Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Laurent Gbagbo candidat à la présidence de son parti au prochain congrès annoncé en Août prochain
 
Gbagbo en 2010 à Abidjan

© koaci.com – Mercredi 21 Juin 2018 - L’ex président ivoirien, Laurent Gbagbo Search Laurent Gbagbo est candidat à la présidence de son parti au prochain congrès Search congrès annoncé les 3 et 4 Août 2018 à Moossou (Grand-Bassam).

L’information a été rapportée ce mercredi à KOACI et émane de Djodjo Togba, président du 4e Congrès du Front Populaire Ivoirien (FPI).

Nous est également annoncée la candidature d’Hubert Oulaye au poste de président de comité de contrôle.

On nous informe que le président du 4e congrès Search congrès ordinaire du Fpi a ouvert, le 1er juin 2018, les candidatures au poste de président du parti et des listes du Comité de contrôle.

Pour la présidence du parti, conformément aux dispositions des articles 20 Nouveau et 53 du code électoral interne, ces candidatures devraient parvenir au Comité de contrôle le 18 juin 2018 au plus tard.

En ce qui concerne les listes de candidature du comité de contrôle, elles devraient parvenir le 18 juin au plus tard, conformément aux articles 28 du règlement intérieur et 65 du Code électoral. À cet effet, la compagne est électorale sera ouverte à partir du 15 Juillet 2018.

La candidature de Laurent Gbagbo Search Laurent Gbagbo a été déposée par son ancien directeur de protocole, l’Ambassadeur Boubacar Koné.

Pour rappel, la candidature de l’ex chef d’Etat ivoirien détenu à la Cour Pénale Internationale (CPI) au congrès Search congrès de Mama en avril 2015 avait accentué la division entre le camp Sangaré et celui d’Affi N’Guessan.

Après le congrès Search congrès et sur plainte de l’ancien premier ministre, plusieurs cadres historiques du FPI, dont, alors en exil, Assoua Adou alors désigné à son retour au pays par l'ancien président pour diriger le parti en son absence, avaient été arrêtés et son toujours, pour certains à l'image de celui cité, encore sous les verrous.

Malgré cela, ce FPI Search FPI non reconnu par les autorités ivoiriennes et la justice a fonctionné et tenu réunions et meetings dans le pays, avec pour président intérimaire, Aboudrahamane Sangaré.

Dans la manœuvre de division du parti, pour s'y retrouver et bien faire le distinguo avec la tendance Affi, Laurent Despas, le fondateur de KOACI avait alors inventé l'expression "Gbagbo ou rien"qui depuis lors est couramment employée pour désigner les fidèles purs et durs au président Gbagbo.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
29602 Visit(s)    8 Comment(s)   Add : 20/06/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Seplou1er
 
Après la fausse signature de Koudou, maintenant c'est la candidature de Koudou pour la présidence de son parti le fpi. :) Maintenant, dites nous de quel fpi parlez vous parce qu'il y'a 2 partis fpi en Côte d'Ivoire. :)
 
 
 
See his contributions Onidas
 
Encore une nouvelle vague de pression à venir pour le pouvoir en place. Onidas
 
 
 
See his contributions Seplou1er
 
Ko" vague de pression. Mdrrrr
 
 
 
See his contributions CD
 
C'est quoi le projet messieurs les frontistes? N'y a t-il pas mieux à faire par exemple chercher à vous réconcilier au lieu de parer de réconciliation Nationale?
 
 
 
See his contributions ado ami de Dieu
 
Pauvre Côte d'Ivoire.que ça et nous devrions lire ou écouté dès articles pareils ???? Vraiment.
 
 
 
See his contributions horus
 
Voilà deux chose que nous leaders politique savent pas faire.,démissionner, et savoir partir,.
 
 
 
See his contributions M2K
 
Boulanger En Colère (le GEC )est le nouveau parti du blakôrô en chef,c'est sous cette étiquette qu'il compte se présenter à la presidentielle
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login