Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Kani, nouveau cas de bastonnade d'enseignant signalé
 
©Koaci.com- Jeudi 07 décembre 2017- Décidément les enseignants passent un début de mois de décembre difficile, à subir des violences physiques.

En effet, à Kani Rechercher Kani (nord-ouest) selon des informations recueillies, un instituteur Rechercher instituteur à l’EPP Kani-Est a convoqué une réunion en début de semaine pour informer des parents d’élèves sur la nécessité de l’achat de documents supplémentaires pour la formation de leurs enfants.

Ce qui n’aurait pas fait l’unanimité auprès d’un parent Rechercher parent d’élève qui l’a signifié verbalement et menacé l’instituteur. Il s’en est suivi des échanges houleux qui ont débouché sur un coup de poings porté par le parent Rechercher parent à l’enseignant. Ce dernier, ayant réussi à se défaire de l’étreinte de son « adversaire » a filé au poste de la gendarmerie pour porter plainte.

Notons qu’en l’espace d’une semaine, deux cas de bastonnades d’enseignant ont aussi été révélés à San Pedro par des gendarmes et perturbé les cours dans cette ville.

Casimir Boh, Abidjan
Suivre l'actualité Ivoirienne avec les notifications en temps réel de l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
7017 Visite(s)    1 Commentaire(s)   Ajouter le : 07/12/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions dramani
 
Si même des parents d'élèves se mettent à bastonner des maîtres, comment voulez-vous que leurs enfants le respectent ? Quel mal y avait-il à sensibiliser des parents à la nécessité d'investir dans l'éducation de leur progéniture surtout dans un cadre d'échange ? Pauvre maitre qu...
Si même des parents d'élèves se mettent à bastonner des maîtres, comment voulez-vous que leurs enfants le respectent ? Quel mal y avait-il à sensibiliser des parents à la nécessité d'investir dans l'éducation de leur progéniture surtout dans un cadre d'échange ? Pauvre maitre qui a cru bien faire en oubliant que cette zone fut la proie pendant 10 ans d'une rébellion sauvage. Les habitudes sont têtues.
 
 
Lire la suite
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter