Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ghana: Prise de fonction de Martin Amidu, le premier Procureur spécial
 
Martin Amidu

Click to enlarge
Ghana: Prise de fonction de Martin Amidu, le premier Procureur spécial
© koaci.com– Samedi 24 Février 2018 –Martin Amidu a prêté serment hier vendredi au palais présidentiel à Accra en tant que premier Procureur spécial Search Procureur spécial du Ghana.

Amidu a prêté serment après approbation de sa nomination par le parlement ghanéen. Dans son serment, Amidu a promis de combattre la corruption et qu’il ne va pratiquer la chasse aux sorcières. Il a promis qu'il «traitera le crime comme un crime et rien d'autre» dans la soumission pour justifier la confiance que les Ghanéens lui ont accordée.

Le Procureur spécial Search Procureur spécial a pour mission d'aider le gouvernement à gérer les problèmes liés à la corruption entre les fonctionnaires de l'État de manière non partisane.

En exhortant Amidu avant son entrée en fonction, le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, lui a demandé de se garder de se servir de son poste pour régler des comptes personnels. Et pour qu’Amidu travaille sans entraves, le Président ghanéen a promis que le Procureur général, Mme Gloria Akuffo, et lui-même respecteront l'indépendance du Procureur spécial.

Selon Akufo-Addo, le poste du procureur spécial est non-partisan et dispose de la capacité professionnelle nécessaire pour mener la lutte contre la corruption et tenir les responsables publics passés et présents responsables de leur gestion des finances publiques.

En laissant présager un peu ce que sera son travail, Amidu a déclaré qu'il ne se priverait de poursuivre quiconque serait impliqué dans des actes de corruption.

Auparavant, le NDC, la minorité au parlement au Ghana Search Ghana a exprimé la crainte que le poste du Procureur spécial Search Procureur spécial puisse être utilisé par le gouvernement comme un outil pour poursuivre ses opposants politiques.

La prestation de serment de Martin Amidu Search Martin Amidu intervient dans le sillage du dernier Indice de Perception de la Corruption (IPC), lequel a accusé le gouvernement ghanéen de ne pas faire assez pour combattre les malversations dans le pays.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
5936 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/02/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login