Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gambie: Banjul s'explique sur l'accrochage entre des soldats gambiens et ouest africains à Kanilai
 
Mai Ahmed Fatty, le ministre de l'Intérieur

Click to enlarge
Gambie: Banjul s'explique sur l'accrochage entre des soldats gambiens et ouest africains à Kanilai
© koaci.com– Lundi 24 Avril 2017 – Le ministre gambien de l'Intérieur, Mai Ahmed Fatty, est revenu sur les échanges de coup de feu qui ont eu lieu le jeudi dernier à Kanilai, le village de l’ex Président Yahya Jammeh, entre des soldats de la force ouest africaine ECOMIG Search ECOMIG stationnés dans le pays et ceux des Forces Armées Gambiennes (GAF).

En levant le voile sur cette affaire qui a d’abord couru comme une rumeur avant d’être confirmée, le ministre Fatty a mis au point le vendredi dernier à Banjul au cours d’un point de presse qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer et qu'il n'y a pas un affrontement en tant que tel entre des soldats gambiens et ceux du contingent de l'ECOMIG mais plutôt un problème de communication entre les deux parties.

En minimisant les rapports contradictoires qui avaient émané d’une part chez des soldats gambiens et d’autre part chez leurs homologues de l’ECOMIG, le ministre de l’Intérieur a précisé que les forces ouest africaines ont pour mission de protéger Kanilai Search Kanilai et ses environs.

Sur la cause de ce qui a opposé des soldats gambiens et ouest africains principalement ceux du Sénégal, Fatty a révélé qu’il y avait eu un problème de communication entre les deux forces. A en croitre le ministre, des soldats sénégalais devaient passer par un couloir de sécurité mais des soldats des GAF Search GAF ont signifié un refus catégorique car n’ayant pas reçu d'autorisation de la part de leur du commandement.

Et à propos des incidents qui selon les forces gambiennes ont entrainé trois blessés dans leur rang, le ministre a relativisé que ce n’est pas intentionnellement que « des forces sénégalaises ont tiré sur quelqu'un ».

Après l’incident, une réunion a été convoquée entre les hauts commandements de l’ECOMIG et GAF Search GAF et les soldats gambiens ont acceptés de continuer par collaborer avec leurs homologues ouest africains pour stabiliser le pays.

Enfin sur la présence des soldats sénégalais dans la force de l’ECOMIG dans le pays, le ministre de l’Intérieur a souligné que les citoyens des deux pays sont des frères et sœurs. Il a ajouté que les forces sénégalaises exercent une mission salutaire dans le pays et qu’elles ne sont pas une force d'occupation, ni pour troubler la paix ou opprimer des gambiens.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –
 
 
6385 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 24/04/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login