Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Le Gouvernement condamne les évènements de Bloléquin et annonce un vaste mouvement du corps préfectoral et de Gendarmes
 
Vue des heurts samedi à Blolequin

© Koaci.com – Mercredi 21 Février 2018 -  Le Gouvernement ivoirien s'est penché, ce jour en conseil des ministres sur les évènements survenus à Bloléquin dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, le samedi dernier et qui ont occasionnés la mort d'un civil et d'un gendarme Search gendarme au cours d'un contrôle de routine.

Le conseil a adopté une communication relative dans laquelle, il a établi le bilan à ce jour de ces évènements malheureux.

Selon le Gouvernement, deux personnes ont trouvé la mort, trois blessés et d'importants dégâts matériels.

Notamment la brigade de gendarmerie qui a été incendiée, les résidences du préfet, du sous-préfet saccagées et pillées.

«Des véhicules ont été endommagés, 14 domiciles de gendarmes saccagés, des motos en fourrière au nombre de 42 emportées, » a précisé le porte-parole du Gouvernement.

Face à cette situation, des actions ont été menées par les autorités administratives politiques et par certains cadres de la région.

Ces actions ont permis à ce jour de ramener le calme dans la région et des renforts des FACI (gendarmerie nationale et de la police) ont été déployé dans la localité pour assurer la sécurité des personne et des biens.

La section de recherche de la gendarmerie nationale et la police judiciaire ont également été déployées sur le terrain pour recueillir des informations plus détaillées sources évènements.

En attendant les résultats de ces enquêtes, le gouvernement condamne avec la plus grande fermeté ces actes graves.

L'info avec des notifications en temps réel c'est avec l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Devant la gravité des faits il a arrêté, plusieurs mesures, le maintien du dispositif renforcé de sécurité dans la zone, le redéploiement de toutes les autorités préfectorales de Bloléquin, le déplacement de tous les gendarmes ayant plus de quatre ans de présence dans la localité.

«Soit les 18 gendarmes sur les 31 qui y sont, le démantèlement définitif de tous les barrages anarchiques, la conduite d'une opération de ratissage et de récupération des armes illégalement détenues dans la zone, l'ouverture d'un commissariat de police à Bloléquin dans les plus brefs délais, » a ajouté M. Koné.

Les enquêtes se poursuivent pour établir les responsabilités et les auteurs pourront au cas échéant être traduits devant la justice.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
24225 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 21/02/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions manokasso
 
Réaction faible et tardive. C'est à croire que les fautifs sont les gendarmes et le corps préfectoral.Quand tu élèves un serpent, ne soit pas surpris qu'il te morde en premier.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
On "broute" dans tous secteurs d'activité. Nommez un préfet et sous-préfet et commandant de brigade et commissaire "Wobai, Gueret ou Yacouba.
 
 
 
See his contributions Igwe Ikemefuna
 
Seul le fpi est responsable de tout ça.Il faut que les auteurs et commanditaires fpi soient arrêtés,jugés et condamnés le plus sévèrement possible.C'est un acte premedité.Cette ville doit restée sans préfet,sous-prefet ni gendarmes pour des années,au moins 5ans et on verra.Le gou...
Seul le fpi est responsable de tout ça.Il faut que les auteurs et commanditaires fpi soient arrêtés,jugés et condamnés le plus sévèrement possible.C'est un acte premedité.Cette ville doit restée sans préfet,sous-prefet ni gendarmes pour des années,au moins 5ans et on verra.Le gouvernement doit frapper fort.Tué un agent de sécurité innocent gratuitement,non ça jamais.
 
 
Read more
See his contributions yao262@yahoo.fr
 
Condoléances aux parents des victimes et paix à leur âme! Le mal est profond. Et ce qui s'est passé à Bloléquin risque de se reproduire dans d'autres localités des zones forestières tellement les gendarmes rackettent. les populations sont fatiguées. L'Etat doit profiter pour pren...
Condoléances aux parents des victimes et paix à leur âme! Le mal est profond. Et ce qui s'est passé à Bloléquin risque de se reproduire dans d'autres localités des zones forestières tellement les gendarmes rackettent. les populations sont fatiguées. L'Etat doit profiter pour prendre ses responsabilités. Saviez-vous que les populations de ces zones qui ont des motos ou tricycles à cause du racket sont obligées de prendre la route ou les pistes des camps avant 05h du matin, c'est à dire avant l'arrivée de ces gendarmes et autres avec les risques que cela comporte et rentrer après 19h? Il ya eu des accidents et les autorités administratives sont informées et ne font rien. Ne cachons pas le soleil avec la main!
 
 
Read more
See his contributions BATAI
 
à quand tt xa va changé cette comédie politique. c'est ceki arrive qd l état n'est plus à l écoute de la population. il est trop tard Pr mettre fin au barrage anarchique.le mal etant consommé le commandant de brigade lui même sait déjà ça. le rôle des préfets et sous-préfet c'es...
à quand tt xa va changé cette comédie politique. c'est ceki arrive qd l état n'est plus à l écoute de la population. il est trop tard Pr mettre fin au barrage anarchique.le mal etant consommé le commandant de brigade lui même sait déjà ça. le rôle des préfets et sous-préfet c'est de prévenir de telle incidences mais malheureusement il st à ces poste par reconpence dc attendre tranquillement les fin du mois
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login