Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Extradition des «instigateurs» de la déstabilisation du pays, une ex ministre espère que le Ghana dira non
 
Ohouochi ici avec Guy Labertit

©Koaci.com- Mardi 12 septembre 2017 - Le chef de l’Etat Alassane Ouattara Rechercher Ouattara a annoncé dimanche dernier la possibilité d’émettre un mandat d’arrêt international contre les instigateurs de la déstabilisation du pays.

Parmi ces derniers, les autorités ont cité deux proches de l’ex président Laurent Gbagbo, que sont Stéphane Kipré Rechercher Stéphane Kipré et Damana Adia Pickass.

Réagissant à cette annonce ce mardi sur son compte officiel, l’ex ministre de la solidarité Clotilde Ohouochi Yapi en exil ose espérer que le Ghana Rechercher Ghana où se trouveraient d’ailleurs les deux accusés restera sourde à cette injonction de la Côte d’Ivoire.

« J'ose espérer que les autorités ghanéennes resteront sourdes aux injonctions intempestives qui leur sont faites de livrer, à la «justice des vainqueurs» de Côte d’Ivoire, les ivoiriens pourchassés pour délit de patronyme ou d’appartenance politique », a-t-elle écrit, avant de poursuivre.

« J'ose espérer que le Ghana, berceau du panafricanisme, nous donnera toujours l’exemple en poursuivant, sans relâche et, pour le bien des afri¬cains, son rôle historique de défenseur de la dignité de l’homme noir, de la dignité humaine tout court. J'espère que le pays de la reine Nana Yaa Asantewaa et de Kwame Nkrumah continuera de nous faire rêver et, que, en dépit des pressions de toutes sortes provenant de toutes parts, il continuera d’offrir gîte, couvert et protection aux réfugiés ivoiriens en situation de détresse. »

Pour Ohouochi, par ce geste la Ghana Rechercher Ghana donnera ainsi une leçon de solidarité dans le malheur, qui devrait inspirer ceux qui ont, en Côte d’Ivoire, érigé en programme de gouvernement et en projet de société, « la traque des pro-Gbagbo » accusés en permanence d’atteinte à la sûreté de l’état! »

« Ma pensée va également au Président de l'UNG, Stéphane Kipré. Courage. La Vérité vaincra », a-t-elle conclu.

Contrairement au souhait du professeur Ohouochi, c’est le contraire qui pourrait étonner plus d'un, vu les relations étroites entre les présidents Ouattara Rechercher Ouattara et Nanan Addo.

L’extradition des « instigateurs » de la déstabilisation du pays dont Damana Pickass Rechercher Damana Pickass et Stéphane Kipré, devrait être possible si les autorités ivoiriennes qui affirment avoir les preuves concrètes le désirent véritablement.

Donatien Kautcha, Abidjan

 
 
21269 Visite(s)    7 Commentaire(s)   Ajouter le : 12/09/2017
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
Voir ses contributions jordanchoco2020
 
Gesticulations c est toi une femmes les courageux dignes fils de pleutres envoi lol tu vas dicter au ghana qui vous couvre depuis la marche asuivre ont vous regarde lol je suis calle avec un verre de ginger lol vous allez venir on va parler vous êtes courageux y a pas drap lol
 
 
 
Voir ses contributions hachid
 
Ohouchi, toi même tu te reproches quoi même? rentre au pays, on ne te voit meme pas! KB, le tuer est rentré, atébi william est là, Gossio est là, etc. toi tu attends quoi? ou bien tu as tué aussi?
 
 
 
Voir ses contributions hachid
 
Heureusement que Nanan Akufor ne demandera pas l'avis de Ohouchi clotilde. QD on a pas bon derrière on ne provoque pas les gens, on se tais.
 
 
 
Voir ses contributions gobelin
 
Ce sont les derniers gestes d'un régime aux abois. Les ivoiriens veulent savoir où en est-on avec le dossier des caches d'armes de soul to soul. Les ivoiriens veulent savoir où en est-on avec le dossier des "microbes" qui continuent d'endeuiller les familles ivoiriennes. Les ivoi...
Ce sont les derniers gestes d'un régime aux abois. Les ivoiriens veulent savoir où en est-on avec le dossier des caches d'armes de soul to soul. Les ivoiriens veulent savoir où en est-on avec le dossier des "microbes" qui continuent d'endeuiller les familles ivoiriennes. Les ivoiriens veulent savoir pourquoi les rebelles n'ont pas été désarmés par l'onuci. Les ivoiriens veulent savoir s'ils doivent mourir avant que le gouvernement se penche sérieusement sur la cherté de la vie. ...
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions Li Wang Hiao
 
Du grand n'importe quoi,c'est avec une poignée de personnes et quelques kalachs que vous avez fait les coups d'etat de 99,2002 et 2010.Au lieu de régler les vrais problèmes du pays,vous inventez d'autres qui n'ont rien avoir avec la vérité.Des criminels et bandits de grand chemin...
Du grand n'importe quoi,c'est avec une poignée de personnes et quelques kalachs que vous avez fait les coups d'etat de 99,2002 et 2010.Au lieu de régler les vrais problèmes du pays,vous inventez d'autres qui n'ont rien avoir avec la vérité.Des criminels et bandits de grand chemin qui voient partout la destabilisation.Dégagez!
 
 
Lire la suite
Voir ses contributions jordanchoco2020
 
Hachid je valide tes 2 post la maladie de mal à chier à commencer tout le monde mouillé son caleçon lol
 
 
 
Voir ses contributions baryond
 
Et si Après avoir mis kipre et pickass en cage les attaques continuent ?
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter