Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Un 14 février qui marque les dix ans de disparition de l'artiste Joëlle C
 
Joëlle C-

Click to enlarge
Côte d'Ivoire: Un 14 février qui marque les dix  ans de disparition de l'artiste   Joëlle C
© Koaci.com – Mercredi 14 Février 2018 -14 février 2008-14 février 2018, voilà exactement dix ans que l’artiste Joëlle Seka connu sous le pseudonyme de Joëlle C Search Joëlle C a quitté le monde des vivants.

Promu à une grande carrière musicale, celle qui aurait eu 48 ans en juillet prochain, a été fauchée par la mort à l’âge de 37 ans, laissant sur la terre un enfant incasable.

Elle a débuté comme choriste à l'Orchestre Assiikongo qu'elle intègre en 1984. Au bout d'une année seulement, Joëlle convainc tous les sceptiques.

L'année suivante, elle rejoint le célèbre orchestre TP Audiorama considéré en Côte d'Ivoire et en pays Akyé comme l'un des meilleurs Ainsi elle réalise l'un de ses rêves qui était de faire partie de ce groupe.

Elle fera aussi ses classes dans d’autres formations musicales comme le « King vision » de Gadji Celi.

En 1996, Joëlle C Search Joëlle C sort son premier album baptisé Ayela, et se fait appeler Joëlle Séka. Cet album chanté en baoulé, bété et Akyé, ne connaît pas le succès escompté.

Elle se remet au travail et sort deux ans plus tard, en 1998, Jala. Un album de variété musicale qui reçoit un très bon accueil des mélomanes.

Elle enchaîne en 2000 avec Yéka (héritage), son 3e album. Une manière pour elle de dire à tous qu'elle est une digne héritière de la famille Séka. Mais le succès n'est toujours pas au rendez-vous. Il faudra attendre Prends-moi C’ l’amour, pour qu’enfin le succès lui sourit.
Joëlle C est révélée, en 2002, en Côte d’Ivoire et dans d'autres pays africains (Ghana, Mali...) par son quatrième opus, Prends-moi C’ l’amour. Cet album connaît un grand succès et lui attribue Le Top d’or de la meilleure artiste ivoirienne, dans la catégorie variété, pour l’année 2003.

Quatre années après les fans savouraient encore Prends-moi C' l'amour. Forte de cela, Joëlle C Search Joëlle C décida de faire un concert live. En juillet 2006, elle donna donc son premier show live au Palais de la Culture. Elle fait salle comble à la salle climatisée (1500 places).

En 2007, Joëlle C Search Joëlle C annonce sa rentrée artistique avec un nouvel opus baptisé Kita. Un album de variétés qui comporte 10 titres (Samba II, Seigneur, Elékèké, Amigo, Comme Dieu et Attié Mix, etc). Kita, un pagne tissé dans une symphonie de couleurs, symbole de noblesse et de prestige en pays Akan, s'est révélé une véritable source d'inspiration pour Joëlle. Kita, c'est le brassage des cultures, « l'universalité de l'amour » avec lequel Joëlle C Search Joëlle C entend non seulement se maintenir au sommet de son art, mais également aller à la conquête de l'extérieur. Kita a montré à tous que la jeune Joëlle C Search Joëlle C a grandi et mûri artistiquement.

Joëlle C Search Joëlle C décide d'offrir à nouveau un concert en réponse à ses fans qui la réclamaient. Ainsi, le 22 septembre 2007, c'est dans la salle Anoumabo (4000 places) du Palais de la Culture, pleine à craquer, que Joëlle C Search Joëlle C communie musicalement avec ses fans.

Une carrière prometteuse brisée par la mort le 14 février Search 14 février 2008 suite à une longue maladie.

Donatien Kautcha, Abidjan

Une info, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com

 
 
11006 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 14/02/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
Video
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions lagoallahdinmin
 
Vraiment une artuste s en est allee .joelle c .cest la life .god is big
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login