Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Le Maroc finance le renforcement des axes Gagnoa-Yabayo et Agboville-Thomasset à hauteur de 66,7 milliards de FCFA
 
La rencontre économique organisée ce Jeudi à Abidjan (ph W.KOACI.COM)

© koaci.com – Vendredi 17 Mars 2017 –En marge de la rencontre économique que le Groupe de la banque centrale populaire du Maroc Search Maroc a organisé ce jeudi à Abidjan, capitale économique ivoirienne autour du thème «Mobilisation de l’épargne et des capitaux, pour un développement durable, en Afrique de l’ouest et centrale, une signature de convention a eu lieu entre l’Etat de Côte d’Ivoire et l’institution financière.

Il s’agit d’un accord portant sur un financement de 66,7 milliards de francs CFA, destiné à la modernisation des infrastructures routières, en l’occurrence le renforcement Search renforcement des axes Gagnoa - Yabayo (79 Km) et Agboville- Thomasset (45 Km).

Il a été signé par Adama Coulibaly, Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie et des Finances et Karim Mounir, Directeur Général en charge de la Banque de Financement et d’Investissement de la BCP.

Deux autres importantes annonces ont été faites à cette occasion. La première concerne l'entrée du fonds Development Partners International (DPI) dans le tour de table d'Atlantic Business International (ABI).

Ce capital-investisseur britannique va ainsi injecter 100 millions de dollars dans le capital d’ABI, une opération qui reconfigurera l’actionnariat de cette holding comme suit : le Groupe BCP 68,3%, DPI 20,2% et Atlantic Financial Group (AFG) 11,5%.

Pour la signature des accords portant sur cette opération, la BCP était représentée par son nouveau Directeur Général en charge de l’International, Kamal Mokdad, et le DPI par Sofiane Lahmar, Associé.

La seconde annonce est relative à une ligne de financement Mourabaha de 40 millions d'Euros, qui sera mobilisée en faveur de la holding ABI par International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC), filiale de la Banque Islamique de Développement (BID).

Cette convention vise à promouvoir l'activité du commerce international de la PME dans la zone UEMOA et a été signée par Habib Koné, Directeur Général d'ABI, et par Abou Jallow, Directeur Général et Conseiller du Président de l’ITFC.

Pour rappel, le Groupe BCP est un acteur financier de premier plan au Maroc Search Maroc et dans la zone UEMOA dont il couvre l’ensemble des huit Etats membres.

Il est fortement impliqué dans le développement du continent via des interventions multiformes, notamment le financement de l’économie et l’accompagnement de projets structurants à fort impact social et est déterminé à renforcer sa contribution au progrès économique et social de ses pays de présence, notamment en Côte d’Ivoire.

Wassimagnon, Abidjan 

 
 
4824 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 17/03/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
C'est 67 milliards cfa que notre pays ne peut pas avoir pour refaire ces routes . Notre pays pourrait etre encore obligé de faire une autre demande pour etre admis au PPTE. Avec la rigueur dans la gestion des finances, notre pays peut s'en sortir facilement.
 
 
 
See his contributions LYTTO61
 
SRIKA BLAH n'oublies pas que nous sommes des consommateurs absolus nous ne créons pas de richesses et les investissements pour créer les richesses n'intéresse apparemment personne. Mais mendier pour faire nos routes construire nos écoles faires des missions inutiles pendant des s...
SRIKA BLAH n'oublies pas que nous sommes des consommateurs absolus nous ne créons pas de richesses et les investissements pour créer les richesses n'intéresse apparemment personne. Mais mendier pour faire nos routes construire nos écoles faires des missions inutiles pendant des semaines aux frais des contribuables là on est fort. mais financer les universités et les lycées techniques pour inventer quelque chose un jour et gagner de l'argent avec on s'en fou !!! construire des usines pour traiter nos matières 1ères on s'en fou .
 
 
Read more
See his contributions LYTTO61
 
Moi je verrai bien bcp d'usines de traitement du cacao pour ne plus avoir à exporter le produit brut mais semi brut ou carrément prêt à la consommation . y en a marre du yoyo des bourses occidentales sur des produits qui ne sont pas de chez eux et dont ils ignorent complètement ...
Moi je verrai bien bcp d'usines de traitement du cacao pour ne plus avoir à exporter le produit brut mais semi brut ou carrément prêt à la consommation . y en a marre du yoyo des bourses occidentales sur des produits qui ne sont pas de chez eux et dont ils ignorent complètement la souffrance des producteurs .
 
 
Read more
See his contributions genesysgatlin
 
@LYTTO61, t'as tout dit. RAS
 
 
 
See his contributions pierredefaite
 
Travelman alias EL TOURISTO quand il va chez les autres là il ne voit rien ooh. El pomador ne se contente que du crédit, crédit sur crédit.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
@LYTTO61...Merci pour ton complement, Je suis en phase avec toi. Retiens que nous ne sommes qu'un pays indépendant sur papier. la réalité est autre chose. A part les travaux forcés, la vie était mieux pendant la colonisation
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login