Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Pour Yeo Martial qui milite pour un entraineur local, les éléphants ne méritaient pas d'aller au mondial
 
Yéo Martial

© koaci.com- Lundi 27 Novembre 2017 -L’élimination des éléphants Search éléphants pour le mondial 2018 Search mondial 2018 est toujours d’actualité dans le milieu sportif ivoirien.

L’ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire Paul Yéo Martial (72ans) s’est prononcé sur cette défaite (0-2) face au Maroc synonyme de la non-participation du pays à la prochaine coupe du monde.

L’ex entraineur de l’Africa sport a affirmé à un confrère que la sélection ivoirienne ne méritait pas d’aller en Russie et s’explique.

« Il faut être réaliste : la Côte d’Ivoire ne méritait pas d’aller à la Coupe du monde. Ce qu’il s’est passé depuis le titre de champion d’Afrique obtenu en 2015 le laissait supposer. Certains joueurs cadres, comme Yaya Touré, Didier Zokora, Kolo Touré ou Copa Barry ont arrêté juste après. Déjà, en 2014, une fois la Coupe du monde au Brésil achevée, Didier Drogba avait pris sa retraite internationale. Et après un titre, il y a toujours un risque de décompression. On l’a vu au Gabon lors de la CAN 2017 : les résultats n’ont pas été à la hauteur, la sélection a été éliminée au premier tour et le coach, Michel Dussuyer, a démissionné. »

Pour le champion d’Afrique en 1992 avec la Côte d’Ivoire, Marc Wilmots Search Wilmots était un bon choix mais a été confronté aux réalités africaines et pense que le fait d’avoir écarté Kamara de son staff a été une grande erreur de la part de la FIF.

« Wilmots Search Wilmots était un bon choix, j’en suis convaincu. C’est un bon entraîneur, il a fait de bonnes choses avec la Belgique. Mais son gros problème, c’est qu’il ne connaissait pas l’Afrique : ni la culture, ni la mentalité, ni le football africain. Et le fait de sortir du staff technique Ibrahim Kamara, qui avait plutôt assuré l’intérim entre le départ de Dussuyer et son arrivée, était à mon avis une erreur. Kamara connaît bien le football et les joueurs ivoiriens. Je pense qu’il aurait pu apporter quelque chose à Wilmots Search Wilmots », justifie-t-il, avant d’indiquer qu’il milite pour un sélectionneur local pour succéder au Belge.

« Je ne sais pas si la fédération aura les moyens d’engager un étranger. Il y en a eu beaucoup ces dernières années (Sabri Lamouchi, Hervé Renard, Michel Dussuyer, Marc Wilmots, ndlr), et cela coûte cher. Or puisque la Côte d’Ivoire ne participera pas à la Coupe du monde, il y aura un manque à gagner. Je pense que prendre un sélectionneur ivoirien serait intéressant. Quelqu’un qui connaisse bien le foot ivoirien et africain. On pourrait imaginer qu’il soit assisté par un collège d’entraîneurs », a conseillé Yeo Martial.

Donatien Martial, Abidjan
 
 
7673 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 27/11/2017
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login