Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Un hommage militaire rendu au Général Mathias Doué, ses actions pour éviter le «pire» au pays révélées
 
Doué et Donwahi (2) jeudi à Abidjan (Ph KOACI.COM)

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Un hommage militaire rendu au Général Mathias Doué, ses actions pour éviter le «pire» au pays révélées
© koaci.com – Jeudi 20 Avril 2017 - Décédé le 23 mars dernier au Maroc, l’ex chef d’Etat-major des armées, le général Matthias Yéhamun Doué sera conduit ce jeudi vers sa dernière demeure.

Mais bien avant l’ultime voyage, ses frères d’armes et la Nation ont tenu à lui rendre un vibrant hommage Search hommage dans la matinée à l’Etat-major sis au camp Gallieni (Plateau), comme constaté sur place par KOACI.COM.

Toute la hiérarchie militaire, police, marine, gendarmerie et autres hommes en tenues, ont effectué le déplacement  pour lui témoigner leur reconnaissance et saluer ses différentes fonctions occupées au sein de la grande muette.

Pour l’occasion, l’oraison funèbre a été prononcée à l’absence du chef d’Etat-major des armées, le général Sekou Touré en mission hors du pays, par le General de Brigade Lassina Doumbia, Chef d’Etat-Major général des armées adjoint.

Dans son discours, l’homme jadis très proche du défunt a rappelé son parcours et ses actions qui auraient eue comme conséquence d'éviter le pire à la Côte d’Ivoire, notamment les mutineries de 1990 et de 1999.

« Votre esprit de rassembleur, de serviteur de la nation, de chef attentionné et juste, sera reconnu de tous. Et, cela se ressentira tout au long de votre parcours professionnel, en tout cas pour celui que j’ai vécu », a indiqué le premier responsable des Forces Spéciales, avant de relever les actions de Doué qui auraient permis au pays d’éviter un bain de sang.

« A chaque fois que notre Nation s’est retrouvée en difficulté, vous avez été soit appelé ou amené sur votre propre initiative, à jouer un rôle prépondérant », a ajouté le général, puis de révéler: « Ainsi suite à la première mutinerie de la troupe en 1990 sur le plateau du camp d’Akouedo, il vous est revenu de ramener la cohésion et la discipline en assumant le commandement du 1er Bataillon d’infanterie et du 1er Bataillon Blindé d’Akouédo ; fait rare pour être souligné. En 1999, lors de la seconde mutinerie, bien que n’exerçant plus de fonction de commandement, c’est vers vous que les mutins se sont tournés pour entreprendre la médiation. En 2000, lors de la transition militaire, vous avez été actif au sein du Conseil National de Salut Public. A l’issue de la transition militaire, vous avez été nommé chef d’Etat-major en vue de ramener les armes dans les casernes, recréer la cohésion et permettre le retour aux fondamentaux. Vous êtes encore à ce poste lorsque, en 2002, survient la crise armée ; là encore, vous avez su nous guider aux heures les plus chaudes, nous indiquer le chemin », a rappelé le General de Bridage Lassina Doumbia.

A sa suite, il y a eu un défilé de toutes les unités des armées sous les ordres du Colonel Hubert Ouassenan.

Le ministre délégué auprès du président de la République en charge de la défense, Alain Richard Donwahi a remis le drapeau de la Nation à la veuve Chantal Doué, comme le recommande toutes cérémonies d’hommages aux officiers supérieurs de l’armée dans pareil cas.

Une messe d’action est prévue à la Cathédrale Saint Paul du Plateau, avant l’inhumation ce même jeudi, de l’ex chef d’Etat-major des armées Mathias Yéhamun Doué au cimetière de Williamsville dans la commune d’Adjamé.

Donatien Kautcha, Abidjan

JOINDRE KOACI: +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com
 
 
7450 Visit(s)    2 Comment(s)   Add : 20/04/2017
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Sciatikmentordu
 
Vs avez dit grand homme? 1 toclo comme ça, 1 fesait de coup d'Etat, 1 cameleon... Aujourd'hui grand homme. Gueï doit rire ds sa tombe.
 
 
 
See his contributions jordanchoco2020
 
Rip general on pense a vous qu on a jamais djo en train de mougou pendant l assaut final si la honte tuait
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login