Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Yopougon, le Procureur de la république annonce l'interpellation d'un présumé ravisseur et la libération de ses victimes
 
Les kidnappés (ph Police) 

© koaci.com – Jeudi 8 Mars 2018 – Le Procureur Rechercher Procureur de la république Rechercher république près le Tribunal de première instance de Yopougon, Zalo Rosalie annonce l’interpellation dans un hôtel situé à Yopougon Rechercher Yopougon d’un présumé Rechercher présumé ravisseur par des agents de la police nationale.

«Dans la nuit du 05 au 06 mars 2018, les recherches des unités de la Direction de la Police criminelle et de la Direction de l’Informatique et des Traces Technologiques de la Police Nationale ont abouti à l'interpellation, dans un hôtel situé à Yopougon-Kouté, du présumé Rechercher présumé ravisseur recherché sous l'identité de KOUAME Kouakou Charles disant se nommer KASSI Emmanuel, âgé de 32 ans, en compagnie des mineurs enlevés, à savoir TOURE Mandjo Ismaël et KOUASSI Kouamé Baudouin, » déclare le Procureur Rechercher Procureur de la république Rechercher république dans un communiqué en notre possession.


Elle précise qu’aucune pièce d’identité n’a été en possession du présumé Rechercher présumé ravisseur et assure que les enquêtes se poursuivent pour établir sa véritable identité et le traduire devant la juridiction compétente pour les faits d’enlèvement de mineurs.

L’individu interpellé réclamait des rançons pour la libération Rechercher libération de ses victimes, notamment les mineurs après leur enlèvement.

«Le 29 janvier 2018, la Direction de la Police Criminelle a été informée de l'enlèvement du nommé HACCANDY Axel, mineur âgé de 12 ans, par un inconnu qui réclamait une rançon de cinq cent mille (500.000) francs CFA pour sa libération. Après paiement de la somme de deux cent mille (200.000) francs CFA, le mineur susnommé a été libéré dans la commune d'Abobo, où il avait été enlevé. Alors qu’elle poursuivait ses investigations pour localiser le ravisseur, Monsieur TOURE Bakary saisissait la police d'une seconde plainte pour le rapt, dans la même commune, de son fils TOURE Mandjo Ismaël, âgé de 12 ans, par un individu qui demandait, cette fois, une rançon de six cent mille (600.000) francs CFA. Les recherches entreprises par la police ont permis de localiser le ravisseur Rechercher ravisseur de TOURE Mandjo Ismaël dans la localité de BINAO, où il a passé trois jours avec ce dernier. Le 02 mars 2018, le Commissariat de police de TIASSALE a reçu la plainte de Monsieur KOUASSI Kouamé André pour la disparition de son fils, KOUASSI Kouamé Baudouin, élève âgé de 13 ans, dont la libération Rechercher libération était subordonnée par son ravisseur Rechercher ravisseur au paiement d’une rançon de sept cent mille (700.000) francs CFA, » explique madame la Procureur Rechercher Procureur de la république Rechercher république dans son communiqué.
Elle assure enfin que les enfants retrouvés en compagnie du présumé Rechercher présumé ravisseur ont été remis à leurs parents.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
14208 Visite(s)    3 Commentaire(s)   Ajouter le : 08/03/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions Rozelin
 
Doit-on féliciter ou condamner le Monsieur qui a dit: "Je vais mélanger la Côte d'Ivoire et le rendre ingouvernable"? Il doit être heureux de savoir que le pays est vraiment un pays de merde.
 
 
 
Voir ses contributions dramani
 
Dramane ouattara, 10 ans de guerre et de massacres des ivoiriens pour nous faire vivre des films aux scénarios américains. on vit désormais dans la psychose. et la encore, c'est un euphémisme.
 
 
 
Voir ses contributions FMK
 
ce Adou à l'image de son ministre de la justice, complétement à la ramasse, on se souviendra d'eux comme du pire qu'on a eu au pays...
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter