Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: 7 marchés incendiés en moins d'un an, le Conseil fédéral des commerçants déplore la non assistance des sinistrés par les autorités
 
© koaci.com- Vendredi 27 Octobre  2017-Sept marchés sont partis en fumée depuis le début de l’année 2017, mettant dans la désolation de nombreux commerçants Search commerçants et plusieurs familles. Le dernier incendie est survenu le 27 septembre dernier dans la commune, au quartier Habitat.

Cette situation préoccupe fortement et interpelle, le bureau exécutif national du Conseil fédéral Search Conseil fédéral des commerçants Search commerçants de Côte d’Ivoire, (CFC-CI) présidé par Lamine Ouattara.

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: 7 marchés incendiés en moins d'un an, le Conseil fédéral des commerçants déplore la non assistance des sinistrés par les autorités
Ce dernier a entretenu ce jour, la presse à Abidjan sur le thème « Incendies des Marchés : Fatalité ou opportunités d’émergence du secteur du Commerce en Côte d’Ivoire ».

Dans le développement de ce thème, le conférencier a indiqué que lorsqu’un incendie survient dans un lape de temps les flammes crament le dur fruit du labeur de toute une vie du commerçant.

Selon le Président, aux conséquences socioéconomiques se greffent la dimension sociale et humaine du drame.

«Un marché qui brûle, quelles qu’en soient les causes, consume certes des marchandises. 

Assèche une partie des ressources financières de l’Etat à travers l’incapacité de ses démembrements à collecter les taxes. Désorganise les habitudes des consommateurs de la zone du sinistre et réduit leur pouvoir d’achat par la contrainte qu’il leur impose d’aller faire leurs emplettes ailleurs avec de nouveaux coûts induits, dont le transport. Amplifie le chômage en jetant à la rue tous ceux qui y avaient trouvé une source de revenus et un moyen de socialisation, érigeant ainsi une stèle à la pauvreté, » s’est justifié Lamine Ouattara.

Le Président du CFC-CI estime que l’incendie assombrit l’avenir de nombreuses familles qui n’ont d’autre choix que de se résigner à la fatalité.

Tout en affirmant que les sinistrés Search sinistrés des incendies sont laissés pour compte, Lamine Ouattara a salué l’action du Gouvernement ivoirien à Abobo et estime que ces actes doivent se multiplier.

«Trois jours après l’incendie qui a ravagé, pour la troisième fois, le grand marché d’Abobo, le Premier Ministre en personne s’est rendu, le 20 septembre 2017, sur les lieux du drame pour apporter le réconfort du gouvernement et la compassion du Président de la République aux sinistrés. A cette occasion et dans un élan de solidarité sans commune mesure, il a fait un don de 30 millions de F CFA aux sinistrés… Mieux, il a pris l’engagement de procéder dans les plus brefs délais, à la reconstruction du marché et à la réinstallation gratuitement des Commerçants qui ont tout perdu, » a-t-il déclaré.

M. Ouattara a précisé que de mémoire de président d’organisation professionnelle de Commerçants, c’est la première fois qu’il est donné de constater pareille mobilisation au plus haut sommet de l’Etat face au phénomène récurrent des incendies de marché.

«Plus que jamais, l’engagement du Premier Ministre incline à croire que d’’un mal peut surgir un bien. Des cendres peuvent émerger une corporation mieux structurée, plus forte et prospère, » a ajouté le Président.

C’est pour quoi, il invite les organisations professionnelles des commerçants Search commerçants à saisir cette main tendue de l’Etat.

Convaincu que les marchés ivoiriens sont vétustes et ne répondent pas aux normes, conférencier annonce qu’il est prêt à travailler avec les autorités Search autorités afin que dans une synergie d’action, ce phénomène récurrent des incendies des marchés ouvre la voie à la création d’équipements de Commerce en quantité et en qualité pour le bien-être des Commerçants de Côte d’Ivoire.

Il a souligné que la primeur de ses propositions sont réservées au ministère du Commerce et de la Promotion des Petites et Moyennes entreprises, la tutelle qui sera son interprète auprès du Gouvernement.

Tout en évitant de donner un bilan chiffré du préjudice causé aux commerçants Search commerçants des sept marchés incendiés, il a fait une doléance à l’UNJCI.

Lamine Ouattara souhaite que l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire accepte d’instituer un prix sectoriel de sa corporation à la faveur des EBONY 2017.

Ce prix sera destiné à récompenser le meilleur journaliste œuvrant à la promotion du Commerce de proximité en Côte d’Ivoire.

Il a pris l’engagement devant la presse, de doter ce prix d’une enveloppe de un (01) million de F CFA.

Wassimagnon, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)

 
 
2554 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 27/10/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login