Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Hôpitaux, les ex-Agents déflatés menacent de rentrer en grève le vendredi pour non paiement de salaire
 
© koaci.com- Mercredi 4 Octobre  2017- La situation des ex-Agents Search ex-Agents déflatés de la Santé n’a toujours pas changé, malgré la grève qu’ils ont récemment conduite, pour demander au Gouvernement, notamment le ministère de la Santé publique de se pencher sur leurs problèmes.

Ils menacent de bloquer vendredi, les activités dans les hôpitaux publics et autres établissements sanitaires, si les deux voire trois mois d’arriérés de salaire Search salaire qu’ils traînent ne sont pas payés dans un délai raisonnable.

Le Secrétaire général national du Syndicat national des ex-Agents Search ex-Agents déflatés de la Santé (SYNADES), Hubert Kpansaï a donné cette information à koaci.com ce mardi à Abidjan.

Selon lui, en dépit des multiples rencontres avec le Directeur administratif politique du ministère de l’Intérieur et de la sécurité qui fait office de médiateur entre les ex-Agents Search ex-Agents déflatés et le ministère de la Santé, la situation est restée toujours la même.

«Nous avons des arriérés de salaire, nous ne savons plus à quel Saint nous vouer. Les ex-déflatés que nous sommes avons deux mois d’arriérés sur les EPN et trois mois d’arriérés pour les agents de l’intérieur, » a déclaré M. Kpansaï.

Malgré le décret abrogeant les prestations de ces sociétés, le ministère de la Santé publique aurait confié la paie des ex-Agents Search ex-Agents déflatés à ces structures tel que, ANEHCI qui n’arrivent plus selon le SG à honorer leurs engagements.

«Le 24 juillet 2015, le Président de la République a pris un décret 2015-460 qui met fin à l’existence de ces sociétés. Malheureusement, les structures qui nous emploient continuent de travailler avec ces sociétés qui n’existent plus en réalité, » a-t-il dénoncé.

Ce sont au total, 1250 ex-Agents Search ex-Agents qui sont en fonction à ce jour au ministère de la Santé et 1600 sur tout l’étendu du territoire.

Malheureusement selon le SG, ces chiffres sont gonflés au niveau du budget et sont passés, à plus de 5000 ex-Agents Search ex-Agents déflatés.
«Le ministère de la Santé s’est attaché les services de sociétés fictives. Nous disons trop c’est trop. Nous sommes meurtris, nous venons d’apprendre que l’un des nôtres est décédé hier avec trois mois d’arriérés. Il n’a pas pu payer ses ordonnances faute d’argent, » a déploré M. Kpansaï 

«Malgré ce fait nous continuons de servir les hôpitaux et les établissements sanitaires. Si rien n’est fait vendredi Search vendredi nous reconduisons notre mouvement de grève qui avait été suspendu, » a-t-il insisté.

Enfin, si le SYNADES met à exécution sa menace, les hôpitaux et les établissements sanitaires fonctionneront en ralenti ce vendredi Search vendredi comme annoncé par le SG, puisque les agents d’hygiène, les aides soignants, les techniciens de laboratoires ne seront pas à leur lieu de service.

Wassimagnon, Abidjan 
 
 
3035 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 04/10/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login