Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Les produits de la Nouvelle Parfumerie Gandour seraient-ils cancérigènes ?
 
Entreprise Gandour Search Gandour Côte d'Ivoire et des documents accablant (Ph KOACI)

© Koaci.com – Jeudi 11 Avril 2019 – Depuis quelques mois, et ce, dans la quête de situer l’opinion sur la face cachée des produits de la nouvelle parfumerie Gandour Search Gandour (NPG), la rédaction de KOACI a révélé dans plusieurs articles les pratiques douteuses de la NPG.

Suite à un dossier publié sur notre média, Gandour, au centre d’un scandale de fraude à grande échelle, avait vu une dizaine de ses camions de produits en destination d'Accra saisie par la douane ivoirienne le 05 août 2018 dernier à Gonzagueville.

Selon nos informations, Gandour Search Gandour s'est également faite épingler à Accra Search Accra au Ghana Search Ghana par le Food & Drugs Authority (FDA).

La filiale Nouvelle Parfumerie Gandour Search Gandour Ghana Limited distribue également les gammes corporelles blanchissantes contenant des substances médicamenteuses/pharmaceutiques tel-que le Mercure, le Clobetasol et l'hydroquinone dangereux.

Dans un document de l’union européenne dont KOACI dispose d’une copie, l’union européenne avait lancé depuis 2016 une alerte sur la dangerosité des produits fabriqués par Gandour.

Le document intitulé : « rapid alert system for dangerous non-food product » dont le numéro d’alerte : A12/0005/2016 averti que les produits de Gandour Search Gandour représentent un risque sérieux pour la santé publique.

Selon le document, les produits de Gandour Search Gandour contiennent 3.83 ℅ de taux d’hydroquinone. Cette pratique de Gandour Search Gandour viole la loi ivoirienne fixant le taux d’hydroquinone à moins 2 ℅ (décret numéro 2015-288 du 29 avril 2015 portant réglementation des produits cosmétiques et des produits d’hygiène corporelle. Gandour Search Gandour utilise ainsi deux fois plus le taux recommandé par la loi sans être inquiété depuis des années.

À Accra, dans le quotidien Daily Graphic Search Daily Graphic du mardi 22 janvier 2019 dernier, les Ghanéens ont été alertés par la dangerosité des produits de Gandour Search Gandour « nuisibles pour la santé ». Le journal précise que ces produits constituent un sérieux risque à la santé.

Autre révélation, des courriers de la section Côte d’Ivoire de la multinationale SGS, qui propose des services dans les domaines du contrôle, de la vérification, de l'analyse et de la certification dont le siège social est basé à Genève en Suisse, dont KOACI s’est procuré copies, précisent « depuis la date du 13 mai 2018, la Gandour Search Gandour n’est plus certifié Iso 9001 ».

Que font donc réellement les autorités compétentes à qui incombe la responsabilité du contrôle?

Certains agents contrôleurs seraient-ils complices de Gandour Search Gandour au point reléguer au second rang la santé publique des populations Ivoiriennes et entacher la bonne gouvernance du chef de l’État Alassane Ouattara, qui dans son Discours du 22 janvier dernier affirmait :

«Nous avons eu pendant des décennies dans notre pays, que j’appelle une culture du pardon. On peut faire des bêtises, et après on dit qu’on vous pardonne et on vous dit de ne pas recommencer et on revient on refait la même bêtise. À un moment donné, il faut sanctionner. C’est ce que nous faisons maintenant et à partir de là, ça des implications politiques. Nous, nous considérons qu’il est important qu’il y ait un assainissement. Chaque fois que j’ai eu l’occasion de le dire, je dis nul n’est au-dessus de la loi».

Gandour serait-elle donc au-dessus des lois ivoiriennes ?

Enfin, une récente tentative de plainte contre KOACI par corruption supposée d'un substitut du procureur, dont nous tairons le noms après l'avoir démasqué suite à une enquête, pourrait nous en dire long sur la moralité de l'entreprise.

Jean Chrésus
 
 
13009 Visit(s)    8 Comment(s)   Add : 11/04/2019
  7 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions LICOUL2000
 
remarquable travail d'enquete d'utilité publique, on le repetera jamais assez vous êtes vraiment les meilleurs. On sait tous que les produits de cette entreprise sont des produits de merde, toxiques, un vrai danger. Espérons que votre enquete fera bouger les lignes c'est une ques...
remarquable travail d'enquete d'utilité publique, on le repetera jamais assez vous êtes vraiment les meilleurs. On sait tous que les produits de cette entreprise sont des produits de merde, toxiques, un vrai danger. Espérons que votre enquete fera bouger les lignes c'est une question de bien être de la population. Et je lis qu'ils sont allés jusqu'à corrompre un subsitut du proc que vous avez demasqué eh ben ! De vrai malo pris en flag'
 
 
Read more
See his contributions FMK
 
Votre travail est aussi salutaire pour le peuple que votre média unique en son genre ! Merci . "Silence gandour tue"
 
 
 
See his contributions CD
 
Morceau choisi "Que font donc réellement les autorités compétentes à qui incombe la responsabilité du contrôle? " A cette question, je réponds rien car rien n'a changé dans ce pays. Il n'y pas longtemps du riz refusé par des pays moins développés que la RCI a été déversé ici et c...
Morceau choisi "Que font donc réellement les autorités compétentes à qui incombe la responsabilité du contrôle? " A cette question, je réponds rien car rien n'a changé dans ce pays. Il n'y pas longtemps du riz refusé par des pays moins développés que la RCI a été déversé ici et chaque ivoirien sait qu'il va se retrouver dans nos assiettes. Quand au discours de l'autre, il me donne juste envie de rire car la culture de l'impunité n'a pas quitté la RCI et c'est pas demain la veille.
 
 
Read more
See his contributions
 
Oh..oh.. C'est sérieux cela...Je crois qu'il faut y voir plus clair. C'est un danger potentiel de santé publique... VIGILANCE..VIGILANCE...VIGILANCE...
 
 
 
See his contributions mecano
 
Je me souviens quand je cherchais travail, je me suis retrouvé un jour devant Gandour. Avec ma demande en main qu’ils ont refusé de prendre d’ailleurs et quelqu’un à l’entrée là me dit ici là on ne rentre pas comme ça hein ! au moment je retournais tout triste, un libanais entrai...
Je me souviens quand je cherchais travail, je me suis retrouvé un jour devant Gandour. Avec ma demande en main qu’ils ont refusé de prendre d’ailleurs et quelqu’un à l’entrée là me dit ici là on ne rentre pas comme ça hein ! au moment je retournais tout triste, un libanais entrait au sein de l’entreprise avec sa grosse cylindrée et là un autre mec me suit et me balance un numéro d’un certains ‘’FADEL’’ qui serait celui-là qui venait d’entrer. Il me souffle à l’oreille : « si tu veux entrer ici, il faut venir avec un gradé de la douane ou un gradé de police ou de gendarmerie, en tout cas quelqu’un de l’armé qui est gradé ». Je me suis dit mais tiens c’est quelle entreprise ça et puis pour entrer il faut venir avec un corps habillé ? Je savais que ça sentait la corruption là-bas.
 
 
Read more
See his contributions mecano
 
Merci pour ce super travail de pro.fouillez aussi chez:- RODIS;- COPACI;- SIPROCHIM;- SIVOP...C'est même sauce là. Partout où se trouve un libanais il y a fraude massive.
 
 
 
See his contributions XIX
 
Je prends une minute de mon temps particulièrement chargé en ce moment pour vous féliciter pour l’article. Vous interpellez Monsieur Ouattara, c’est bien, mais sa politique de « rattrapage ethnique » lui impose de mettre aux postes de responsabilités , essentiellement les gens du...
Je prends une minute de mon temps particulièrement chargé en ce moment pour vous féliciter pour l’article. Vous interpellez Monsieur Ouattara, c’est bien, mais sa politique de « rattrapage ethnique » lui impose de mettre aux postes de responsabilités , essentiellement les gens du Nord ou de la CEDEAO musulmane. La compétence et l’intégrité ne sont pas des critères d’accès aux postes de décision sous son régime. Alors, qui dans cette équipe est capable de déceler les violations, même les plus flagrantes, ou qui est capable d’engager les procédures civiles ou pénales devant des puissances d’argent ? Soit ils sont incapables de voir soit ils voient et ils se taisent « bouffer » tranquillement avec les malfrats. Que ces industriels véreux assassinent la population avec des produits hautement dangereux, ce n’est pas leur affaire. Un brillant jeune homme, ingenieur chimiste que je connaissais depuis des annees, la derniere fois j'etais au pays , j'ai appris sa mort par cancer. Il travaillait dans une de ces entreprises !
 
 
Read more
See his contributions FerDeLance
 
Mais en cote d'ivoire le pauvre peuple est livré à lui même. Aucun control sur les aliments ,l'eau, les produit chimique
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login