Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Ghana: Akufo-Addo justifie la nomination des 110 ministres
 
Nana Akufo-Addo

© koaci.com– Samedi 18 Mars 2017 – Le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a justifié la liste complète des 110 ministres de son gouvernement par un souci de relever les énormes défis auxquels le pays fait face.

Akufo-Addo a donné ses justificatifs dans la soirée du vendredi 17 mars à la télévision nationale GTV à Accra.

En s’inscrivant en faux contre l’opposition et certains acteurs de la société civile qui continuent de décrier l’effectif « pléthorique » de son gouvernent, Akufo Addo a minimisé l’appréciation du public et a déclaré que « Je ne crois pas que mon gouvernement dans la quatrième République a un grand effectif... Je suis conscient que les gens sont préoccupés par ce qu'ils voient comme par exemple le coût … ».

A propos de l’inquiétude que certains se font sur la charge financière des ministres sur le budget, le chef du gouvernement fait savoir que « le coût ne serait pas aussi élevé que les gens le pensent ». Il faut préciser que parmi les 50 vice-ministres du gouvernement 42 sont des députés. De ce fait, il a indiqué que leurs revenus n’auront pas un poids sur la trésorerie.

En raison des défis qui selon le Président restent à relever dans le pays, il a justifié qu’un changement de stratégie est nécessaire pour redonner vie à l'économie ghanéenne en difficulté. Il a attribué les problèmes actuels aux gestions antérieures du pays.

Et pour se faire comprendre par ses compatriotes, le successeur de John Mahama a expliqué que « Nous avons un problème, quelle est la meilleure façon [de le résoudre] ? Il est préférable d'avoir des hommes et des femmes capables de servir et de travailler pour l'intérêt et la croissance de l'économie nationale. Si je réussis, vous verrez bientôt que le brouhaha comparé au succès n'aura pas sa raison d’être ».

En rapport avec les critiques auxquelles fait Akufo-Addo, soulignons que l’effectif, 110 ministres, de son gouvernement est une première dans la quatrième République.
L’effectif partiel des 46 ministres a été complété cette semaine avec une liste de 54 autres personnes, dont des ministres d’Etat et des vice-ministres.

Malgré les explications fournies par Akufo-Addo, une organisation de la société civile dénommée « Right Alliance » a dans un communiqué dans KOACI a eu copie estimé que le Président n'est pas prêt à économiser les revenus publiques comme promis.

Pour Sani Mohammed, le Secrétaire exécutif de Right Alliance certains portefeuilles ministériels créés sont «superflus». Le groupe demande donc au Président de réduire l’effectif des ministres car « Nous avons besoin d'un gouvernement maigre, pas de Ghanéens maigres ».

Mensah, Lomé


 
 
7998 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 18/03/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SoleildAfrik
 
Eh, Afrique! Hmmmm!!!!!!!
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login