Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Grève illimitée en vue des agents du ministère de l'enseignement supérieur, les soutenances du BTS menacées
 
Ly Bakayoko Search Bakayoko

©Koaci.com- Lundi 16 avril 2018 - Le milieu de l’Enseignement Supérieur pourrait à nouveau être secoué les jours à venir. Pour cause, la menace des agents Search agents de l’administration centrale d’entrer dans une phase active à travers une grève illimitée, après un préavis de grève lancé du 20 au 22 mars 2018 par le Syndicat des agents Search agents de l’administration centrale dudit ministère Search ministère (SYAAC) sans obtenir d’oreille attentive à leurs revendications.

« Malgré de nombreuses démarches entreprises en vue de trouver une issue apaisée aux revendications, Bakayoko Search Bakayoko Ly Ramata (la ministre de tutelle (NDLR) n’a pas daigné jusque-là répondre favorablement à ses collaborateurs (…) Après un ballon d’essai concluant du point de vue de la mobilisation, le personnel administratif et technique s’est engagé à durcir le ton à travers une grève illimitée à partir du 24 avril 2018, jusqu’à signature totale des revendications qui devront être mutualisées par la signature d’un acte portant instauration des primes trimestrielles », a déclaré, le secrétaire général du SYAAC, Modeste Zoulou, à la suite d’une décision prise à l’issue d’une Assemblée Générale, le 12 avril dernier.

Pour rappel, en décembre 2016, un atelier avait été organisé par le ministère Search ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à Bingerville en vue de matérialiser les ressources financières. A cette occasion, selon le SYAAC, la ministre de tutelle, Ly Bakayoko Search Bakayoko avait promis instaurer les primes trimestrielles en faveur des agents Search agents dès la fin du premier trimestre 2017, ce qu’ils disent attendre en vain, depuis lors.

« Très en colère face à ce qu’ils qualifient de mépris de la part de l’autorité de tutelle », les agents Search agents de l’administration centrale disent être « prêts à aller jusqu’au bout cette fois-ci », ce, en dépit des désagréments que cela pourrait notamment avec le blocage des soutenances du BTS pour environ 400.000 candidats ; l’impossibilité de retrait de diplômes par les étudiants en quête d’emploi ; l’interruption des procédures d’équivalence ; le blocage dans le traitement des dossiers de bourses des étudiants.

Casimir Boh, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)
 
 
9981 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 16/04/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login