Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Gabon : La tombe de Georges Rawiri profanée à Lambaréné
 
Libreville le 7 janvier 2014 - La tombe du premier président du Sénat gabonais, Georges Rawiri, décédé le 9 avril 2006, vient d'être profanée à Lambaréné, le chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué ( centre du Gabon), a-t-on appris ce lundi matin de source sûre.

Des individus non identifiés se seraient nuitamment infiltrés au mausolée du défunt où ils auraient détruit quelques grilles de protection du caveau dans le dessein proablement de s' emparer des reliques.

D'après la source, les lampistes n'ont pas pu accéder au cercueil en raison des accessories de sécurité dont est muni le caveau. " Il y a un grand dispositif de protection. Ils ont dû abandonner leur basse besogne à l'approche du lever du jour, " a avancé la source, précisant que le théâtre de la profanation est situé à Atongowanga, dans le premier arrondissement de Lambaréné.

Qui sont les auteurs de cet acte abominable? Quelles étaient leurs réelles motivations ? Le mystère demeure entier sur cette profanation. Dans une société marquée par le fetishisme, d'aucuns ne se privent pas de penser que les profanateurs voulaient s' emparer du crâne de Georges Rawiri.

D'après une autre source, le même scénario se serait produit l'année dernière à Ndendé, le chef-lieu du département de la Dola (province de la Ngounié), où des individus non identifiés auraient profané la tombe de l'opposant Pierre Mamboundou pour des motivations non élucidées.

J M
 
 
15021 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 07/01/2014
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login