Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Ministère du commerce, les agents toujours en attente de la mise en place de leur profil de carrière interne
 
Diarrassouba-

©Koaci.com- Mardi 9 Janvier 2018-Les agents du ministère du commerce Search commerce sont toujours en attente de leur profil de carrière Search profil de carrière interne qui se repose sur les principes du Statut Général de la Fonction Publique et des plans de promotion existant dans d’autres administrations.

Dans une note d’information du Bureau Exécutif National (BEN) du Syndicat National des Agents du Ministère du Commerce de Côte d’Ivoire (SYNAMIC-CI), tout en exprimant ses vœux de nouvel an au ministre Souleymane Diarrassouba Search Diarrassouba et à son cabinet ainsi que ses membres, il tient à féliciter tous les nouveaux Délégués élus et les encourage pour leur disponibilité à se mettre au service des autres afin de mener à bien la lutte pour l’amélioration de nos conditions de vie et de travail.

Revenant sur le profil de carrière Search profil de carrière en interne, le Synamic-ci Search Synamic-ci précise que, ce projet de Profil de Carrière Interne qu’il encourage la mise en place, n’est orienté contre personne comme certains veulent le faire croire.

« Toutes les dispositions contenues d’ailleurs dans ce dit projet ne s’opposent aucunement au pouvoir discrétionnaire de Monsieur le Ministre en charge du Commerce », précise le document en notre possession.

Pour rappel, depuis le vendredi 09 janvier 2015, le projet de Profil de Carrière Interne des agents a été validé de façon consensuelle lors d’un séminaire en présence de tous les acteurs de notre Ministère et d’un expert venu de la Fonction Publique. Une copie du document a été remise au ministre Diarrassouba Search Diarrassouba depuis avril 2017, jusque-là sans suite.

Conformément à la volonté du Président de la République, Alassane OUATTARA, au cours du Conseil des Ministres restreint du 27 juillet 2014 a concédé un certain nombre d’avantages, un Protocole d’Accords a été signé entre le Cabinet du Ministre en charge du Commerce et le SYNAMIC-CI à l’issue des négociations du 31 octobre 2014.

Malheureusement force est de constater que , la mise en œuvre dudit protocole est restée sans suite. En janvier 2017, la nomination de Monsieur le Ministre Souleymane DIARRASSOUBA a redonné beaucoup d’espoirs aux agents quant à l’aboutissement de ce projet qui participerait considérablement à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Ainsi, le SYNAMIC-CI lui a remis un mémorandum retraçant les problèmes des agents, le projet de textes instituant des primes indiciaires aux agents, la copie du Protocole d’Accords cité plus haut et lui a fait la proposition d’organisation d’un séminaire afin de trouver des solutions durables et définitives à nos problèmes et particulièrement à cette épineuse question de primes.

"Malgré toutes ces démarches, nous sommes arrivés à la fin de l’année 2017 sans aucun acte concret de la part de notre hiérarchie allant dans le sens de l’amélioration de nos conditions de vie et de travail", informe le BEN.

L’autre revendication porte sur l’assermentation. Le syndicat indique que, plusieurs courriers ont été adressés à Madame la Directrice des Ressources Humaines afin de procéder à l’assermentation des agents de contrôle qui exercent en toute illégalité dans les Directions et Services de répression de notre département ministériel.

« Après de nombreuses démarches entreprises dans ce sens auprès de notre Hiérarchie, une réunion de la ‘’Commission sur l’assermentation’’ présidée par Monsieur le Directeur de Cabinet s’est tenue le jeudi 05 octobre 2017. A l’issu de cette rencontre, un certain nombre de critères avaient été retenus. Une seconde réunion de ladite Commission devrait avoir lieu la semaine suivante à l’effet de consolider définitivement ces critères et valider la liste des agents retenus afin de procéder à leur assermentation dans les plus brefs délais. Force est de constater que rien de tout cela n’a été fait jusqu’à ce jour et ces agents sont toujours dans l’attente », a déploré le secrétaire général Patrice Toto.

Le SYNAMIC-CI constate aussi la présence massive de personnes non-fonctionnaires, dont certaines ont été recrutées parfois en dépit des règles éditées par le Statut Général de la Fonction Publique et qui occupent des postes de travail au détriment des fonctionnaires.
Cette situation entame sérieusement la gestion efficiente de nos ressources humaines et impacte négativement le niveau des primes des agents.

Ce dysfonctionnement, autrefois déploré sous l’ancien Ministre a refait surface, malheureusement constateront-on
!
La question des primes indiciaires aux agents du ministère préoccupe également le syndicat .

Au regard de tout ce qui précède, le SYNAMIC-CI, se disant soucieux de la préservation d’un climat apaisé voudrait :

"encourager Monsieur le Ministre à la signature du Projet de Profil de Carrière Interne, d’autant plus que cela relève de sa compétence exclusive. Toute chose qui participerait à une gestion efficiente des ressources humaines de notre Ministère, à une saine émulation des agents et à la promotion de l’excellence ; exhorter Monsieur le Ministre à accélérer le processus d’assermentation des agents de contrôle afin de mener à bien leurs missions de surveillance du marché, de répression des fraudes et de lutte contre la cherté de la vie. Toute chose qui rendrait crédible l’image de notre Ministère devant les usagers ; inviter Monsieur le Ministre à la mise en place effective du Comité de Dialogue Social, conformément au Protocole d’Accords signé par le Gouvernement et les Organisations Syndicales, portant trêve sociale dans le Secteur Public en Côte d’Ivoire ; réitérer à Monsieur le Ministre la nécessité d’organiser un séminaire ou un atelier sur l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents ; renouveler sa confiance en Monsieur le Ministre quant à l’aboutissement du projet instituant des primes indiciaires, stables et évolutives pour le bonheur des agents."

L'année 2018 s’annoncerait avec beaucoup plus d’espoirs pour le Synamic-ci Search Synamic-ci , avec notamment l’organisation de son Assemblée Générale Extraordinaire qui marquera sa ‘’rentrée syndicale’’ .

« Cette occasion nous permettra de faire le bilan exhaustif de nos revendications formulées auprès de notre hiérarchie. Le BEN voudrait vous rassurer qu’il ne ménagera aucun effort pour mener dignement la lutte pour l’amélioration de nos conditions de vie et travail, avec abnégation et courage, tout en privilégiant le dialogue social. Le BEN vous invite à plus de solidarité, de mobilisation et de soutien afin de relever les défis de 2018 », a conclu le premier responsable syndical.

L'information ivoirienne en temps réel via l'appli KOACI Android (cliquez ici pour installer)

Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
3015 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 09/01/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login