Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: La plateforme EDS fait un bilan sombre du pays en 2017, et souhaite une nouvelle fois la libération de Gbagbo et tous les prisonniers
 
©Koaci.com - Mercredi 3 Janvier 2018 - Dans son message de nouvel an adresse aux ivoiriens et dont copie a été transmise à KOACI, la plateforme de l’opposition, Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) fait un bilan sombre de la gestion du pays en 2017.

Son président Georges Armand Ouegnin, dépeint un tableau sombre que ce soit au plan économique, politique et social.

« Au plan politique, 2017 a été considérablement éprouvante pour les ivoiriens qui, depuis l’installation des tenants actuels du pouvoir, continuent d’être victimes d’ une gouvernance basée sur la catégorisation des citoyens ,le « rattrapage ethnique », aux conséquences désastreuses pour la cohésion sociale et l’unité nationale ; Au plan économique, La Côte d’Ivoire, notre pays, ploie sous le poids d’une dette exponentielle atteignant des proportions jamais égalées dans sa jeune histoire. En effet depuis la fin de l’année 2017, la dette publique de la Côte d’Ivoire est d’environ 8.846,7 milliards de francs CFA. Un niveau d’endettement potentiellement dangereux, représentant un peu plus de 40% du produit intérieur brut (PIB) ; Au plan social, la confiance, rompue du fait des longues années de belligérance et la gestion approximative par le pouvoir de la réconciliation nationale peine toujours à se concrétiser entre d’une part, les Ivoiriens, et d’autre part, entre les Ivoiriens et des communautés étrangères impliquées dans les conflits fonciers dans certaines régions du pays , conflits qui ont malheureusement fait de nombreuses victimes », a relevé l’ex secrétaire d’Etat du gouvernement Aké N’Gbo.

Pour EDS, ces atteintes à la cohésion sociale et à l’unité nationale risquent de compromettre durablement la PAIX à laquelle aspire profondément le peuple dans toute sa diversité.

C’est pourquoi, ce groupement de l’opposition, exhorte à la philosophie politique du « asseyons-nous et discutons » de son référent politique, le Président Laurent Gbagbo.

« EDS Search EDS ,dans l’ intérêt supérieur de la COTE D’IVOIRE , adresse au pouvoir actuel , en ce début d’année 2018, un message de Réconciliation vraie qui exige cependant : la libération sans condition du Président Laurent GBAGBO et du Ministre Charles BLE GOUDE ,retenus en otage à la prison de la Cour Pénale Internationale à la HAYE, de Madame Simone EHIVET GBAGBO et de tous les prisonniers politiques civils et militaires qui croupissent injustement, parfois sans jugement dans les geôles du pays », fait observer le mouvement politique.

Enfin EDS Search EDS indique que, c’est Ensemble dans la PAIX des cœurs et des esprits que l’on bâtira une Nation ivoirienne forte unie démocratique, prospère, solidaire et souveraine.

« Nous le devons aux générations présentes et futures à qui nous avons le devoir d’assurer un avenir lumineux et radieux… », a conclu Armand Ouegnin.

Donatien Kautcha, Abidjan
L'actualité ivoirienne avec des notifications en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
3368 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 03/01/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login