Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Incendie de la mairie, saccage de la résidence du maire, les commerçants rejettent les accusations et pointent du doigt les politiques
 
©Koaci.com- Vendredi 09 février 2018 - Accusés d’avoir semé des troubles en incendiant les locaux de la mairie et saccageant le domicile du maire, après l’incendie du marché Rechercher marché principal de Soubré, par l’entremise du Secrétaire de la Fédération Nationale des Acteurs du Commerce de Côte d’Ivoire (Fenacci) section de Soubré, Jean-Jacques Koffi, ont tenu à apporter un démenti, lors d’une rencontre organisée, mercredi en présence des autorités préfectorales, le maire Rechercher maire et l’envoyé du ministère de l’intérieur.

« Nous ne nous reconnaissons pas dans les manifestations qui ont conduit aux pillages et incendies de la mairie et du domicile du maire Rechercher maire », a martelé Jean-Jacques Koffi, avant de préciser que la réunion tant évoquée entre eux, les commerçants Rechercher commerçants et le maire Rechercher maire à propos d’un éventuel accord sur leur recasement sur un autre site n’a jamais eu lieu comme avancé, même s’il reconnait qu’une démarche a été entreprise dans ce sens.

« Au moment où nous nous apprêtions à entamer cette démarche, nous recevons des envoyés du maire Rechercher maire pour nous dire que le maire Rechercher maire veut nous rencontrer le mercredi à 10h pour nous proposer un nouveau site sur lequel on devrait s’installer pour attendre la reconstruction du marché Rechercher marché et que si cette proposition ne nous arrangeait pas, on devrait lui faire la nôtre qui allait être appliquée.

Pour le problème du prix du nouveau site, c’est vous qui me l’apprenez. Sinon à ma connaissance, ni moi, ni aucun commerçant n’a eu une rencontre avec le maire Rechercher maire pour parler de deux millions comme prix à payer pour la réinstallation sur le nouveau site », s’est-il étonné.

Convaincu que cette marche a été planifiée par des personnes, il en a profité pour interpeller les autorités.

« Nous avons appris comme tout le monde qu’il y a une marche des commerçants. On était étonné. Ce qui s’est passé a été préparé pendant longtemps et les auteurs cherchaient la bonne occasion pour l’appliquer.

Je ne jouerai jamais leur jeu car la politique Rechercher politique ne peut pas me manipuler. J’assume ce que je dis. Je suis commerçant et je le demeure (…) Nous invitons l’Etat à bien ouvrir les yeux sur ce qui se passe car les politiciens ont récupéré notre malheur pour atteindre leur objectif », a-t-il souligné.

Précisons que le maire, Traoré Lacina a également évoqué une connotation politique Rechercher politique dans cette affaire de marché Rechercher marché incendié.

Casimir Boh, Abidjan

L'information ivoirienne en temps réel c'est aussi via l'appli KOACI Android (cliquez ici pour installer)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad
 
 
11182 Visite(s)    1 Commentaire(s)   Ajouter le : 09/02/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions Seplou1er
 
Vous avez fini de brûler maintenant, vous dites c'est les politiques. :)
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter