Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Proche d'un licenciement collectif, les travailleurs grévistes de la Société des Ciments d'Abidjan s'en remettent au chef de l'Etat
 
©Koaci.com- Mercredi 22 novembre 2017- Les travailleurs Search travailleurs grévistes de la société des ciments d’Abidjan réunis au sein du Syndicat du Personnel de la Société des Ciments d’Abidjan (SYPESCA) et le secrétaire général dudit syndicat, Marck Adjé Kouakou sous la menace imminente d’un licenciement Search licenciement interpellent au chef Search chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Par le biais d’un communiqué dont copie est parvenue à KOACI, le secrétaire général dit s’en remettre au président de la république afin que celui-ci intervienne dans le conflit qui oppose les travailleurs Search travailleurs et la direction de l’entreprise au sujet entre autres de l’amélioration des conditions de travail et d’emploi ; la classification et le déroulement de carrière ; la rémunération ; la protection sociale ; la formation professionnelle ; la santé et la sécurité au travail ; la main d'oeuvre occasionnelle.

Face au statut quo qui a prévalu dans leurs revendications en dépit des rencontres entre les deux parties, et l’imminence de la mise à exécution de la procédure de licenciement, les employés, par la voix de Marck Adjé disent être confrontés à des difficultés sociales.

« Pendant ce temps plus de la moitié de l’effectif de l’entreprise toujours en grève Search grève n’a plus de moyens pour s’occuper de leurs familles, nous sommes en train de mourir de faim, nos enfants n’ont pas pu être scolarisés et ceux d’entre eux qui l’ont été se sont vus expulsés, les propriétaires de nos maisons menacent de nous expulser vu que nous sommes sans rémunération depuis plus de deux (02) mois. Pire, plusieurs d’entre nous sont menacés de licenciement Search licenciement par notre employeur », a-t-il déclaré.

Ainsi souhaiteraient-ils que le président Alassane Ouattara prenne en main cette situation en vue de trouver une issue heureuse.

« Excellence Monsieur le Président de la République, nos familles et nous implorons votre intervention rapide dans la résolution de ce conflit car vous êtes le seul à pouvoir nous faire sortir de cette impasse, le Seul à rétablir la justice et le seul à nous donner la Solution », a-t-il indiqué.

Pour mémoire, après un préavis de grève Search grève d'avertissement de 72h déposé auprès de la Direction générale de l'entreprise et des autorités compétentes du pays, notamment le ministère de tutelle, le lundi 28 août 2017, sans réaction de celles-ci, les travailleurs Search travailleurs ont ainsi décidé de mettre à exécution leur préavis de grève Search grève pour se faire entendre en observant un arrêt de travail.

Casimir Boh, Abidjan Search Abidjan

L'information ivoirienne en temps réel c'est aussi via l'appli KOACI Android (cliquez ici pour installer)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
7486 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 22/11/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions impartial
 
mes frères quant on a pas les armes qu'il faut pour faire la guerre mieux vaux ne pas la faire ; quant on à pas mieux , il préférable de ne pas s'engager dans des revendications qui peuvent nous coûter chère
 
 
 
See his contributions impartial
 
la moitié de l’effectif de l’entreprise toujours en grève n’a plus de moyens pour s’occuper de leurs familles, vous êtes en train de mourir de faim, vos enfants n’ont pas pu être scolarisés et ceux d’entre vous qui l’ont été se sont vus expulsés, les propriétaires de vos maisons...
la moitié de l’effectif de l’entreprise toujours en grève n’a plus de moyens pour s’occuper de leurs familles, vous êtes en train de mourir de faim, vos enfants n’ont pas pu être scolarisés et ceux d’entre vous qui l’ont été se sont vus expulsés, les propriétaires de vos maisons menacent de vous expulser vu que vous êtes sans rémunération depuis plus de deux (02) mois.mes frères quant on a pas les armes qu'il faut pour faire la guerre mieux vaux ne pas la faire ; quant on à pas mieux , il préférable de ne pas s'engager dans des revendications qui peuvent nous coûter chère espérons que le PR aura une oreille attentive a vos problèmes ; dans l'avenir reflechisé à 2 fois avant de poser de tels actes .
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login