Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'ivoire: Pétition pour Gbagbo, les militants du FPI arrêtés seront jugés lundi, Amnesty dénonce un «coup dur porté contre la liberté d'expression»
 
© Koaci.com – Vendredi 22 Juillet 2016 –Djandou Prospère, Messihi Jean Léopold et Djoman Gbata Ange Patrick se réclamants des militants du Front Populaire Ivoirien (FPI) , ont été arrêtés le vendredi 15 juillet à Yopougon, lors du cérémonie de signature de la pétition Search pétition pour la libération de Laurent Gbagbo.

Ces derniers seront présentés lundi prochain devant un juge d’instruction et risqueraient une peine pouvant aller jusqu'à un an de prison, pour « troubles à l’ordre publique. »

Amnesty Internationale dans une déclaration transmise ce vendredi à KOACI.COM, invite les autorités à abandonner les poursuites contre les personnes interpellées .

Selon l’organisation Non Gouvernementale (ONG), leur procès pourrait être considéré comme une « atteinte à la liberté d’expression » dans le pays.

« Des poursuites pénales pour de tels faits constituent un nouveau coup dur porté contre la liberté d'expression en Côte d'Ivoire où des membres de l'opposition sont fréquemment harcelés et leurs droits constamment bafoués », a déclaré Gaëtan Mootoo, chercheur sur l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International, avant de poursuivre.

« Etant donné la nature arbitraire de ces arrestations et des charges portées à leur encontre, les autorités doivent abandonner les poursuites contre ces trois personnes. Agir autrement risque par ailleurs de nourrir les craintes selon lesquelles il s'agit d'une nouvelle tentative pour intimider les dissidents et réprimer l'opposition ».

Au lendemain de leur interpellation, Amnesty International Search Amnesty International s'est rendu sur les lieux et a pu s'entretenir avec des témoins. Ces derniers auraient déclaré à l’ONG, que les personnes arrêtées recueillaient des signatures pour la libération du président Laurent Gbagbo Search Laurent Gbagbo dont le procès se déroule en ce moment à la Cour pénale internationale. Cette pétition Search pétition est une initiative commune de l'écrivain ivoirien Bernard Dadié, et d'un ancien Premier ministre du Togo Joseph Kokou Koffigoh.

Amnesty International rappelle que, dans ses articles 9, 10 et 11, la Constitution de Côte d'Ivoire garantit la liberté d'expression et les libertés de réunion et de manifestation. Nul ne peut, de ce point de vue, être inquiété pour ses opinions. De plus, la Côte d'Ivoire est partie au Pacte International des droits civils et politiques qui garantit la liberté d'expression et de réunion pacifique en ses articles 19 et 21.

Elle considère Djandou Prospère, Messihi Jean Léopold et Djoman Gbata Ange Patrick comme des prisonniers d'opinion simplement détenus pour avoir pacifiquement exercé leurs droits humains, dont ceux ayant trait à la liberté d'expression et de réunion. Ils doivent immédiatement et sans condition être libérés.

« Continuer à cibler des opposants avec de flagrantes violations des droits humains ne peut pas servir la justice et la réconciliation nationale tant prônées par les autorités en Côte d'Ivoire », a conclu Gaëtan Mootoo dans le document.

Donatien Kautcha, Abidjan
Recevez les notifications de KOACI.COM en temps réel avec notre nouvelle application mobile Android (cliquez et installez là sur votre mobile)
 
 
11983 Visit(s)    7 Comment(s)   Add : 22/07/2016
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions demelo
 
Arretez de mentir aux gens , comment on peut juste emprisonnez quelqu'un pour avoir signé une petition?
 
 
 
See his contributions dramani
 
Oui @demelo, cela est possible en dramanistan. Où bien tu viens d'arriver dans ce paradis qui nous a été imposé a coups de bombe ?
 
 
 
See his contributions lavenir
 
ca veut dire quoi`` trouble a l'ordre public`` n'importe quoi.
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Demelo être pro gbagbo autorisé n importe quoi pour ces gens qui parle sans cesse de démocratie pourtant pendant les émeutes de la faim sous gbagbo les forces de l ordre ont tiré à balle réel avec un mort comme bilan quel exemple de DEMOCRATIE et liberté d expression.....
 
 
 
See his contributions Ubiquismus
 
C'est maintenant que ces hypocrites d'ONG voient les violations flagrantes et quotidiennes des droits humains par ce régime de mentalité dozotique ???
 
 
 
See his contributions bamba
 
Demelo renseigne nous alors sur les raisons de l' arrestation!!!lol dans cet pays etre opposé a dramane est un délit
 
 
 
See his contributions bamba
 
Enfin te revoilà jordi ,ko: "pendant les émeutes de la faim sous Gbagbo ,il y a eu un mort "" renseigne toi il y a eu combien de mort hier a Bouaké,tués par balles?? En quoi faire signer une pétition est un délit ? Triste fanatisme.le monde marche sur la tête en ci ,des criminels...
Enfin te revoilà jordi ,ko: "pendant les émeutes de la faim sous Gbagbo ,il y a eu un mort "" renseigne toi il y a eu combien de mort hier a Bouaké,tués par balles?? En quoi faire signer une pétition est un délit ? Triste fanatisme.le monde marche sur la tête en ci ,des criminels qui jugent !!pffff
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login