Logo Koaci
 
 
 
Côte d'Ivoire: Les entreprises dont le chiffre d'affaires est de 200 millions de FCFA doivent déclarer et payer leurs impôts sur internet
 
© koaci.com – Mercredi 12 Avril 2017 – e-impôt est le nouveau portail officiel de télédéclaration et de télépaiement des impôts Search impôts sur internet Search internet mis en place par la Direction générale des impôts Search impôts de Côte d’Ivoire.

A partir de ce portail, les contribuables ivoiriens peuvent réaliser toutes leurs formalités fiscales.

Il s’applique pour l’heure aux responsables d’entreprises ayant un chiffre d’affaires Search chiffre d’affaires annuel de 200 millions Search 200 millions de FCFA.

Après deux mois d’expérimentation, le lancement officiel du projet e-impôt a eu lieu ce jour à la Primature en présence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Le chef du Gouvernement a déclaré que le projet va réorganiser l’administration fiscale ivoirienne.

Tout en saluant ce saut vers la digitalisation, Amadou Gon Coulibaly a rappelé que l’un des défis du Gouvernement est d’œuvrer à une émergence de l’administration publique.

«La modernisation de l’administration est un important défi à relever par le Gouvernement, » a-t-il insisté, tout en invitant la Direction des impôts Search impôts à consolider les acquis.

Le premier ministre a insisté sur la poursuite des reformes qui permettront selon lui, d’améliorer la productivité des entreprises.

Le ministre du Budget et du portefeuille de l’Etat, Abdourahmane Cissé a pour sa part expliqué que la déclaration et le paiement des impôts Search impôts en ligne sont partis de l’ambition du Gouvernement de moderniser et de simplifier le système déclaratif en Côte d’Ivoire. 

Ce projet mettra fin selon lui, aux nombreuses procédures effectuées par le contribuable pour déclarer et payer ses impôts.

«Désormais, le portail e-impôt constitue une alternative qui met progressivement fin à cette situation. Cette innovation s’inscrit également dans la vision des plus hautes autorités de moderniser l’administration publique et d’œuvrer à améliorer le climat des affaires, » a précisé Cissé.

La conduite de ce projet a été possible grâce à une synergie cohérente d’actions planifiées entre le Cabinet du Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat et la Direction générale des impôts.

C’est pourquoi le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat a salué la Direction générale des Impôts qui a eu le mérite d’élever au rang de priorité le projet e-impôt et de prendre les dispositions idoines pour une appropriation interne. 

Il a annoncé que, le projet e-impôt va connaître dès cette année 2017, une nouvelle phase avec pour objectif de généraliser à l’ensemble des contribuables la déclaration et le paiement des impôts Search impôts en ligne.

Le ministre a également indiqué qu’il sera également déployé de nouvelles fonctionnalités qui vont permettre à certains contribuables, notamment ceux assujettis à l’impôt foncier, de payer leur impôt par le biais du téléphone cellulaire.

«En définitive, le portail e-impôts a pour ambition d’être une véritable vitrine de l’efficacité́ et de la qualité́ des services rendus aux contribuables-client, » a-t-il ajouté.

Le ministre Cissé a rassuré les représentants des organisations professionnelles du secteur privé que cet outil a été conçu pour eux, afin de faciliter les opérations de leurs entreprises Search entreprises avec les services fiscaux. 

Il les a enfin exhorté a adhérer massivement au projet pour un partenariat gagnant-gagnant avec l’Administration.
La phase pilote qui a duré deux mois s’est faite avec succès comme indiqué par le Conseiller technique du ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

Selon lui, le portail a enregistré 1110 adhérents, 11404 connexions ont réussi sur une présence de 618 contribuables.

Plus de 35 milliards de FCFA Search FCFA ont été recouvrés sur 678 prélèvements et 1191 virements opérés pour plus de 25 milliards de FCFA.

Il a enfin déclaré qu’à partir de juillet 2017, le projet sera généralisé à toutes les entreprises Search entreprises qui réalisent un chiffre d’affaires Search chiffre d’affaires de plus de 50 millions de FCFA. 
 
Wassimagnon, Abidjan

JOINDRE KOACI: +225 08 85 52 93 ou contact@koaci.com
 
 
7697 Visit(s)    3 Comment(s)   Add : 13/04/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Gougnon
 
Et voila comme en France!!!!!. CI yako!!!!!, tu es vraiment dirigé par la France et tes préfets Africains ne se cachent plus pour appliquer immédiatement les lois votées pour la métropole. Quelqu'un sur ce site disait que le pays était gouverné, n'est-ce-pas???, eeeh bien en v...
Et voila comme en France!!!!!. CI yako!!!!!, tu es vraiment dirigé par la France et tes préfets Africains ne se cachent plus pour appliquer immédiatement les lois votées pour la métropole.
Quelqu'un sur ce site disait que le pays était gouverné, n'est-ce-pas???, eeeh bien en voici un exemple patent, n'est-ce-pas????. CI yakoooooooh!!!!!!.
 
 
Read more
See his contributions Snooker
 
@Gougnon je ne vois pas ou est le mal dans cette affaire là et surtout que vient faire ton histoire de France la dedans!? Beaucoup de pays développés fonctionnent de la sorte, donc pourquoi les Africains se cacheraient-ils pour appliquer ces méthodes modernes qui sont cencés fair...
@Gougnon je ne vois pas ou est le mal dans cette affaire là et surtout que vient faire ton histoire de France la dedans!? Beaucoup de pays développés fonctionnent de la sorte, donc pourquoi les Africains se cacheraient-ils pour appliquer ces méthodes modernes qui sont cencés faire avancer et faciliter les affaires de l'état et des entreprises.. Si tu as mieux à proposer cependant nous attendons tes idées..
 
 
Read more
See his contributions Gougnon
 
Snooker, personne ne conteste la modernité de la chose, ça c'est certain. Mais voila, contrairement à ce que tu affirmes, les pays occidentaux s'y mettent doucement et pour cause.La question que soulève mon post, n'est point la modernité ou pas de cette méthode, c'est la gestion...
Snooker, personne ne conteste la modernité de la chose, ça c'est certain. Mais voila, contrairement à ce que tu affirmes, les pays occidentaux s'y mettent doucement et pour cause.
La question que soulève mon post, n'est point la modernité ou pas de cette méthode, c'est la gestion du drainage, du stockage et de la sécurisation de ces informations très sensible pour toute société commerciale, compte tenu de l'état du réseau informatique en CI. Pour une simple communication entre deux personnes uniquement à babi, imagine le nombre de perte de réseau ou de blanc que cela occasionne. Et c'est de cela que je dénonce ici. Pour moi, c'est mettre la charrue avant les bœufs car l'état aura d'abord du inciter ses concessionnaires à sécuriser plus le réseau dans leur cahier de charge. Sais tu ce que représente pour une société , l'accès aussi ouverte à ses données comptables et financières sur un tel réseau???. Déjà qu'en Europe cela se fait doucement dans un réseau beaucoup plus sécurisé que le nôtre et pour cause, vraiment il ne sert à rien de crier vive la modernité sans y mettre le prix et les moyens car c'est la porte ouverte à toutes les dérives. Quand à la France, je pense que c'est le même logiciel qui est utilisé en CI. Qui plus est, l'autre jour justement un ami me disait qu'en France l'état passe maintenant par des méthodes coercitives pour pousser les sociétés et bientôt les particuliers à s'inscrire dans cette modernité. Ceci montre que cela ne se passe pas tout seul. Et oui les gens sont devenus méfiants compte tenu des vols et détournement de données perso qu'on constate malgré les protections mises en place sur le web. Pour finir, je dirais ayons d'abord ne serait-ce que ce niveau de sécurité mis en place en Europe pour nous lancer dans de telles œuvres, car il n'existe pas de sécurité totale en la matière, et de l'autre la modernité, il faut être rétrograde ou dépassé pour la refuser.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login