Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Télévisions privées, Sy Savane aux responsables, «Au-delà des autorisations, il faut des télévisions»
 
Sy Savané-

© koaci.com – Mercredi 6 Décembre 2017 - Cela fait presque un an que quatre télévisions privées Search télévisions privées commerciales ont été autorisées par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) à exploiter un service de télévision privée commerciale en clair sur le réseau TNT.

Il s’agit des sociétés LIFE TV, OPTIMUM MEDIA CI, SOCIETE AUDIOVISUELLE DE CI et SORANO-CI.

Une thématique sur la viabilité de ces nouvelles chaines a fait l’objet ce mercredi d’un atelier de réflexion sur le thème « Défis et stratégies ».

Dans son discours inaugural, le président de la Haca Ibrahim Sy Savané Search Sy Savané a indiqué d’entrée que la rencontre revêt d’une importance capitale, parce que c’est la première fois que se réunissaient en un même lieu, toutes les entités bénéficiaires d’autorisation télévisuelle, pour aborder ensemble la question cruciale de leur viabilité.

« En dépit de la diversité de vos profils respectifs, de vos stratégies apparentes ou sous-jacentes, je pense que tous, vous vous rejoignez au moins sur un point : il faut vous-mêmes, pour les populations, et pour les institutions, des entreprises viables, des modèles dynamiques et profitables », a déclaré l’ancien ministre de la communication, avant d’interroger. « Alors, quelles sont les variables clés structurelles ou d’opportunités susceptibles de contribuer à réaliser cette rentabilité ? a-t-il interrogé, « C’est essentiellement la motivation profonde de cet atelier ».

Le président de la HACA Search HACA a fait observer aux participants qu’au-delà des autorisations, « il faut des Télévisions ».

« La Haca continue de veiller, de proposer et d’agir pour l’améliorer l’environnement dans lequel s’insèrent vos entreprises. Nous le faisons et continuerons de le faire pour l’intérêt public », a-t-il ajouté.

Poursuivant, il a rappelé le processus de l’appel d’offres et un an après il était indispensable de faire un point et de conseiller.

« Il faut plus d’efforts encore pour rattraper les retards pour échapper aux pièges de la régulation qu’annoncent les bouleversements techniques à l’encontre des retardataires timorés. Chacun doit faire sa part, peut-être plus mais pas moins que sa part », a-t-il prodigué.

Il faut souligner que les objectifs spécifiques de cet atelier sont de : "proposer des stratégies susceptibles de permettre à ces nouvelles chaînes de relever les défis éditoriaux, techniques et financiers qu’appelle leur insertion et la pérennité de leurs activités dans ce milieu concurrentiel , s’assurer de la compétitivité et de l’attractivité des nouvelles chaînes et de l’instauration d’une diversité de services télévisuels.

Donatien Kautcha, Abidjan

Une info, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
4527 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 06/12/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions baryond
 
Avec une licence a 1 milliard,que reste il pour installer un plateau ?
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login