Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire-Ghana: Le FPI en exil reçu par le parti du président Nana-Akufo Addo
 
Le FPI Rechercher FPI et pet du NPP Rechercher NPP mardi Accra Rechercher Accra

© koaci.com – Mercredi 7 Mars 2018 – Alors que l’on pensait qu'avec le départ de John Dramani les choses se compliqueraient pour les barons de la refondation exilés au Ghana, cela ne semble pas être le cas.

La coordination Rechercher coordination du Front Populaire Ivoirien (FPI) en exil a été reçue mardi par le parti de Nana-Akufo Addo, le NPP.

La délégation conduite par l’ex ministre Emile Guiriéoulou, a échangé avec l’avocat , Frederick Worsemao Armah Blay, plus connu sous le nom de Freddie Blay devenu premier responsable du mouvement politique après leur arrivée au pouvoir.

C’était à l’occasion du 61e anniversaire de l'indépendance du Ghana et après les festivités officielles de célébration de cet événement.

L'appli KOACI Android avec les notifications pays par pays en temps réel (cliquez ici pour installer) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

« Il s'est agi pour la Coordination, à l’occasion de cette rencontre qui est la première avec ce parti, de présenter ses vœux les meilleurs pour l'année 2018, de féliciter le NPP Rechercher NPP pour la brillante victoire de son candidat à la dernière élection présidentielle et enfin souhaiter une bonne fête d'indépendance au Ghana, pays frère et pays d’accueil depuis avril 2011 pour de nombreux réfugiés et exilés ivoiriens. Poursuivant son intervention, le ministre Emile Guiriéoulou a rassuré le Président du NPP Rechercher NPP que les réfugiés ivoiriens apprécient l’atmosphère de paix qui règne au Ghana et s’engagent à ne rien entreprendre qui puissent nuire à la tranquillité du peuple ghanéen ni à aux relations entre le Ghana et la Côte d’Ivoire. Le Président Émile Guiriéoulou a ensuite indiqué que les réfugiés ivoiriens ont soif de retrouver leur pays qui leur manque tant. Mais pour cela, il faut la réconciliation nationale qui nécessite l’instauration d’un dialogue politique franc et inclusif comme le demande depuis 2011 le parti du Président Laurent Gbagbo, le FPI. Ce dialogue pourra récréer les conditions de l’état de droit et de la concorde nationale qui garantissent la sécurité pour tous les citoyens ivoiriens sans exception. Toute initiative des frères ghanéens dans ce sens sera la bienvenue a terminé le Président de la Coordination FPI Rechercher FPI en exil.
Répondant aux propos du ministre Emile Guiriéoulou, le président Freddie Blay du NPP Rechercher NPP a salué l’initiative de cette visite car pour lui, la Côte d’Ivoire et le Ghana sont des pays frères et même un seul peuple. « Moi je suis un Appolo (Nzima) et j’ai de la famille à Bassam ; donc je suis ivoirien. Mon frère aîné a vécu comme réfugié pendant sept ans en Côte d’Ivoire et vivait à Adjamé » a déclaré Me Blay. Il a jouté que la Côte d’Ivoire a besoin de paix pour son développement. Pour cela, les ivoiriens doivent s’asseoir pour se parler comme le font en ce moment les togolais, opposition et pouvoir, qui aujourd’hui même sont en négociation ici au Ghana sous la médiation du Président Akufo Addo », comme rapporté à KOACI.

Pour rappel et selon l’institut français des relations internationales (Ifri) dans sa note de janvier 2018, , Abidjan a sollicité en 2017 Accra Rechercher Accra pour l’extradition des proches de Laurent Gbagbo exilés au Ghana. Il s’agirait de , Emmanuel Monnet Léon, Émile Guiriéoulou, Justin Katinan Koné , Damana Pickass, un ex-conseiller de Laurent Gbagbo, Koré Moïse, , Alphonse Mangly . »

L’institut a poursuivi pour indiquer qu’en réponse, à la demande du président ivoirien, Akuffo Addo a nié la présence des personnalités mentionnées sur son sol à ce jour.

Donatien Kautcha, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)
 
 
10836 Visite(s)    3 Commentaire(s)   Ajouter le : 07/03/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions tiesso
 
Frères c'est bien d'aller voir vos hautes pour leurs dire merci. Mais de vous a moi est-ce qu'il y a un mot de vérité dans ce que vous dites je me pose la question a savoir comment beaucoup de cadres de votre partie sont rentrés même des militaires sans être inquiéter et vous ref...
Frères c'est bien d'aller voir vos hautes pour leurs dire merci. Mais de vous a moi est-ce qu'il y a un mot de vérité dans ce que vous dites je me pose la question a savoir comment beaucoup de cadres de votre partie sont rentrés même des militaires sans être inquiéter et vous refuser de faire autant si vous ne vous reprocher rien. Arrêté de vous torturer et tromper les gens. Si vous avez tenté de renverser le pouvoir en place, venez et demandé pardon on est Frere ou bien
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions tomas
 
Pour rappel et selon l’institut français des relations internationales (Ifri) dans sa note de janvier 2018, , Abidjan a sollicité en 2017 Accra Rechercher Accra pour l’extradition des proches de Laurent Gbagbo exilés au Ghana. Il s’agirait de , Emmanuel Monnet Léon, Émile Guiriéo...
Pour rappel et selon l’institut français des relations internationales (Ifri) dans sa note de janvier 2018, , Abidjan a sollicité en 2017 Accra Rechercher Accra pour l’extradition des proches de Laurent Gbagbo exilés au Ghana. Il s’agirait de , Emmanuel Monnet Léon, Émile Guiriéoulou, Justin Katinan Koné , Damana Pickass, un ex-conseiller de Laurent Gbagbo, Koré Moïse, , Alphonse Mangly . »L’institut a poursuivi pour indiquer qu’en réponse, à la demande du président ivoirien, Akuffo Addo a nié la présence des personnalités mentionnées sur son sol à ce jour. Et pourtant , Mr le journaliste vous nous dites que la coordination a été reçu par le parti du president Ghana qui ne reconnaît pas la presence de ceux ci sur sont sol., donc qui sont donc ses personnalités que ce parti a reçu?
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions plumebleu
 
tuessot et tomate, dites à dramane de composer avec l'opposition comme ça a été le cas avant les elections de 2010. de quoi as-t-il peur? si c'est le peuple qui fait gagner, de quoi a t-il donc peur que la CEI soit recomposée surtout qu'il est majoritaire! pourquoi la fraude est-...
tuessot et tomate, dites à dramane de composer avec l'opposition comme ça a été le cas avant les elections de 2010. de quoi as-t-il peur? si c'est le peuple qui fait gagner, de quoi a t-il donc peur que la CEI soit recomposée surtout qu'il est majoritaire! pourquoi la fraude est-elle si collée à votre esprit et à votre âme? quand vous faites vos commentaires des articles, vous n'avez jamais rien dit de bon, rien que des sottises. vous parlez sans dire ce qui est constructif. bande de merdes!!!
 
 
Lire la suite
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter