Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Guinée : Après sa nouvelle agression, Cellou Dallein Diallo se retire du dialogue
 
Cellou Dallein Diallo (ph)

Guinée - Le 20 juin 2013 © koaci.com - Et dire qu'on pensait qu'on était sorti des tensions politiques en vue des législatives en Guinée. L’opposant guinéen Cellou Dallein Diallo Search Cellou Dallein Diallo a mis sa menace de se retirer du dialogue politique guinéen, à exécution après l’agression dont il a été victime à son domicile ce mercredi (voir article KOACI.COM).

Un dialogue entamé récemment sur pression internationale entre l'opposition et Alpha Condé Search Alpha Condé par le facilitateur international, l’Algérien Saïd Djinnit.

En effet, après cette nouvelle épreuve de force subie à son domicile préalablement investi par la police, ce mercredi, et alors que nous étions dans l'attente de la date des législatives auxquelles il avait récemment accepté de participer après des mois de contestation et son lot de victimes, l’opposant guinéen Cellou Dallein Diallo Search Cellou Dallein Diallo a déclaré qu’il se retirait du dialogue politique jusqu’à ce que ses agresseurs soient identifiés et punis.

« Personne ne peut être à la base de ce qui m’est arrivé hier chez moi. J’ai été une grande personnalité dans ce pays et je ne mérite pas tout ça, cette violence inouïe sur moi, ma famille et militants. Dans ce cas, je ne peux plus poursuivre ma participation au dialogue politique, donc je me retire »’ a indiqué à KOACI.COM ce jeudi matin Cellou Dalein Diallo à Conakry.

Ce mercredi, le chef de file de l’opposition, El hadj Cellou Dalein Diallo comparaissait devant le tribunal pour répondre aux accusations de "diffamation" dont il fait l’objet de la part d’un responsable gouvernemental.

C’est à sa sortie du tribunal que des échauffourées entre les forces de l’ordre et ses partisans ont éclaté, jusqu’à son domicile, dans le quartier de Dixinn, à Conakry, qui a été assiégé par des policiers.

Dallein Diallo accuse les forces de l’ordre d'avoir brutalisé ses militants et d'avoir investi son domicile dans l'intention de porter atteinte à son intégrité physique.

Pour les partisans du camp présidentiel, par contre, ce sont les militants de Cellou Dalein qui favorisent les violences dans les rues de la capitale Guinéenne.

Un retrait qui intervient au lendemain de la visite de courtoisie que le premier ministre Mohamed Saïd Fofana en compagnie du ministre d’Etat de la justice et garde des sceaux Me Christian Sow et des ambassadeurs des Etats Unis et de la France en Guinée ont effectué au domicile de Cellou Dalein Diallo à Dixinn Port dans la commune de Dixinn.

Une visite au cours de laquelle, Mohamed Saïd Fofana a regretté les actes de violences survenues mercredi au domicile privé du chef de file de l’opposition guinéenne. Dans son discours de circonstance, le premier ministre a promis l’ouverture d’une enquête pour faire la lumière sur les violences de ce mercredi.

Des violences qui ont fait une vingtaine de blessés dont un par balle et deux qui se trouveraient dans un état critique et plusieurs dégâts matériels selon, l’un des vice-présidents de l’UFDG, Docteur Fodé Oussou Fofana.

Le retrait de Dallein Diallo du dialogue national pourrait mettre un frein aux nombreuses tentatives d’apaisement du climat social dans le pays et remet en question les préparatifs des élections législatives.

Reste désormais à être situé sur les événements de ce mercredi et savoir si ce nouvel événement de violence aura une influence sur la participation ou non de l'UFDG et ses alliés aux prochaines législatives.

Nanita avec Ibrahima Bah à Conakry
 
 
5621 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 20/06/2013
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login