Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gambie: Accrochages à Kanilai entre des soldats de l'ECOMIG et des proches de Jammeh
 
Incendie sur une route à Kanilai

© koaci.com– Samedi 03 Juin 2017 – Kanilai, le village natal de l’ex Président gambien Yahya Jammeh, a connu une agitation un peu particulière hier vendredi entre des manifestants hostiles à la présence des soldats ouest africains de la force ECOMIG Search ECOMIG dans la localité.

Le bilan encore provisoire de l’incident qui est survenu au domicile de Jammeh fait état de 6 blessés et des dégâts non encore quantifiés. Pendant que certains des blessés ont été évacués au centre médical de Bwiam, les autres qui sont dans des conditions critiques sont transportés à l'hôpital Edward Francis à Banjul.

Des faits, il est rapporté par une source à Banjul, la capitale du pays, que les soldats de l’ECOMIG qui stationnaient au domicile de Jammeh ont fait face à une protestation des habitants de Kanilai. Ces derniers qui sont des proches de l’ex dirigeant militaire en exil ont demandé aux soldats de l’ECOMIG de quitter la résidence et c’est à partir de ce moment que des affrontements ont débuté.


Sur les détails de l’incident, il est rapporté que des manifestants ont pris d'assaut la maison de Jammeh et ont exigé le départ des soldats de l’ECOMIG qui étaient dans le complexe, lequel a été saisi un peu plus tôt. Les manifestants qui sont décrit comme des loyalistes de Jammeh ont érigé des barricades sur les routes et incendié des pneus à l'entrée du village. Ils ont scandé des pancartes sur lesquels ils demandent aux soldats de l'ECOMIG principalement ceux du Sénégal de quitter non seulement le village mais aussi la résidence de Jammeh.

Cet incident est survenu au moment où le Président gambien Adama Barrow est parti au Liberia pour prendre part au somment de la CEDEAO. La première réaction officielle se résume en une déclaration du ministre de l'Information, Demba Ali Jawo, qui a confirmé l'incident avant de déclarer que le gouvernement fait tout son possible pour assurer la paix et la stabilité dans la région et dans l'ensemble du pays. Jawo a exhorté les populations à accepter le changement de régime car c'est la décision de la majorité des Gambiens.

Rappelons que ces accrochages surviennent un mois après que le gouvernement gambien ait annoncé avoir obtenu une ordonnance judiciaire pour le gel des biens de Jammeh dans le pays. Les biens gelés concernent entre autres 131 propriétés foncières, 88 comptes bancaires, 14 sociétés … des animaux et du bétail.

Enfin sur une réaction un peu timide par rapport au gel des biens de Jammeh, l’APRC, l’ex parti au pouvoir et actuel principal parti de l’opposition a fait savoir que l’accord signé avant le départ de Jammeh du pouvoir est toujours en vigueur et il s’étonne de ce que la coalition au pouvoir viole les textes et confisque les propriétés de l’ex Président.

Mensah, Lomé
 
 
41912 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 03/06/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login