Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire : Prix plancher du cacao, pour le DG du Conseil « La réunion d'Abidjan n'est pas un échec »
 
Yves Koné mercredi Abidjan-

© koaci.com – Jeudi 11 Juillet 2019 -Alors que tout porte à croire, que la réunion d’Abidjan sur le prix plancher Search prix plancher du cacao Search cacao a été un échec, le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao réfute cette affirmation.

Lors d’une rencontre mercredi avec les représentants des organisations des producteurs Search producteurs de la filière agricole , M. Koné Brahima Yves a révélé que cette rencontre organisée en collaboration avec le Ghana et les chocolatiers, a permis d’obtenir un consensus qui a pour principal objectif de défendre les intérêts des producteurs.

« La réunion d’Abidjan n’est pas un échec car il s’agissait de discuter du mécanisme de mise en œuvre du prix plancher Search prix plancher qui a été décidé à Accra Search Accra », a-t-il expliqué, avant de souligner « Cette coopération nous a permis d’obtenir un consensus qui a pour principal objectif de défendre les intérêts des producteurs Search producteurs ».

Alors que le conclave d’Abidjan avait été annoncé de décisif pour l’application du prix plancher Search prix plancher du cacao Search cacao fixé par Abidjan Search Abidjan et Accra Search Accra à 2600 dollars soit 1,5 millions de FCFA la tonne, aucune décision n’a été prise.

Selon nos informations, es opérateurs économiques du chocolat n’approuveraient pas cette décision.

Devant la presse, Yves Koné Search Yves Koné a annoncé l’institution d’un montant de 400 dollars la tonne (différentiel de revenu de subsistance).

L’avenir nous en dira plus sur qui du conseil café-cacao et les chocolatiers Search chocolatiers remportera cette bataille du prix plancher Search prix plancher qui vise à l’amélioration du revenu des producteurs.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
6416 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 11/07/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
Ce n'est pas une bataille facile en effet. Les grands groupes chocolatiers du monde et leurs "gouvernements" directement et indirectement interviennent pour ramolir nos positions. Avant que les sorcières bétés et assimilés frontistes de ce site ne viennent chier leur ignorance co...
Ce n'est pas une bataille facile en effet. Les grands groupes chocolatiers du monde et leurs "gouvernements" directement et indirectement interviennent pour ramolir nos positions. Avant que les sorcières bétés et assimilés frontistes de ce site ne viennent chier leur ignorance congénitale habituelle, il faut vite faire de préciser que c'est une épreuve de force normale partout dans le monde. Même avec l'OPEP mais eux ont pkus de résilience car étant plus nombreux et forts. Courage à la CIV et au Ghana... On va avancer...
 
 
Read more
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login