Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: L'APBEF-CI donne les raisons de son silence dans l'affaire Agrobusiness et estime qu'il est quasiment impossible d'obtenir des retours sur investissement de 200 voire 300%
 
Serge Kouamelan

© koaci.com- Mardi 7 Novembre  2017-L’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI) ne s’est pas encore prononcée officiellement sur l’affaire Agrobusiness Search Agrobusiness toujours d’actualité en Côte d’Ivoire.

Le Directeur exécutif de l’APBEF-CI, Serge Kouamelan rassure les populations que l’organisation se tait pour ne pas interférer dans les décisions de justice.

«En ce qui concerne le phénomène de l’Agrobusiness, vous savez tous que nous nous situons dans le volet judiciaire. Lorsque les enquêtes seront terminées, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers pourra se prononcer véritablement sur cette question. Pour l’heure permettez que, nous gardions notre devoir de réserve, » a précisé le Secrétaire exécutif.

Il a néanmoins annoncé que l’APBEF-CI a participé à la restitution au remboursement tel que cela avait été prévu par le comité de veille.

Le Directeur général de la SIB, président du comité scientifique de la 4ème édition des journées du banquier, Daouda Coulibaly, a expliqué que ce phénomène a pu prospéré en Côte d’Ivoire, parce que les populations n’ont pas la culture financière.

«Si les gens avaient effectivement la culture financière, ils sauront que les retours Search retours sur investissement Search investissement de 200% de 300% Search 300% c’est quasiment impossible, » a conclu M. Coulibaly.

Wassimagnon, Abidjan

 
 
9418 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 08/11/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions CD
 
N'importe quoi monsieur. Et pourtant les banques qui le savaient étaient celles qui recevaient les dépôts et payaient ceux qui ont eu plus de chance jusqu'à ce qu'il y ait problème. Pire, les banquiers qui ont la culture financière sont nombreux parmi les souscripteurs. Ok vous ...
N'importe quoi monsieur. Et pourtant les banques qui le savaient étaient celles qui recevaient les dépôts et payaient ceux qui ont eu plus de chance jusqu'à ce qu'il y ait problème. Pire, les banquiers qui ont la culture financière sont nombreux parmi les souscripteurs. Ok vous dites que c'est pas possible et celui même qui a pris son engagement auprès de ses clients dit qu'il peut payer donc taisez vous simplement et mettez le à l’épreuve. Parfois, on fait croire que seuls les naïfs y ont mis leur argent. Vous direz aussi que les ministres de l'Etat qui s'affichaient avec les promoteurs qu'ils félicitaient n'ont également pas la culture financière? Par ailleurs avec l’opération de "remboursement" de l'Etat on a noté la présence de hauts cadres de tous les compartiments de la société ivoirienne. Pourquoi cette sortie maintenant en novembre où les souscripteurs à tort ou à raison croient que Yapi le seul escroc qui veut rembourser ses victimes va les soulager? Ok mettez le à l’épreuve en ouvrant toues les voies possibles pour qu'il s’exécute. S'il ne fait pas le débat sera clos pour de bon et les souscripteurs sauront qui accuser.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login