré Search Bolloré et Alpha Condé à Conakry

© Koaci.com - Jeudi 26 Avril 2018 – La Guinée a finalement réagi à la mise en examen en France de Vincent Bolloré, dans l'enquête sur des soupçons de corruption dans l'attribution à son groupe de concessions portuaires en Afrique de l'Ouest.

L'homme d'affaire breton qui avec le temps a réussi à s'imposer sur le continent en s'adaptant aux réalités si étrangères vue de France, du monde des affaires de certains pays d'Afrique, est entendu par la justice depuis mardi sur les soupçons de corruption autour de l’obtention de concessions portuaires en Afrique de l’ouest par son groupe, particulièrement au Togo et en Guinée.

Réagissant à cette affaire qui fait la Une des médias ces derniers jours, le porte-parole du gouvernement guinéen a affirmé que l’obtention d’une concession portuaire par Bolloré Search Bolloré s’était faite en toute légalité.

« L’obtention d’une concession portuaire à Conakry Search Conakry par le groupe Bolloré Search Bolloré a été faite conformément à la loi » a déclaré via l'agence de presse américaine reuters, le ministre Albert Damatang Camara.

Mercredi soir, le ministre de la justice a lui aussi assuré que son pays coopérerait pleinement à l'enquête en France contre Vincent Bolloré, inculpé de "corruption d'agent étranger" et mis en examen après avoir été gardé à vue à Nanterre.

Pour rappel , la justice française tente de savoir si le groupe Bolloré Search Bolloré a utilisé les activités de sa filiale de communication Havas Search Havas pour se voir attribuer la gestion des ports de Lomé, au Togo, et de Conakry, en Guinée, via une autre de ses filiales, Bolloré Search Bolloré Africa Logistics, anciennement appelée SDV, ce dont dément fermement le Groupe Bolloré.

Ce dernier a rappelé mardi via un communiqué, que cette affaire qui n'aurait que pour but de salir la réputation de son numéro un, a comme origine une plainte d’un de ses anciens collaborateurs, condamné pour détournement d’actifs à 3 ans et 9 mois d’emprisonnement ferme et environ 10 millions d’euros de dommages et intérêts.

KOACI
 
 
9904 Visit(s)    9 Comment(s)   Add : 26/04/2018
  7 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Onidas
 
Merci d'avoir indiqué que vue d'un prisme franco-français, réussir en Guinée, au Togo ou en Côte d'Ivoire peut paraitre "illégal", mais si c'est pas Bolloré ça sera les chinois, israelien, turc ou ... qui prendront vite sa place. Donc cet acharnement français contre Bolloré c'est...
Merci d'avoir indiqué que vue d'un prisme franco-français, réussir en Guinée, au Togo ou en Côte d'Ivoire peut paraitre "illégal", mais si c'est pas Bolloré ça sera les chinois, israelien, turc ou ... qui prendront vite sa place. Donc cet acharnement français contre Bolloré c'est comme un auto-suicide français. Onidas
 
 
Read more
See his contributions FMK
 
ca sent le coup bas à plein nez... La France devrait plutot être fier que ça soit un groupe français qui ai obtenu les consessions. Suis d'accord avec vous @onidas, les français préfèrent apparemment que ça soit les chinois ou les arabes qui s'en emparent, ça n'ira nulle part mai...
ca sent le coup bas à plein nez... La France devrait plutot être fier que ça soit un groupe français qui ai obtenu les consessions. Suis d'accord avec vous @onidas, les français préfèrent apparemment que ça soit les chinois ou les arabes qui s'en emparent, ça n'ira nulle part mais c'est dommage dans le fond pour le commerce exterieur français psssssssssssssss
 
 
Read more
See his contributions FMK
 
Et puis meme si Havas avait aidé, ça pose quel soucis? les affaires sont les affaires non? l'essentiel est d'avoir le marché, il na pas tué ou volé !
 
 
 
See his contributions LICOUL2000
 
gouvernement de Condé a gbè en direct les détracteurs de Bolloré
 
 
 
See his contributions Babili
 
L’éthique doit faire partie de vos mœurs également. Même le gouvernement condé qui infirme les faits est un menteur corrompu.
 
 
 
See his contributions Babili
 
Non tous les commentaires presque ont passé à côté de la plaque. Sur tous les dossiers presque il y avait une autre société avant bolloré. Ces sociétés ont été renvoyées et remplacées d’un coup comme ça d’où cette interrogation.
 
 
 
See his contributions Babili
 
Bollore vient toujours corrompre les soient disant présidents pour chasser les sociétés existantes et lui reprendre les chantiers ou contrats: cela pose un problème éthique quand même; africains ne soyez pas ou ne restez pas 🦍.grandissez un peu.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
La justice fait son "travail"
 
 
 
See his contributions M2K
 
Bolloré l'ami intime de satan petit coeur alias le boulanger,a des ennuis.Le groupe Bolloré fait 15 à 20% de son chiffre d'affaire en Afrique d'où il tire 80% de ses benefices.Sans l'Afrique,Bolloré tombe
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login