Côte d'Ivoire: Malgré un marché global en baisse de 12%, CFAO Motors CI performe et stabilise son résultat net 2016
 
Vue du show room de Suzuki à Abidjan (ph KOACI.COM)

©Koaci.com - Vendredi 19 mai 2017 - Comme annoncé, grâce à sa politique de développement, CFAO Motors CI a bien résisté à la baisse de 12% du marché national de vente de voitures neuves.

En témoignent les résultats 2016 rendus publics vendredi, un résultat net quasi similaire à celui de l’exercice précédent, 4,09 milliards de Fcfa contre 4,63 milliards en 2015 pour un chiffre d'affaire qui passe de 75 milliards à 65 en 2016.

Une baisse de 10 milliards expliquée en grande partie par des cessions des fonds de commerce Poids Lourds et Pneumatiques en 2015 à hauteur de 8 milliards de Fcfa.

Si au constat, à périmètre égal, le chiffre d'affaire est quasi le même, le résultat a quant à lui augmenté principalement grace à la politique de fidélisation des clients, du service après vente et du dynamisme de ses équipes, CFAO Motors CI, référence auprès des entreprises, affiche désormais clairement sa volonté de séduire les particuliers.

Côté à la BRVM,  le leader du marché automobile ivoirien avec 41% de part de marché distribuera en 2017 un dividende de 2257 Fcfa, en deçà de celui de l'année dernière (2553 Fcfa; ndlr) mais nettement plus élevé que ceux distribués aux actionnaires en 2014 ou 2015 qui s’élevaient respectivement à 1876 Fcfa et 2069 Fcfa.

Avec entre autre le développement de ses marques Toyota, Mitsubishi, Peugeot, Citroën, et nouvellement Suzuki, qui connait un succès de vente croissant depuis sa commercialisation débutée en avril dernier par CFAO dans son show room "babimotors" du boulevard de Marseille à Abidjan, ses services CFAO occasion et Loxéa (location, ndlr), CFAO Motors CI prévoit augmenter son chiffre d'affaire de 5% en 2017.

Pour atteindre cet objectif l'entreprise rappelle également avoir récemment lancé la création d’un département marine avec l’embauche d’un directeur opérationnel, la mise en place d’un centre de formation régional Yamaha, le développement du réseau, la mise en place d’un programme d’amélioration continue «AKWABA TOUR» et enfin la centralisation des achats généraux.

Amy Touré, Abidjan
 
 
3839 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 19/05/2017
  13 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions k
 
ah ça belle perf, bravo
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login