Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Partis à un débat public contradictoire au Gabon, des proches de Philippe Kakou mis aux arrêts
 
© koaci.com – Vendredi 04 Janvier 2019  Une histoire rocambolesque. Un défi au débat public religieux qui vire à un piège tendu et conduit à l’arrestation de trois personnes au Gabon.

L’affaire fait débat dans les rues de Libreville. Selon nos informations, c’est à la suite d’une invitation d’Oredi Mwanza à un débat publique et contradictoire des disciples de Philippe Kakou Search Philippe Kakou à Libreville Search Libreville que tout va se jouer.

Des informations rapportées en exclusivité à KOACI par des proches de Philippe Kakou Search Philippe Kakou font prospérer la thèse d’un piège tendu par Oredi Mwanza à leurs représentants au Gabon.

Ainsi à en croire Martin Aman, qui a joint KOACI, Oredi Mwanza est à la base de l’arrestation de leurs représentants au Gabon.

« Récemment au Gabon, Oredi Mwanza un ancien Rebelle congolais qui se proclame aussi prophète a cru être détenteur de connaissances bibliques pour confondre notre Message. Ses fidèles le relayant ont tenté de démontrer que notre Message n’était pas vrai. Ils ont fait des vidéos et ils ont défié le prophète Kacou Philippe. Ils ont appelé les disciples du prophète à un débat public. Le prophète Kacou n’étant pas lui-même physiquement présent au Gabon, ses pasteurs sur place ont pris attache avec eux pour organiser ladite rencontre à laquelle ils devaient le représenter. Nous avons tous applaudi cette belle initiative qui répond parfaitement à notre vision des choses quant à la manière dont doivent se régler les questions de ce genre. Alors que nos frères partaient donc répondre à l'invitation, le jour J, nous sommes surpris qu’à l'entrée du site choisi pour abriter la rencontre, ils soient interpellés par la police », déclare-t-il.

Idris-Francial Bengue-Mayela, Cédric Mavitsi et Juste Alli Leyis partis répondre à une invitation à débattre publiquement ont été arrêtés par la police et sont actuellement en cours de déferrement devant le procureur de la République pour être poursuivis selon le proche Martin Aman.

Si la libération des leurs est réclamée par ses proches de Philippe Kakou, les informations qui parviennent à KOACI font état de ce que ces derniers seront présentés devant le juge ce vendredi 4 janvier 2018 au Gabon.

Jean Chrésus
 
 
15490 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 04/01/2019
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions dramani
 
Que dit le ministère des affaires étrangères pour ces ivoiriens arrêtés au Gabon sans raison apparente ? Que leur reproche-t-on ? Pourquoi leur a-t-on tendu un piège ?
 
 
 
See his contributions mecano
 
Gardez les aussi longtemps que possible. Ils sont beaucoup trop nocif pour l'humanité.
 
 
 
See his contributions mecano
 
Gardez les aussi longtemps que possible. Ils sont beaucoup trop nocif pour l'humanité.
 
 
 
See his contributions Sran ble
 
Vous avez donné ( décrit) les circonstances de leur arrestation sans donner le motif. Que leur reproche-t - on?
 
 
 
See his contributions De lama
 
Je ne crois pas qu'ils soient des ivoiriens. Ce sont des gabonais qui poursuivent l'oeuvre de kakou dans leur pays. J'ai eu l'occasion de suivre une émission sur une TV gabonaise. Au regard des propos qu'ils tiennent souvent je ne suis pas surpris de leur arrestation
 
 
 
See his contributions Deku
 
C'est quoi cette histoire encore?
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login