Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Le Gouvernement renonce à l'expulsion des occupants des emprises des forêts classées
 
©Koaci.com - Mercredi 22 novembre 2017 - Dans sa communication relative au conflit foncier dans la région du Cavally, le Gouvernement avait arrêté le jeudi dernier en conseil des ministres des mesures pour permettre de stabiliser définitivement la situation, voire même de sortir de crise.

Le porte-parole du Gouvernement ivoirien avait à l’occasion annoncé le même jour, lors de la conférence de presse d’après conseil que les mesures arrêtées étaient évaluées à environ 1 milliard de FCFA.

Bruno Nabagné Koné avait soutenu qu’au nombre de ces mesures figuraient entre autres «l’expulsion des occupants des emprises de toutes les forêts classées du pays spécialement celle du Gouin Debé », «la mise en œuvre immédiatement avec le concours de l’ONG IDH d’une opération d’identification et de recensement des occupants de la forêt classée du Gouin Debé avec la levée des occupations », «le renforcement et le déploiement des forces de défense et de sécurité dans la région du Cavally. »

Le Gouvernement semble désormais renoncer à ces mesures prises, il y a seulement une semaine si l’on s’en tient aux propos tenus par Bruno Koné à ce sujet ce jour à l’issue de sa réunion hebdomadaire.

A la question de savoir si le processus d’expulsion des occupants avait démarré et à quel niveau, il se trouvait, le porte-parole s’est rétracté en affirmant qu’il n’avait jamais tenu de tels propos.

«Vous dites que le Gouvernement a décidé d’expulser toutes les personnes qui sont dans ces forêts. Ce que j’ai clairement dit, c’est que la forêt de Gouin-Débé, comme toute forêt classée continue d’appartenir à l’Etat. Et j’ai indiqué que l’Etat n’avait aucun projet de déplacement d’aucune de ces forêts. Ce jour-là, je me souviens avoir précisé qu’un séminaire venait d’avoir lieu sur la gestion des forêts. Et qu’il fallait attendre les conclusions de ce séminaire. Encore une fois, le Gouvernement dans cette question fera preuve de la plus grande responsabilité. Cela veut dire que le Gouvernement a conscience des enjeux de protection de la nature. Mais en même temps le Gouvernement a la conscience qu’il y a des populations qui vivent à côté ou souvent même dans ces forêts. Donc, le gouvernement traitera tous cela au cas par cas ces situations. Donc quand la décision sera prise nous vous rendrons compte, » a déclaré le ministre de la Communication.

Bruno Koné a par ailleurs insisté sur le fait que ce sujet sera réglé au cas par cas, afin d’arrêter, la surenchère.

Parce que, selon lui, certaines personnes continuent d’aller dans ces forêts avec l’idée que de toutes les façons elles seront déplacées et elles iront quelque part.

«A ces personnes, nous disons qu’elles risquent de perdre leur investissement. Parce que dans certains cas, et ça risque d’être dans la majorité des cas, le Gouvernement décidera de reprendre la gestion de ces forêts-là qui je le rappelle appartiennent à l’Etat de Côte d’Ivoire, » a-t-il prévenu.

Wassimagnon, Abidjan

Contactez koaci + 225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com
 
 
12948 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 22/11/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions kliner
 
Il peuvent jamais faire exécuter une telle décision. Il savent très bien que ces exploitation des forêts classé profite au burkinabé et les étranger, qui sont installé dans ces forêt travaillant pour la culture du cacao et du café pour les multinationales comme armajao appartenan...
Il peuvent jamais faire exécuter une telle décision. Il savent très bien que ces exploitation des forêts classé profite au burkinabé et les étranger, qui sont installé dans ces forêt travaillant pour la culture du cacao et du café pour les multinationales comme armajao appartenant au fils de fanta gbè.
 
 
Read more
See his contributions SRIKA BLAH
 
@kiler..... Konan Bédié et autres personnalités politiques ont eux aussi leurs portions a cet endroit. Blaise Compaoré pourrait avoir lui aussi sa portion de terre á l'Ouest.
 
 
 
See his contributions tiesso
 
Kliner ne dite pas des choses que vous ne pouvez pas assumer. Moi j'ai écouté le porte parole du gouvernement il n'a jamais fait était de cette question là. En revanche je me pose une question qui est de savoir si koaci ne joue pas le rôle de l'opposition à la place de celle ci. ...
Kliner ne dite pas des choses que vous ne pouvez pas assumer. Moi j'ai écouté le porte parole du gouvernement il n'a jamais fait était de cette question là. En revanche je me pose une question qui est de savoir si koaci ne joue pas le rôle de l'opposition à la place de celle ci. Merci de me donner une réponse
 
 
Read more
See his contributions baryond
 
Tiesso Arrêtez de vouloir faire taire tout le monde.Donner une information n'est pas forcément être de l'opposition. D'ailleurs dans les vraies démocraties, le rôle de l'opposition c'est de critiquer l'oeuvre gouvernementale en proposant des solutions autres. Koaci est juste un s...
Tiesso
Arrêtez de vouloir faire taire tout le monde.Donner une information n'est pas forcément être de l'opposition. D'ailleurs dans les vraies démocraties, le rôle de l'opposition c'est de critiquer l'oeuvre gouvernementale en proposant des solutions autres. Koaci est juste un site d'informations.
 
 
Read more
See his contributions tiesso
 
Baryond je n'en ai pas la prétention mais sauf que je constate par exemple que Koaci ne fait pas ou peu d'investigations avant de balancer des infos. Le gouvernement n'a jamais dit qu'il renonçait à chasser dans les forêts classé par exemple après étudier et chiffré le coût de l'...
Baryond je n'en ai pas la prétention mais sauf que je constate par exemple que Koaci ne fait pas ou peu d'investigations avant de balancer des infos. Le gouvernement n'a jamais dit qu'il renonçait à chasser dans les forêts classé par exemple après étudier et chiffré le coût de l'évacuation.
 
 
Read more
See his contributions McClain
 
Dans tous les cas, ces plantations profitent à la côte d'Ivoire, que les planteurs soient Baoulés ou burkinabés.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login