Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ghana: Commerçants renvoyés près de la résidence de Akufo-Addo, le gouvernement se prononce
 
Abords de la résidence privée du Président

© koaci.com– Lundi 12 Mars 2018 – Le gouvernement ghanéen a rejeté les affirmations selon lesquelles le Président Nana Akufo-Addo Search Nana Akufo-Addo n'a laissé aux commerçants autour de sa résidence privée à Accra qu'une semaine pour quitter les lieux.

Dans une déclaration rendue publique et liée à cette affaire de délocalisation des commerçants et des tenanciers de magasins ou ateliers près de la résidence privée de Akufo-Addo, le ministre ghanéen de l'Information, Mustapha Hamid, a déclaré que le Président a pris sur lui la nécessité d'inclure dans la liste des personnes à dédommager celles qui n'étaient pas initialement couverts par l'indemnisation.

A propos de la décision de délocalisation des commerçants mais aussi les compensations à percevoir, la déclaration fait lire que « Compte tenu des implications sécuritaires [que génèrent] les activités des commerçants et des artisans, la sécurité nationale a commencé par octroyer des compensations de montants variables. Le Président Akufo-Addo a estimé que la budget nationale ne devait pas être concerné par une affaire comme celle-ci et a continué à payer ces compensations avec ses ressources personnelles ».

Sur les dessous de la mesure qui est intervenue, le ministre a révélé que « des consultations approfondies ont été menées entre le cabinet du Président, la sécurité nationale, les commerçants et artisans, avant la mise en œuvre de cette décision. Il est complètement faux que seulement un préavis d'une semaine ait été donné aux commerçants et aux artisans pour quitter leur emplacement actuel ».

Afin de permettre de régler cette affaire de délocalisation à l’amiable, les artisans et des commerçants ont demandé une période de grâce de six semaines à la sécurité nationale à compter de la dernière semaine de janvier 2018 pour leur permettre d’évacuer les lieux.

En réaction à la décision qui a été notifiée aux commerçants de quitter les voisinages de la résidence privée du Président ghanéen, le directeur exécutif de l'Institut ghanéen de gouvernance et de sécurité (GIGS), David Agbee, a jugé que la sécurité nationale a donné de mauvais conseils au chef de l’Etat en ce qui concerne l'éviction de ses voisins à Nima, un quartier populaire à Accra.

En vue de trouver une autre solution à l’affaire de ces commerçants, Agbee a trouvé que le Président n’a pas à perturber les activités des commerçants. Pour lui, le meilleur endroit où le Président sera le plus en sécurité est le palais Flagstaff House qui a été construit pour servir de villa présidentielle et de siège du gouvernement du Ghana.

Dans le même sillage, Ransford Gyampo, professeur à l'Université du Ghana, a exhorté le Président Nana Akufo-Addo Search Nana Akufo-Addo à déménager au Flagstaff House pour sa propre sécurité et à éviter aux commerçants les désagréments que cause leur présence autour de sa résidence privée à Nima.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
8249 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 12/03/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login