Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Elections présidentielles : Quelles chances pour l’opposition gabonaise
 
::Koaci.com Libreville:: Pierre Mamboundou de l'UPG et de l'Alliance, l'un des candidats le plus en vue avec Casimir Oye Mba Search Casimir Oye Mba pour la prochaine présidentielle::

En cette période de vacance définitive de pouvoir le Gabon devrait organiser la plus grande élection présidentielle de son histoire depuis son retour au multipartisme voici environ une quinzaine d’années. Face à cette situation le pays enregistre un flux d’environ vingtaine de candidats du parti au pouvoir, des indépendants et de l’opposition à la succession du Chef de l’Etat Omar Bongo Ondimba. Comment l’opposition gabonaise pourra t’elle accéder à la magistrature suprême à une élection à un tour aussi ouverte qu’engagée au moment où les principales forces évoquent la préparation avant terme d’un plausible hold up électoral ?

Si certains ténors de l’opposition gabonaise récemment alliée au parti démocratique gabonais tels Pau l Mba Abessole du Rassemblement pour le Gabon (RPG), Jean Eyeghe Ndong (ancien premier ministre et candidat indépendant), André Mba Obame (ancien ministre de l’action gouvernementale et de l’Intérieur) et Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé mettent en garde sur les risques de dérapage suite au maintien dans le gouvernement de deux candidats à la présidentielle il y a des raisons de se poser un certain nombre de questions sur les chances de l’opposition à la prochaine élection présidentielle.

La course à la magistrature suprême qui suscite convoitise depuis le 8 juin dernier ne devrait pas être un exercice de force ou de popularité au cours duquel chaque parti de l’opposition devrait montrer ses capacités de représentation sur le terrain mais un moment d’alliance reposant sur l’intérêt pour tous de placer à la tête de cette bataille un candidat unique face à une machine PDG bien huilé depuis de nombreuses années et habituée aux élections politiques.

Les partis de l’opposition ont-ils une chance de s’en sortir au terme de cette élection non pouvons nous avancer et c’est à ce titre que Pierre Mamboundou de l’Union du peuple gabonais (UPG) a décidé de constituer une candidature unique soutenue l’Union pour la nouvelle république (UPNR), l’alliance nationale des bâtisseurs (ANB) de Séraphin Ndoat, le Parti social gabonais (PSG) de Moussavou King et le Rassemblement national des bûcherons (RNB) de Pierre André Kombila à travers l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR).

Ne dit on pas que l’union fait la force ? L’opposition qui aspire réussir son pari au soir du 30 août prochain devrait plutôt unir ses forces et non jouer solitaire comme cela s’observe depuis lors sur le terrain.
 
 
3821 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 30/07/2009
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions egidelbv
 
c'es vraiment dingue ce que la peur peut causer s'unir pour battre Mr ALI BONGO ONDIMBA rires
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login