Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : INJS, les vraies raisons de la non « rétrocession » des dortoirs des athlètes des 8ème jeux de la Francophonie aux étudiants
 
© koaci.com – Mercredi 14 Novembre 2018 En principe les infrastructures réalisées dans le cadre des 8ème Jeux de la Francophonie qui ont lieu du 21 juillet au 30 juillet 2017 à Abidjan, à l’Institut national de la Jeunesse et des sports de Marcory devaient revenir aux étudiants.

Malheureusement plus d’un an après, les étudiants Search étudiants ne sont toujours pas entrés en possession de ces infrastructures qui devraient leurs servir de dortoirs.

Nous apprenions ce jour que la non rétrocession Search rétrocession aux étudiants Search étudiants des bâtiments construits pour les athlètes Search athlètes coince, car il ne sont pas habitables.

Selon des indiscrétions, ces belles bâtisses seraient dépourvues de systèmes d’assainissement adéquats.

«On ne peut passer qu’une semaine dans les maisons. Parce qu’au-delà de ces jours les sanitaires n’arrivent plus à évacuer les excréments et autres urines, »a expliqué, un responsable de l’Institut sous le couvert de l’anonymat.

Selon lui, cette situation est due au fait qu’aucun regard d’évacuation n’a été construit au moment de la réalisation de ces bâtiments.

A en croire notre interlocuteur, aujourd’hui, les autorités tentent de remédier à cette situation. 

Effectivement, nous avons constaté sur le site que des regards sont en train d’être construits et certains sont déjà terminés.

Ils seront reliés comme nous l’a indiqué ce responsable à la lagune pour faciliter une évacuation des déchets.

Certainement qu’à la fin de ces travaux, les étudiants Search étudiants pourront rentrer en possession des bâtiments qui ont servi de dortoirs Search dortoirs aux athlètes Search athlètes lors de la 8ème édition des jeux de la Francophonie.

Puisque c’était la promesse que les autorités leur avaient faite lors de la construction de ces bâtiments. 


Wassimagnon
Click to enlarge
Côte d'Ivoire : INJS, les vraies raisons de la non « rétrocession » des dortoirs des athlètes des 8ème jeux de la Francophonie aux étudiants
 
 
12636 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 14/11/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions PDCI2020
 
Travaux d'un coût de 23 milliards accordés à Bictogo. 23 milliards pour construire des maisons en carton. Il vaut mieux vendre le tout à une hôtelière pour les grands événements en CIV. Si les étudiants investissent ces maisons en carton, elles vont toutes s'écrouler en un an. Ve...
Travaux d'un coût de 23 milliards accordés à Bictogo. 23 milliards pour construire des maisons en carton. Il vaut mieux vendre le tout à une hôtelière pour les grands événements en CIV. Si les étudiants investissent ces maisons en carton, elles vont toutes s'écrouler en un an. Vendre et réhabiliter les cités avec l'argent.
 
 
Read more
See his contributions manokasso
 
Ce fut un ''mangement'' entre amis projet de construction. Encore l'indispensable BICTOGO. L'homme des grands marchés gré à gré.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
ces bâtiments devraient être démantelés après ces jeux.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login