Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Nouvelle crise dans la filière cacao, les «divagations» de Tapé Do dénoncées
 
Tapé Do-

© koaci.com – Mardi 28 Février 2017 –La filière cacao Search cacao est secouée par une nouvelle crise depuis le mois de décembre dernier avec la non- commercialisation des produits. Une situation qui a poussé le gouvernement a demandé un audit.

Lucien Tapé Do Search Tapé Do qui fut l’un des grands dirigeants des structures, crées d’alors sous le régime Gbagbo, a fait des déclarations dans la presse en accusant ceux qui dénoncent la gestion de l’actuel conseil Café-Cacao, de l’avoir induit en erreur lorsqu’il était aux affaires.

« Ils nous ont tués avec des chantages mais ils n’auront pas Massandjé », avait-il confié à un confrère.

Ce dernier avait été condamné par la justice à 20 ans de prison pour mauvaise gestion et détournement dans la filière Café-Cacao.

Dans un droit de réponse relative à sa sortie, BILE Bile Président de la Coordination Nationale des Planteurs de Côte d’Ivoire (CNPCI), dénonce ce qu’il qualifie de divagation de la part de celui qu’on appelle « Le vieux » .

« En effet, prétextant du mot d’ordre de grève des syndicats et organisations de la filière Café-Cacao dont mon organisation le CNPCI (Coordination Nationale des Planteurs de Côte d’Ivoire) est signataire, M. Tapé Do Search Tapé Do Lucien a cru bon de jeter son dévolu sur lesdites organisations signataires de cette grève. Ainsi, dans une argumentation futile, celui qui a été condamnée à 20 ans de prison par les juridictions ivoirienne pour mauvaise gestion et détournement dans la filière Café-Cacao s’est quasiment érigée en donneur de leçon. Mieux Tapé Do Search Tapé Do Lucien oubliant surement sa peine de prison n’a pas hésité à nous traiter de tous les noms », a indiqué le grand planteur de la région de l’Indenié (est), avant de poursuivre.

« L’homme dont la vertu et la probité ne souffre d’aucun doute, selon lui, a raté encore une fois son retour dans la filière café-Cacao. Et ce, sans gêne M. Tapé Do Search Tapé Do Lucien, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a voler au secours des dirigeants de la filière. A la vérité, en s’attaquant aux vrais planteurs que nous sommes, l’homme qui ronge ses pouces à longueurs de journées dans les restaurants de la capitale abidjanaise entendait, à coup sûr, se rapprocher de la direction du conseil Café-Cacao. Que nenni. Cette tâche, quoique laborieuse, eu égard à la moralité de l’homme s’est avérée vaine ».

Poursuivant, il ajoute qu’il aurait été plus audacieux de sa part de les citer lors de son procès qui demeure historique dans les annales de la justice ivoirienne.

« Bien au contraire, convaincu de ses crimes économiques, M. Tapé Do Search Tapé Do Lucien ne l’a pas fait. Est-ce par mauvaise foi ? Tout porte à le croire. Dans la mesure où, l’ex-PCA de la BCC n’a jamais montré les signes d’une incapacité intellectuelle au cours de son procès. Dire donc aujourd’hui que ce sont les grévistes l’ont induit « en erreur » (l’expression est de lui) est un alibi pour se réhabiliter post mortem. A l’évidence, les Ivoiriens et observateurs ne sont pas dupes pour croire en une telle argumentation qui est d’une légèreté déconcertante », ajoute –t-il dans son document.

Mr Bilé Bilé Search Bilé Bilé s’étonne que l’ex gourou de la filière agricole s’est souvenu miraculeusement de ceux qui l’ont induit en erreur lors de sa « gestion scabreuse » à la tête de Bourse du Café-Cacao.

« Il aurait dû démissionner de sa fonction pour harcèlement au moment des faits. Il ne l’a pas fait surement parce qu’il nous dira qu’il était encore l’otage des syndicalistes. En clair l’attitude du sieur Tapé Do Search Tapé Do Lucien dénote d’une fuite en avant sans précédent et subséquemment de son refus d’assumer ses responsabilités. Dans tous les cas, aucun planteur de café-cacao encore aucun citoyen ne viendra purger sa peine à sa place », souligne-t-il.

Le Président de la Coordination Nationale des Planteurs de Côte d’Ivoire (CNPCI), rappelle que, la Côte d’Ivoire est un Etat de droit. Si donc M. Tapé pense détenir des preuves irréfutables de leur implication dans sa gestion, il a toute la latitude de saisir la justice. Au cas échéant, il gagnerait à leur faire l’économie de ses « divagations ».

« La filière Café-cacao est à la croisée des chemins et nul ne peut l’occulter à moins de souffrir d’une cécité. Les attaques infondées dont nous sommes victimes, ne sauraient impacter notre détermination à poursuivre le combat. C’est de cela qu’il s’agit. Le Conseil Café-Cacao est pertinemment conscient des difficultés liées au blocage dans la commercialisation du cacao. Le dénoncer ne serait donc pas un crime de lèse-majesté. Exiger, par ailleurs, l’audit des PVAM (Programme de la vente anticipée à la moyenne) 2014-2015 et 2015-2016 ne le serait encore moins », fait-il remarquer ,avant de conclure .

« Par ailleurs, nous en profitons pour lui rappeler qu’il n’est pas à l’abri d’un retour en prison pour purger sa peine. »

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
11780 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 28/02/2017
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Tapé Doh, un ancien "sondeur" de produit(café cacao) que je connaissais bien á Issia avec le niveau primaire est devenu PCA sous l'empire Koudou. Vous voyez toutes les femmes de l'Ouest qui se manifestent a Paris ? beaucoup sont des maitresses de Tapé Doh avec les "Savane Alla"...
Tapé Doh, un ancien "sondeur" de produit(café cacao) que je connaissais bien á Issia avec le niveau primaire est devenu PCA sous l'empire Koudou. Vous voyez toutes les femmes de l'Ouest qui se manifestent a Paris ? beaucoup sont des maitresses de Tapé Doh avec les "Savane Alla"
 
 
Read more
See his contributions SATAN DIABLE DEMON
 
wattao eleve niveau 5e puis un mecanicien à agboville et simple soldat au garage des fanci est aujourd'hui un gradé. sache que le concour de l'efa c'est niveau bac+2.
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Lol les refondus vont se badou entre eux lache frayalistes looool
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Quand Tapé Doh partait en Europe sous l'empire de Gbagbo, il distribuait plein d'argent á ses maitresses. Il louait meme des maisons pour certaines maitresses. .. Si beaucoup de femmes pleurent Gbagbo, comprenez pourquoi.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login