Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ghana : Un opposant togolais interpellé
 
::Koaci.com Lomé::Lawson Nicolas::

Interpellé le mercredi 15 juillet par la police ghanéenne suite à une plainte d’une commerçante ghanéenne, le cas de l’opposant Lawson Nicolas, se complique suite à une perquisition en son domicile à Accra.


Sur plainte de dame Laddy DV, richissime commerçante ghanéenne, l’opposant Lawson Nicolas Search Lawson Nicolas a été interpellé par la police ghanéenne, à Téma, alors qu’il se rendait à Accra. C’était le mercredi 15 juillet 2009. Le président du Parti pour la Rédemption et le Renouveau (PRR), gérait une société spécialisée dans la commercialisation du riz, Diligent Hand, pour le compte de dame Laddy DV. Cette dernière ayant remarqué des anomalies, fait injonction à Lawson Nicolas Search Lawson Nicolas de lui faire le bilan de sa gestion.

Mais la dame exige aussi que préalablement, l’opposant togolais, vide la somptueuse villa qui lui a été octroyée et rende également une grosse cylindrée qui lui a été attribuée dans le cadre de ses fonctions de gestionnaire de la société. De source proche de la dame, Lawson Nicolas Search Lawson Nicolas aurait alors commencé par jouer du dilatoire. C’est alors qu’après plusieurs relances sans suite, la dame porte plainte auprès de la police ghanéenne.

« Cet homme a beaucoup abusé notre sœur par le truchement de la religion et lui a fait aussi miroité qu’il pourrait accéder à la magistrature suprême au Togo et qu’ensemble ils feraient alors des affaires. Il se disait aussi très proche conseiller du Président Kuffuor », a confié un proche de dame Laddy DV, à notre rédaction.

Interpellé et conduit le jeudi 16 juillet 2009, au Bureau national d’investigation (BNY) de la police national, pour « escroquerie, faux usage de faux et abus de confiance », le cas de Lawson Nicolas Search Lawson Nicolas se complique davantage

Des complications pour Fo-Nico

Dans es investigations, la BNY Search BNY a perquisitionné le domicile de « Fo-Nico », (comme l’appellent ses intimes), c’est alors qu’elle a découvert un passeport ghanéen en cours de validité ainsi que des tenues militaires. Interrogé, il aurait déclaré travailler pour une société de confection de treillis militaires. Le hic pour lui, c’est qu’un ancien candidat à l’élection présidentielle de 2005 au Togo, est supposé avoir renoncé à toute autre nationalité et de saurait détenir un autre passeport en cours de validité.

La police poursuit également ses investigations sur l’utilisation des treillis trouvés au domicile de Lawson Nicolas. Décidément, le président se trouve dans de beaux draps et les médias togolais risquent de se priver pour un bon moment, d’un bon client, qui a le secret de la diversion politique populiste, mais qui de temps à autre assène également des vérités aux uns et aux autres.
 
 
2722 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 23/07/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login