Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Révélations de la presse française, procès de Gbagbo, santé de Simone, témoignage de Mangou, Me Habiba Touré fait le grand déballage sur KOACI
 
Me Habiba Touré

©Koaci.com – Lundi 23 octobre 2017 –Me Habiba Touré membre de l’équipe de défense de Laurent Gbagbo, son épouse Simone Search Simone et son fils Michel dans un entretien qu’elle a voulu nous accorder via Internet , parle des révélations faites par la presse française sur la CPI, la santé de Simone Gbagbo Search Gbagbo qui est toujours réclamée à la Haye et sur le procès en cours de l’ex chef d’Etat ivoirien.

L’avocate à la cour de Paris revient aussi sur le témoignage de Philippe Mangou Search Mangou qui n’aurait pas mis en cause son client sur le cas des femmes tuées à Abobo en mars 2011.

Ci-dessous l’intégralité de l’interview…

KOACI.COM : Madame quels commentaires faites-vous des révélations faites par la presse française (Mediapart, ndlr) sur la Cour Pénale Internationale (CPI) ?

Me Habiba Touré : Ces révélations ont le mérite de mettre en évidence ce que nous ne cessions de répéter. Tout d’abord la détention arbitraire du Président Laurent GBAGBO pendant des mois, et cela en dehors de tout cadre légal. Nous apprenons aujourd’hui que cela a été accompli pour satisfaire Monsieur OCAMPO Search OCAMPO qui demandait le maintien en détention du Président GBAGBO jusqu’à ce qu’il soit officiellement saisi.
Cela témoigne nécessairement du caractère partisan de Monsieur OCAMPO Search OCAMPO dans la gestion du dossier ivoirien, mais aussi et surtout du caractère politique de ce dossier qui ne fait que renforcer le doute sur l’attitude politique du Bureau du Procureur.

KOACI.COM : En quoi est ce que ces révélations peuvent-elles être une bouée de sauvetage pour l’ex chef d’Etat Laurent Gbagbo Search Gbagbo ?

Me HT : Il ne s’agit pas d’une bouée de sauvetage car le Président GBAGBO n’a pas besoin d’être sauvé mais plutôt d’être réhabilité. Ce qu’il vit est une véritable injustice motivée par des raisons politiques.

KOACI.COM : En réaction à ces révélations Fatou Bensouda a indiqué que ces allégations qu’elles qualifient d’ailleurs de fâcheuses n’empêcheront pas son Bureau à poursuivre le procès. Qu’en dites-vous ?

Me HT : Je note tout d’abord que Madame BENSOUDA a surtout qualifié de « répréhensible » le comportement de l’ancien Procureur OCAMPO Search OCAMPO dont elle était tout de même l’adjointe.
Si elle-même note que ce comportement est répréhensible, elle doit en tirer toutes les conséquences et donner les gages d’une totale impartialité du Bureau du Procureur. Car en réalité, dans les révélations de MEDIAPART plus que l’institution CPI, c’est surtout l’attitude du Bureau du Procureur qui fait scandale.
Or, Monsieur OCAMPO Search OCAMPO n’a manifestement pas pu agir seul. Mais le plus étrange est cette manière de ne jamais vouloir reconnaitre ses torts ou ses erreurs, mais s’évertuer à toujours vouloir les justifier. C’est ce que semble vouloir faire le bureau du Procureur en énonçant que malgré tout, il y a des éléments permettant la poursuite des procédures engagées.
Quant à la Cour qui avait d’abord considéré dans un premier temps que les charges étaient insuffisantes, elle n’a cependant pas ordonné la remise en liberté du Président GBAGBO qui rappellons- le, est toujours présumé innocent.
Et le bureau du Procureur, qui ne pouvait ignorer toutes les irrégularités commises sur le dossier GBAGBO s’est toujours opposé, avec la toute dernière énergie, à toute demande mise en liberté provisoire. Comment ne pas y voir là, au moins la suspicion d’un procès politique consistant à écarter durablement de son pays un président pour qu’un autre puisse exercer les mêmes fonctions à sa place – si des personnes avaient encore des doutes à cet égard, je pense qu’ils sont tous dissipés aujourd’hui.

KOACI.COM : Nous constatons que la défense de Laurent Gbagbo Search Gbagbo récuse la CPI Search CPI alors que des voix soutiennent que c’est en tant que président de la République que ce dernier a ratifié le Statut de Rome. Ne pensez-vous pas que cela fait passer difficilement vos actions contre la même cour ?

Me HT : Il y a une confusion sur ce point. Nous disions la chose suivante : A l’issue des évènements de 2002, un ministre ivoirien avait demandé à la CPI Search CPI d’enquêter uniquement sur ces évènements.

Rien ne sera fait. Le Procureur OCAMPO Search OCAMPO ne fera rien du tout. Il se limitera à dire qu’il n’avait pas obtenu de visas sans plus de précisions.

Lors de la crise postélectorale, Monsieur OUATTARA adressera un premier courrier en décembre 2010 pour demander au Procureur d’enquêter. Il réitérera ce courrier en mai 2011 en prenant le soin de restreindre la période des faits juste aux évènements qu’il voulait imputer au Président GBAGBO.

A ce stade, nous pouvons noter que sur les évènements de 2002, le Procureur OCAMPO Search OCAMPO n’a rien fait. Mais croira pouvoir faire état de ce document pour justifier par la suite son intervention, et ce alors même que la Cote d’Ivoire n’avait pas ratifié le Statut de Rome. Contrairement à ce qu’on a pu entendre, il n’y a jamais eu de reconnaissance de la CPI Search CPI par le Président GBAGBO. Mais après la tentative de coup d’état de 2002, et pour éviter que l’on dise que la justice ivoirienne était instrumentalisée contre les pro-Ouattara, il avait été demandé au Procureur de la CPI Search CPI d’enquêter sur les événements de 2002, ce que ce dernier ne fera pas.

Vous remarquerez que le Procureur qui prétend se soucier des victimes n’a accompli aucune enquête en 2002, alors qu’il avait été régulièrement saisi. Et en 2010-2011, alors qu’il n’est nullement saisi, et qu’il n’y a eu aucune enquête il s’est acharné à demander que le Président GBAGBO soit retenu jusqu’à ce qu’il puisse le transférer.

Et à qui demande-t-il ? A Monsieur OUATTARA qui n’avait aucune qualité pour le faire en décembre 2010, lequel d’ailleurs, après une prestation serment ubuesque en 2011 se croira fonder à exécuter manifestement l’instruction donnée par Monsieur OCAMPO. La situation prêterait à sourire, s’il ne s’agissait pas de la vie d’un grand fils du continent africain, le Président GBAGBO. Ce n’est plus du droit. La motivation politique est claire.

KOACI.COM : Qu’attendez-vous désormais de la CPI Search CPI si les informations de Mediapart étaient avérées ?

Me HT : Je n’attends rien en particulier. C’est à la CPI, et en particulier au Bureau du procureur de prendre ses responsabilités. Soit, il y a un nettoyage réel qui est opéré avec une réelle volonté de rendre justice sans aucune motivation politique, soit rien ne sera fait et la CPI Search CPI n’en serait que davantage discréditée. La balle est dans leur camp.

Et cela pourrait même être la dernière grande affaire que la CPI Search CPI aura à juger avant sa disparition de manière évanescente.

Qui pourra encore lui faire confiance !

KOACI.COM : Vous parlez de libération alors que les griefs de la chambre préliminaire, notamment qu’il pourrait fuir existent toujours ?

Me HT : Cet argument n’est pas sérieux. Je l’ai dit et je le redis. Un homme qui n’a pas fui sous les bombes ne peut fuir la justice. Le président GBAGBO, et son parcours politique parle pour lui, n’a jamais fui la justice. Cette peur de la fuite ne repose sur rien. Il avait maintes occasions de fuir.

Les décisions de refus de libération s’enfoncent de plus en plus en plus dans le ridicule, car on lui reproche soit de ne pas reconnaitre les faits alors qu’il a plaidé non coupable au début du procès, soit d’avoir dit au cours d’une interview qu’il est pris en otage, alors que ce n’est pas cela qu’il est jugé, mais pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, et sur ce point, jusqu’à présent, pas un seul témoignage sérieux n’est venue accréditer ces accusations.

KOACI.COM : Un commentaire sur le témoignage de l’ex chef d’Etat-major de Philippe Mangou Search Mangou à la Haye…

Me HT : Le témoignage de Monsieur MANGOU ne suscite de ma part aucune réaction particulière. Pas grand-chose sur le fond. Il a passé son temps à dire qu’il est fils de pasteur en oubliant qu’il fut Chef d’Etat-major des Armées. Tentative pathétique de se soustraire à ses responsabilités.

J’observe seulement que sur l’essentiel, notamment à propos de la marche sur la RTI, la tuerie des femmes d’ABOBO, et le bombardement du marché d’ABOBO, pas une seule fois il n’a mis en cause le Président GBAGBO, alors qu’il est le témoin principal de l’accusation !

KOACI.COM : Une fois de plus la CPI Search CPI a suspendu le procès de Gbagbo Search Gbagbo pour problème de trésorerie, quels commentaires ?

Me HT : Il est scandaleux que le Président GBAGBO ait à subir les problèmes budgétaires de la CPI.
On le prive de sa liberté, et le procès est dans le même temps suspendu pour des raisons budgétaires. Cela est inacceptable.

KOACI.COM : Les nouvelles de Madame Simone Gbagbo Search Gbagbo ? Notamment sur son état de santé dont on dit préoccupant…

Me HT : Madame Simone Search Simone GBAGBO a un état de santé qui nécessite un suivi régulier. Nous demeurons très vigilants sur cette question.
La santé de notre Cliente est notre priorité.

KOACI.COM : Merci Madame…

Interview réalisée depuis Abidjan via internet par Donatien Kautcha
Contacter KOACI au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com
 
 
35230 Visit(s)    9 Comment(s)   Add : 23/10/2017
  6 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions couly
 
j’apprécie le fait que koaci fasse des interviews même si on comprend pas que pour la simple interview de michel Gbagbo en réponse à Ado ce média unique en son genre sur le continent soit poursuivi par la justice du pays qui devrait l'encourager et qui en profite pour faire sa pr...
j’apprécie le fait que koaci fasse des interviews même si on comprend pas que pour la simple interview de michel Gbagbo en réponse à Ado ce média unique en son genre sur le continent soit poursuivi par la justice du pays qui devrait l'encourager et qui en profite pour faire sa promotion au regard des articles sur les activités du gouvernement ou du président Ado, je ne parle pas aussi sur les bilans des opérations de la police et j'en passe, c'est une vitrine sans pareil pour le pays
 
 
Read more
See his contributions Sankara premier
 
Dans le procès de Gbagbo tout se passe comme si on est venu condamner un homme. Normalement en matière de justice on part sur la base de la présomption d'innocence. On fait donc comparaître un accusé pour montrer sa culpabilité ou son innocence. Mais dans le cas de Gbagbo on fait...
Dans le procès de Gbagbo tout se passe comme si on est venu condamner un homme. Normalement en matière de justice on part sur la base de la présomption d'innocence. On fait donc comparaître un accusé pour montrer sa culpabilité ou son innocence. Mais dans le cas de Gbagbo on fait plutôt tout pour prouver sa culpabilité. Sans preuve réelle on le maintient tout de même en prison alors que dans les procédures normales il devrait être libéré et mis en résidence surveillée au pire des cas en attendant des preuves. Dans le cas de Sarkozy Fatou Bensouda dit que pour l'instant tout n'est que suspicion mais dans le cas de Gbagbo elle parle de culpabilité. Quelle procureure! Ce procès politique va s'achever quand Ouattara aura fini son mandat et qu'il aura vendu ce qu'il doit vendre à la France. Donc stp France, prends ce que tu veux prendre et libère notre président.
 
 
Read more
See his contributions dramani
 
Espérons que le boucher de sindou n'intente pas un second procès procès contre #koaci pour divulgation d'informations mensongères. Lol. Au fait, où en est-on avec cette histoire de budget de souveraineté de 342 milliards de dramane Ouattara et son clan. Où est le démenti tant pr...
Espérons que le boucher de sindou n'intente pas un second procès procès contre #koaci pour divulgation d'informations mensongères. Lol. Au fait, où en est-on avec cette histoire de budget de souveraineté de 342 milliards de dramane Ouattara et son clan. Où est le démenti tant promis tant promis ? Les MOR, vous avez les derniers sons?
 
 
Read more
See his contributions digbetre
 
JE VOUS AVAIS PRÉVENU QUE LE GLE MANGOU AVAIT MIS FIN AU PROCÈS. LA CPI VEUT ALLER VITE, FAIRE DES ÉCONOMIES ET PASSER A AUTRE CHOSE.
 
 
 
See his contributions Sankara premier
 
Dramani laisse les paître tranquillement leur herbe. Ces temps ci le pâturage ADO est verdoyant. Leurs cervelles sont au garage.
 
 
 
See his contributions paulalain
 
C'est avec un coeur brisé que je dois le dire malheureusement: "Nous assistons ici à un procès kafkaïen." Donc, la suite du procès, on le connaît déjà. J'aimerais nourrir comme beaucoup d'autres citoyens du monde épris de justice que ce procès injuste finira avec l'exonération du...
C'est avec un coeur brisé que je dois le dire malheureusement: "Nous assistons ici à un procès kafkaïen." Donc, la suite du procès, on le connaît déjà. J'aimerais nourrir comme beaucoup d'autres citoyens du monde épris de justice que ce procès injuste finira avec l'exonération du Président Gbagbo, mais je le crains fort. Attendons jusqu'à la fin de la comédie pour voir. Le Président n'avait-il pas dit "Nous irons jusqu'au bout"? Et Joseph K. de dire "wenn es eine Komödie ist, dann muss ich mitmachen."
Malheureusement pour lui, il s'est fait condamner à mort "ohne er etwa Böses getan hatte." (sans avoir rien fait de mal).
Espérons qu'au 21e siècle pareille injustice ne se reproduise et qui la vraie JUSTICE et la vérité triomphent de cette injustice immonde de la CPI.
 
 
Read more
See his contributions Houphouet4ever
 
Partisans de Gbagbo, arretez vos conneries de " justice impartiale" "immonde" "preuves inexistantes?!" Ce ne sont pas des cafards qu'on a tues deliberement..pour un pouvoir perdu dans les urnes.Il faut bien commencer quelque part. Tous les bourreaux de la longue crise seront juge...
Partisans de Gbagbo, arretez vos conneries de " justice impartiale" "immonde" "preuves inexistantes?!" Ce ne sont pas des cafards qu'on a tues deliberement..pour un pouvoir perdu dans les urnes.
Il faut bien commencer quelque part. Tous les bourreaux de la longue crise seront juges surement par ordre chronologique inverse ( du plus recent au moins recent). J'en cite : la crise post-electorale, la rebellion, l'election calamiteuse de 2010 avec son cortege de morts et de charniers, le coup d'etat etc. D'autres iront meme plus loin que ce que je viens d'enumerer. Appretez-vous ce sera un marathon...Une seule lecon a retenir, on ne tuera pas impunement des etres humains sous des pretextes fallacieux...Tot ou tard les bourreaux seront chaties.
 
 
Read more
See his contributions paulalain
 
@Houphouet4ever, quand on a rien dans le cerveau, on ne s'efforce pas de parler: il est meilleur de se taire, car celui qui insulte est à court d'arguments, donc disqualifié de prendre part aux grands débats de la vie. Si tu es incapable de commenter l'article, de grâce, ne t'att...
@Houphouet4ever, quand on a rien dans le cerveau, on ne s'efforce pas de parler: il est meilleur de se taire, car celui qui insulte est à court d'arguments, donc disqualifié de prendre part aux grands débats de la vie.
Si tu es incapable de commenter l'article, de grâce, ne t'attaque pas de manière irréfléchie et vulgaire aux commentaires d'autrui.
À bon entendeur, salut!
 
 
Read more
See his contributions Houphouet4ever
 
Paulalain, toujours le meme refrain et l'injure gratuite! Tu veux un débat? Apporte moi d'abord la contradiction sur mon post... et ta vuvuzela d'avocate dit.."notre cliente" pour te dire qu'elle est dans son role d'avocate du Diable, payée avec notre argent volé. Elle ne voit la...
Paulalain, toujours le meme refrain et l'injure gratuite! Tu veux un débat? Apporte moi d'abord la contradiction sur mon post... et ta vuvuzela d'avocate dit.."notre cliente" pour te dire qu'elle est dans son role d'avocate du Diable, payée avec notre argent volé. Elle ne voit la réalite que sous son angle a elle, interessée qu'elle est, comme vous d'ailleurs dans le déni et le mensonge...en esperant que les autres vont vous suivre dans vos reveries!!
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login