Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gambie: Avion prêt, ultimatum repoussé jusqu'à 16H, dernières heures de Jammeh à Banjul ?
 
Condé et Aziz vendredi à Banjul

Click to enlarge
Gambie: Avion prêt, ultimatum repoussé jusqu'à 16H, dernières heures de Jammeh à Banjul ?
© koaci.com– Vendredi 20 Janvier 2017 – La médiation de dernière chance entreprise par les Présidents Alpha Conde Search Alpha Conde de la Guinée et Mohamed Ould Abdel Azizde la Mauritanie est en cours à Banjul et va se poursuivre jusqu’à 16 heures.

En attendant l’issue de cette rencontre cruciale qui se tient au State House à Banjul, il se murmure à Banjul que Jammeh avec le délai supplémentaire de 4 heures qui a été demandé pourrait partir en exil en Guinée.

A propos de l’ultimatum de 12 heures Gmt qui a été donné ce vendredi à Jammeh pour volontairement céder le pouvoir, ajoutons que le délai fixé par la CEDEAO Search CEDEAO a été prolongé jusqu’à 16 heures Gmt pour laisser le temps à la médiation d’obtenir le départ de Yahya Jammeh

Si en ville, certains témoins ont noté le retrait des militaires gambiens a certains points stratégiques de la ville, il est à préciser qu’après l’expiration du premier ultimatum à midi, aucun mouvement de troupe n’a été signalé. Cette situation pourrait être expliquée par l’arrivée un peu tardive des Présidents de la Guinée et de la Mauritanie en Gambie. Selon une source à Banjul, les deux Présidents n’ont atterri qu’aux alentours de midi.

Les deux Présidents de la Guinée et de la Mauritanie essayaient en dernier ressort de convaincre Yahya Jammeh à céder le pouvoir au Président Adama Barrow. Ce dernier a prêté serment hier jeudi au Sénégal.

Jammeh et ses hôtes passeront par la mosquée présidentielle pour prier et peut être, ensuite pour prendre la direction de l'aéroport. La mosquée est sous forte sécurité de la garde de Jammeh, dont la question du devenir pourrait être sur la table des négociations.

Enfin, on nous informe qu'un avion est stationné et prêt sur le tarmac de Banjul (ph 2) pour éventuellement embarquer Jammeh et ses proches pour une destination que certaines sources évoquent déjà, la Guinée.

Mensah, Lomé
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez la sur votre mobile)
 
 
15315 Visit(s)    16 Comment(s)   Add : 20/01/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Catapilar
 
Au moins sur cette séquence Yayah Jammeh a compris qu'il faut éviter 'La Mort Partout'.Le spectacle est terminé et les portes de La Haye seront bientot ouvertes..Kia kia kia
 
 
 
See his contributions SUISSE2BABI
 
Hmmmmm...j'espère que ce n'est pas une ruse comme l'avait fait pour repositionner ses troupes ...
 
 
 
See his contributions alpha 05
 
catapilar@ pour voulez vous toujours que c'est blanc qui vous dirige.si jammeh a commis des crimes tu peux pas le juger ici! oubien le pardonner au nom de la paix ! pauvre intellectuel africain..tous les memes...
 
 
 
See his contributions KIMMPRO
 
Yaya Jammeh is over. Finis et il fait partir du passé. La CEDEAO c'est pas la CEEMAC hein? crapule de merde! Même Kadaffi qui a travaillé pour son peuple et qui était 10000 fois plus fort que toi est tombé lorsque la machine a été lancé , c'est pas toi dont le pays est miniscule...
Yaya Jammeh is over. Finis et il fait partir du passé. La CEDEAO c'est pas la CEEMAC hein? crapule de merde! Même Kadaffi qui a travaillé pour son peuple et qui était 10000 fois plus fort que toi est tombé lorsque la machine a été lancé , c'est pas toi dont le pays est miniscule et très pauvre qui pourra resister. C'est ta dernière chance car le sénagal t'a toujours toléré mais la la il sont très prêt pour toi. Je prie Dieu k'il refuse et on va le cueillir comme un fruit pourri. AUtre chose, il negocie pour lui et ses proches, toujours le m^me scenario et les imbeciles qui étaient prêts à mourir pour lui sera laisser pour compte. Y Jammeh que Dieu te punisse et qu'il te rende au centuple tous ce que tu a fait aux Gambien. Maudit
 
 
Read more
See his contributions Catapilar
 
@ alpha 05, Tu me fais rire..Tu te dis intellectuel riche ?? La Justice dans nos pays sont aux ORDRES. La cour constitutionnelle de nos pays sont aux ordres des dirigeants. Alors comprenez bien que la CPI est une Cour de subsidiarité. Quand la cour Gambienne ne peut pas juger Yay...
@ alpha 05, Tu me fais rire..Tu te dis intellectuel riche ?? La Justice dans nos pays sont aux ORDRES. La cour constitutionnelle de nos pays sont aux ordres des dirigeants. Alors comprenez bien que la CPI est une Cour de subsidiarité. Quand la cour Gambienne ne peut pas juger Yayah Jammeh, il faut recourir à une autre cour plus juste: La CPI ou une cour de la Cédeao.
 
 
Read more
See his contributions Rolandk
 
Trop d'analphabètes sur ce forum. Ca ne fait pas du tout joli pour ce site tres respecté. Trop de commentaires ridicules. Aucune idee intellectuelle sur le chemin de l'idiotie et de la constipation mentale. Pauvre afrique! Tant que 70% de ta population sera formé d'analphabètes ,...
Trop d'analphabètes sur ce forum. Ca ne fait pas du tout joli pour ce site tres respecté.
Trop de commentaires ridicules. Aucune idee intellectuelle sur le chemin de l'idiotie et de la constipation mentale. Pauvre afrique! Tant que 70% de ta population sera formé d'analphabètes , de personnes depourvues de tout sens intellectuel, la fin de ta souffrance n'est pas pour tres bientot. L'ignorance etatant un mal profond tres devastateur, yako mon Afrique.
 
 
Read more
See his contributions kkalipe
 
oui vraiment. et cette cedeao/ecowas n'est qu'une bande d'incohérents. Faure Gnasingbé et autres sont autants mals-élus mais envoient des soldats pour chasser Jammeh? ^%$&$ Quand même! #Jenevoispaslerapport
 
 
 
See his contributions KIMMPRO
 
La pression sous regionale a porté ses fruits et le dicateur sanguinaire se tire. Tu n'a pas dit tu peux. Connard. JE souhaitais qu'il refuse pour qu'il soit capturé comme un chien abarsourdi. Connard de Y. Jammeh, qui n'a jamais été un modele de democratie.
 
 
 
See his contributions KIMMPRO
 
Ce qui ce passe en Gambie est le refus de Y Jammeh de quitter le pouvoir après sa défaite. IL n'y a pas débat. Merci à la CEDEAO qui vient de faire plier le dictateur. Moi j'aurais bien voulu voir sa puissance de feu sur laquelle il comptait pour gueuler comme tout bon dictateur....
Ce qui ce passe en Gambie est le refus de Y Jammeh de quitter le pouvoir après sa défaite. IL n'y a pas débat.
Merci à la CEDEAO qui vient de faire plier le dictateur. Moi j'aurais bien voulu voir sa puissance de feu sur laquelle il comptait pour gueuler comme tout bon dictateur.
En tout cas il a eu la chance que c'était pas ADO à la tête de la CEDEAO, sinon depuis decembre, il est parti. Il n'a qu'a demandé à Aya Samogo, il connait.
 
 
Read more
See his contributions KIMMPRO
 
Toujours à comparer ce qui est incomparable. La commission électorale a t'elle designé dans l'election du Togo une autre personnalité élue à part Faure. Si oui, je te le dis clairement que la CEDEAO aurait agi de la même manière qu' en Gambie s'il ne quittait pas le pouvoir....
Toujours à comparer ce qui est incomparable. La commission électorale a t'elle designé dans l'election du Togo une autre personnalité élue à part Faure. Si oui, je te le dis clairement que la CEDEAO aurait agi de la même manière qu' en Gambie s'il ne quittait pas le pouvoir.
 
 
Read more
See his contributions Catapilar
 
Ce soir le monstre de Banjul va quitter son royaume..Adios Doctor Yayah Jammeh.La seule dictature et Curiosité dans l'espace Cédeao reste FAURE Gnassingbé..Son tour viendra
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Pour info hasta la vista.......A l'instar du Gambien Yahya Jammeh qui refuse d'accepter sa défaite au scrutin présidentiel, deux chefs d'Etat africains, en Côte d'Ivoire et à Madagascar, ont tenté de se maintenir au pouvoir malgré la sanction des urnes, mais ils ont échoué.- Côte...
Pour info hasta la vista.......A l'instar du Gambien Yahya Jammeh qui refuse d'accepter sa défaite au scrutin présidentiel, deux chefs d'Etat africains, en Côte d'Ivoire et à Madagascar, ont tenté de se maintenir au pouvoir malgré la sanction des urnes, mais ils ont échoué.
- Côte d'Ivoire en 2010-2011
En octobre-novembre 2010, une présidentielle, reportée six fois depuis 2005, oppose le président sortant Laurent Gbagbo à son rival Alassane Ouattara.
Le 3 décembre, le pays se retrouve avec deux présidents, le Conseil constitutionnel ayant proclamé la victoire de Gbagbo et la commission électorale celle de Ouattara avec 54,10% des suffrages.
L'ONU reconnaît la victoire de ce dernier. L'Union européenne, la France et les Etats-Unis le félicitent et demandent à M. Gbagbo de s'incliner.
Le 7 décembre, la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) demande à Laurent Gbagbo de "rendre le pouvoir sans délai". "Ouattara est celui que nous reconnaissons comme le président de Côte d'Ivoire", poursuit le communiqué. La Cédéao, réunie en sommet extraordinaire à Abuja, suspend la Côte d'Ivoire, un de ses quinze membres.
Deux jours plus tard, l'Union africaine (UA) décide de suspendre la Côte d'Ivoire tant que Laurent Gbagbo n'aura pas cédé la place à Alassane Ouattara.
Le 11 avril 2011, Laurent Gbagbo est arrêté par les Forces républicaines (FRCI) de Ouattara à l'issue d'une bataille de dix jours dans la capitale et plusieurs jours de bombardements de la force française Licorne et de l'ONU. Il est incarcéré à La Haye où il est jugé par la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes contre l'humanité.
La crise post-électorale fait quelque 3.000 morts.
- Madagascar en 2001-2002
Le 16 décembre 2001, le premier tour de l'élection présidentielle se déroule dans le calme et avec une participation importante. Le maire de la capitale, Marc Ravalomanana, est considéré comme le principal concurrent du président sortant Didier Ratsiraka, qui brigue un cinquième mandat.
En janvier 2002, Ravalomanana fait descendre ses partisans dans la rue pour proclamer sa victoire, affirmant avoir remporté la présidentielle dès le premier tour. Des manifestations géantes quasi quotidiennes vont se dérouler durant deux mois sur la place du 13-mai, dans la capitale, puis suivies par une grève générale.
Le 29 avril, la Haute Cour constitutionnelle (HCC) le déclare élu au premier tour de la présidentielle, avec 51,46% des suffrages exprimés contre 35,90% à Didier Ratsiraka, après un nouveau décompte des voix. Dès février, M. Ravalomanana s'était autoproclamé président et avait nommé son "Premier ministre".
Le 6 mai, Marc Ravalomanana est investi à la présidence. Mais M. Ratsiraka en "récuse la légitimité".
En juillet, après sept mois de crise, dont des affrontements entre les deux camps (plusieurs dizaines de morts) et un blocus de la capitale, Ravalomanana parachève la conquête du territoire, après le départ de Ratsiraka pour un exil de onze ans en France.
Par ailleurs, de nombreux chefs d'Etat africains ont tenté ces dernières années de se maintenir au pouvoir grâce à des réformes constitutionnelles.
Dans d'autres pays, de nombreux scrutins ont été contestés, et surtout accompagnés de violences meurtrières (Kenya, Zimbabwe, Nigeria, République démocratique du Congo, Togo ou Gabon), même si certains ont connu des alternances réussies.....merci le banco.net aider kautcha lool
 
 
Read more
See his contributions kkalipe
 
@KIMMPRO : je ne sais pas si tu es togolais mais on a tous vu/entendu le vice président de la CENI Pedro Amuzu expulsé manu-militari de la salle et Taffa Tabiou prononcer des résultats frauduleux unilatéralement. On a vu aussi des militaires voler des urnes de par le passé. Certe...
@KIMMPRO : je ne sais pas si tu es togolais mais on a tous vu/entendu le vice président de la CENI Pedro Amuzu expulsé manu-militari de la salle et Taffa Tabiou prononcer des résultats frauduleux unilatéralement. On a vu aussi des militaires voler des urnes de par le passé. Certes une petite différence Jammeh dans un moment d'innattention et unilatéralement, sans aucune déclaration de la commission électorale, aurait reconnu une possible défaite. Désolé mais c'est tout à fait comparable .
 
 
Read more
See his contributions ferry
 
LES DICTATEURS ONT LA MEME FIN.L'HUMILIATION//
 
 
 
See his contributions Catapilar
 
Je suis en phase avec Kkalipé.@ KIMMPRO. Mon frère, vas sur Youtube et tape élection Togo(2005, 2011 ou 2016) pour découvrir le monstre qu'on appelle FORT.
 
 
 
See his contributions profondeville
 
Yaya n'oublie pas tes billes de merde......tu as jouè et tu as perdu.....-Fatu Bensouda t'attend à la cpi
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login