Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire: Evènements de Bloléquin et autres, Ouattara s'adressera à la nation dans les prochains jours, Bruno Koné dénonce l'attitude de la population
 
© koaci.com-  Mercredi 21 février 2018 -Le chef de l’Etat ivoirien fera une adresse à la nation Search nation dans les prochains jours Search jours relativement aux évènements malheureux de Bloléquin Search Bloléquin et bien d’autres faits de la même nature.

Le ministre de la Communication de l’économie numérique et de la Poste, porte-parole du Gouvernement a donné l’information à la presse à l’occasion de la conférence d’après conseil des ministres.

Bruno Nabagné Koné a par ailleurs a déploré les cas de décès dans les deux camps en ce qui concerne les évènements de Bloléquin.

Selon lui, les enquêtes permettront de dire qui a emmené le premier tir, et ce qui s’est passé ensuite.

«C’est vraiment important de dire qu’il y avoir des sanctions dans les deux cas. Quand un agent des forces de l’ordre commet une infraction, il faut savoir qu’il peut être puni. Les enquêtes sont menées régulièrement. Il y a un conseil de discipline, un tribunal éventuellement pour les militaires. Et il y a des sanctions, » a ajouté le ministre.

Bruno Koné soutient qu’il n’appartient pas à la population Search population de se faire justice, donc le Gouvernement cherchera à comprendre ce qui s’est passé pour que l’agent ait été emmené à tirer sur un civile.

« S’il se trouve que l’agent tireur est encore en vie, il y aura des sanctions. De la même façon, les civiles qui s’est sont pris aux symboles de l’Etat peuvent faire l’objet de sanctions. S’attaquer aux symboles de l’État, c’est s’attaquer aux institutions de notre pays. Personne n’y gagne. Les lois sont là. Nous sommes un Etat d droit. Il convient donc que tous les ivoirien se mettent en tête qu’il ne leur appartient pas de se rendre justice, quel que soit la situation de malheur dans lequel ils se trouveront. Il y a une justice qui juge toutes les infractions confortement à nos lois. C’est elle qui condamne au cas échéant. Les enquêtes seront donc menées dans les deux camps, » a conclu le porte-parole du Gouvernement.

Wassimagnon, Abidjan 

 
 
18463 Visit(s)    6 Comment(s)   Add : 21/02/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Igwe Ikemefuna
 
Les pro-gbagbo ont encore frappé dans leur soif de vengence.Ils le disent tous les jours.Quand le pouvoir va frapper à son tour,et doit frapper sévèrement,on parlera de"justice des vainqueurs".Cette fois-ci tout le monde a vu la violence qui les caracterise même leurs soutiens et...
Les pro-gbagbo ont encore frappé dans leur soif de vengence.Ils le disent tous les jours.Quand le pouvoir va frapper à son tour,et doit frapper sévèrement,on parlera de"justice des vainqueurs".Cette fois-ci tout le monde a vu la violence qui les caracterise même leurs soutiens et de quoi ils sont capables.Ils sont aller trop loin.Il faut une sanction à la hauteur des dégâts.
 
 
Read more
See his contributions manokasso
 
Le président américain Obama a écourté une visite présidentielle en Europe suite à l'assassinat d'un policier par les noirs, suivie d'une déclaration condamnant la tuerie.Mais en Côte D'Ivoire, on prend son temps.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
Jusq'á présent il y a encore l'armée parallèle de chasseurs de gibiers traditionnels nordistes de Dramane Ouattara les "dozos" un peu partout dans notre pays en plus des nordistes qui maîtrisent tout . la colère de la population(des vrais ivoiriens) se justifie.
 
 
 
See his contributions A-FREE-CA
 
"S’attaquer aux symboles de l’État, c’est s’attaquer aux institutions de notre pays. Personne n’y gagne. Les lois sont là. Nous sommes un Etat d droit. Il convient donc que tous les ivoirien se mettent en tête qu’il ne leur appartient pas de se rendre justice, quel que soit la si...
"S’attaquer aux symboles de l’État, c’est s’attaquer aux institutions de notre pays. Personne n’y gagne. Les lois sont là. Nous sommes un Etat d droit. Il convient donc que tous les ivoirien se mettent en tête qu’il ne leur appartient pas de se rendre justice, quel que soit la situation de malheur dans lequel ils se trouveront." VENANT DES REBELLES... C EST LE COMBLE....
 
 
Read more
See his contributions kliner
 
"S’attaquer aux symboles de l’État, c’est s’attaquer aux institutions de notre pays. Personne n’y gagne. Les lois sont là. Nous sommes un Etat d droit. Il convient donc que tous les ivoirien se mettent en tête qu’il ne leur appartient pas de se rendre justice, quel que soit la si...
"S’attaquer aux symboles de l’État, c’est s’attaquer aux institutions de notre pays. Personne n’y gagne. Les lois sont là. Nous sommes un Etat d droit. Il convient donc que tous les ivoirien se mettent en tête qu’il ne leur appartient pas de se rendre justice, quel que soit la situation de malheur dans lequel ils se trouveront." Comment tu a fait pour venir au pouvoir ? Rebelle et arrogant. Tu a vu sur le réseaux sociaux ce Bamba qui saisi le gendarme au colet ? Qu'est ce que tu en pense quand ce Bamba frappe sa poitrine pour dire à l'autorité de décendre il vont se battre. C'est la suite Logik des déclarations de ton bravtchê, "je rendrai ce pays ingouvernable, " et voilà comme Dieu dort pas ça le rattrape sous sa gouvernance. Allons seulement !!!
 
 
Read more
See his contributions ado ami de Dieu
 
Monsieur le président OUATTARA, n'est il pas trop tard pour t'adresser à la nation? C'est votre manque de fermeté qui produit ce que nous constatons. Le président Houphouet n'a jamais joué avec l'ordre établi et pourtant il y a un prix de paix qui porte son nom. Vraiment mon prés...
Monsieur le président OUATTARA, n'est il pas trop tard pour t'adresser à la nation?
C'est votre manque de fermeté qui produit ce que nous constatons. Le président Houphouet n'a jamais joué avec l'ordre établi et pourtant il y a un prix de paix qui porte son nom.
Vraiment mon président, vous avez bafoué ce qui fait respecter l'état. Là fermeté quand il le faut. Mais c'est trop tard.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login